Notre-Dame en feu...

On y retrouve les amis, on y parle de tout et de rien. Rien n'y est hors-sujet mais le respect et la politesse y sont obligatoires.

Re: Notre-Dame en feu...

Messagepar bnicolas1987
15 Avr 2019, 22:03

J'ai vu ça sur internet il y a une demi heure, c'est une tragédie, j'espère que les biens culturels qui y sont conservés seront épargnés. Je m'inquiète pour les vitraux, pas sur que le plomb supporte cette fournaise.

C'est dommage, je n'ai pas eu l'occasion de visiter l'édifice, j'espère qu'il sera sauvé et remis en état, même si cela doit prendre quelques années.
Image
"Les cons ça ose tout... Et c'est même à ça qu'on les reconnaît..." (Michel Audiard)
Avatar de l’utilisateur
bnicolas1987
Bavard
 
Messages: 1855
Âge: 32
Enregistré le: 17 Déc 2007, 09:26
Localisation: Montreux, Suisse

Re: Notre-Dame en feu...

Messagepar Didier
15 Avr 2019, 22:40

Rodolphe a écrit:
Rockandrail a écrit:
Si la voûte a tenu bon, on peut espérer que l'intérieur n'ait pas trop souffert.


Hélas c'est peu probable...

Rodolphe



En effet, le Grand Orgue est en feu ; on craint pour une tour maintenant — autant dire tout le bâtiment.
Je n'ose pas penser à l'état des vitraux, de la rosace, des œuvres d'arts...
Qui vit sans folie n’est pas si sage qu’il croit. (La Rochefoucauld)
Avatar de l’utilisateur
Didier
Vidéo De Galop
 
Messages: 4052
Âge: 64
Enregistré le: 27 Avr 2009, 08:20
Localisation: Nantes

Re: Notre-Dame en feu...

Messagepar Didier
15 Avr 2019, 22:43

Comme prévisible :

Image


La rosace Sud avait été offerte par Saint Louis en 1250...
Qui vit sans folie n’est pas si sage qu’il croit. (La Rochefoucauld)
Avatar de l’utilisateur
Didier
Vidéo De Galop
 
Messages: 4052
Âge: 64
Enregistré le: 27 Avr 2009, 08:20
Localisation: Nantes

Re: Notre-Dame en feu...

Messagepar Le Basque
15 Avr 2019, 22:52

Avatar de l’utilisateur
Le Basque
Valideur Des Guichets
 
Messages: 13839
Âge: 62
Enregistré le: 13 Déc 2007, 21:53
Localisation: Paris-Cote Basque

Re: Notre-Dame en feu...

Messagepar Didier
15 Avr 2019, 23:00

Les pompiers disent maintenant que la structure est préservée. Dans quel état... c'est une autre histoire. Mais le pire du pire semble évité.
Qui vit sans folie n’est pas si sage qu’il croit. (La Rochefoucauld)
Avatar de l’utilisateur
Didier
Vidéo De Galop
 
Messages: 4052
Âge: 64
Enregistré le: 27 Avr 2009, 08:20
Localisation: Nantes

Re: Notre-Dame en feu...

Messagepar Le Basque
15 Avr 2019, 23:09

Espérons.
Avatar de l’utilisateur
Le Basque
Valideur Des Guichets
 
Messages: 13839
Âge: 62
Enregistré le: 13 Déc 2007, 21:53
Localisation: Paris-Cote Basque

Re: Notre-Dame en feu...

Messagepar bernard21
16 Avr 2019, 09:48

Didier a écrit:Comme prévisible :

La rosace Sud avait été offerte par Saint Louis en 1250...



Tout n'était plus tout à fait dans l'état d'origine ni d'ailleurs complètement détruit aujourd'hui, d'après ce qu'on peut déjà lire dans la presse :https://www.ouest-france.fr/faits-divers/incendie/incendie-de-notre-dame-de-paris/incendie-notre-dame-de-paris-ce-qui-est-detruit-ce-qui-est-sauve-6311738

Petite consolation, on pourra toujours les regarder là :http://www.mesvitrauxfavoris.fr/paris%20notre%20dame.htm
Avatar de l’utilisateur
bernard21
 
Messages: 34
Âge: 70
Enregistré le: 02 Sep 2018, 20:01
Localisation: Bourgogne, côte d'or, près de la gare d'Is sur Tille...

Re: Notre-Dame en feu...

Messagepar tyrphon
16 Avr 2019, 09:52

Didier a écrit:Comme prévisible :

Image


La rosace Sud avait été offerte par Saint Louis en 1250...


Voila un exemple de tweet idiot, du style "je ne sais rien, mais je dirai tout".
Les ouvertures rondes béantes vues sur les vidéos donnaient sur la charpente, au-dessus de la voute, et n'avaient pas de vitraux. Aux dernières nouvelles, la voute a tenu, sauf à l'endroit où la flèche l'a transpercée. Les verrières ont probablement beaucoup souffert , mais on ne peut pas affirmer à l'heure actuelle qu'elles sont détruites.
Jean-Pierre "Tyrphon" Dumont
Plutôt bobo que gros beauf,
plutôt pigeon que charognard.
http://tyrphon-trains.fr/.
Avatar de l’utilisateur
tyrphon
Bavard
 
Messages: 1873
Âge: 75
Enregistré le: 14 Jan 2008, 17:25
Localisation: Rueil-Malmaison

Re: Notre-Dame en feu...

Messagepar Didier
16 Avr 2019, 10:02

En effet :

« De ce que j'ai pu voir, les vitraux n'avaient pas été touchés, les trois belles roses qui datent des 12e et 13e siècle étaient encore là », explique sur BFM Paris André Finot, porte-parole de la cathédrale, qui a pu pénétrer dans la nef durant la nuit.

Seuls des vitraux du XIXème, d'un bien moindre intérêt, sont endommagés ou détruits.

Apparemment le grand orgue n'est pas détruit non plus, juste endommagé par l'eau et la pression.

Cela dit :
tyrphon a écrit:Voila un exemple de tweet idiot, du style "je ne sais rien, mais je dirai tout".
Les ouvertures rondes béantes vues sur les vidéos donnaient sur la charpente, au-dessus de la voute, et n'avaient pas de vitraux. Aux dernières nouvelles, la voute a tenu, sauf à l'endroit où la flèche l'a transpercée. Les verrières ont probablement beaucoup souffert , mais on ne peut pas affirmer à l'heure actuelle qu'elles sont détruites.


Il ne s'agissait pas là de confondre les roses de pierre et celles avec vitrail ; et la provenance du tweet est généralement sérieuse. Quand on en était hier soir à craindre l'effondrement d'une tour et de la structure, il y avait de quoi croire le pire.

Des bêtises, depuis hier soir et sur toutes les antennes, on en a entendu bien d'autres, et autrement plus consternantes.

Pour autant : dont acte (et avec soulagement !).
J'allais l'écrire ici avant même de prendre connaissance des messages précédents.
Qui vit sans folie n’est pas si sage qu’il croit. (La Rochefoucauld)
Avatar de l’utilisateur
Didier
Vidéo De Galop
 
Messages: 4052
Âge: 64
Enregistré le: 27 Avr 2009, 08:20
Localisation: Nantes

Re: Notre-Dame en feu...

Messagepar Didier
16 Avr 2019, 10:19

P.S.

Tant qu'à citer Dysney Hugo, convoqué depuis hier pour de si mauvaises raisons, autant bien choisir :

« Les grands édifices, comme les grandes montagnes, sont l’ouvrage des siècles. Souvent l’art se transforme qu’ils pendent encore ; pendent opera interrupta * ; ils se continuent paisiblement selon l’art transformé. L’art nouveau prend le monument où il le trouve, s’y incruste, se l’assimile, le développe à sa fantaisie et l’achève s’il peut. La chose s’accomplit sans trouble, sans effort, sans réaction, suivant une loi naturelle et tranquille. C’est une greffe qui survient, une sève qui circule, une végétation qui reprend. Certes, il y a matière à bien gros livres, et souvent histoire universelle de l’humanité, dans ces soudures successives de plusieurs arts à plusieurs hauteurs sur le même monument. L’homme, l’artiste, l’individu s’effacent sur ces grandes masses sans nom d’auteur ; l’intelligence humaine s’y résume et s’y totalise. Le temps est l’architecte, le peuple est le maçon. [je souligne)

À n’envisager ici que l’architecture européenne chrétienne, cette sœur puînée des grandes maçonneries de l’Orient, elle apparaît aux yeux comme une immense formation divisée en trois zones bien tranchées qui se superposent : la zone romane, la zone gothique, la zone de la renaissance, que nous appellerions volontiers gréco-romaine. La couche romane, qui est la plus ancienne et la plus profonde, est occupée par le plein cintre, qui reparaît porté par la colonne grecque dans la couche moderne et supérieure de la renaissance. L’ogive est entre deux. Les édifices qui appartiennent exclusivement à l’une de ces trois couches sont parfaitement distincts, uns et complets. C’est l’abbaye de Jumièges, c’est la cathédrale de Reims, c’est Sainte-Croix d’Orléans. Mais les trois zones se mêlent et s’amalgament par les bords, comme les couleurs dans le spectre solaire. De là les monuments complexes, les édifices de nuance et de transition. L’un est roman par les pieds, gothique au milieu, gréco-romain par la tête. C’est qu’on a mis six cents ans à le bâtir. Cette variété est rare. Le donjon d’Étampes en est un échantillon. Mais les monuments de deux formations sont plus fréquents. C’est Notre-Dame de Paris, édifice ogival, qui s’enfonce par ses premiers piliers dans cette zone romane où sont plongés le portail de Saint-Denis et la nef de Saint-Germain-des-Prés. C’est la charmante salle capitulaire demi-gothique de Bocherville à laquelle la couche romane vient jusqu’à mi-corps. C’est la cathédrale de Rouen qui serait entièrement gothique si elle ne baignait pas l’extrémité de sa flèche centrale dans la zone de la Renaissance. »

« Les plus grands produits de l'architecture sont moins des œuvres individuelles que des œuvres sociales ; plutôt l'enfantement des peuples en travail que le jet des hommes de génie ; le dépôt que laisse une nation ; les entassements que font les siècles [idem]»

Notre-Dame de Paris

* citation de Virgile
Qui vit sans folie n’est pas si sage qu’il croit. (La Rochefoucauld)
Avatar de l’utilisateur
Didier
Vidéo De Galop
 
Messages: 4052
Âge: 64
Enregistré le: 27 Avr 2009, 08:20
Localisation: Nantes

PrécédenteSuivante

Retourner vers Cocoon

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 5 invités