Réhabiliter le fret

On y retrouve les amis, on y parle de tout et de rien. Rien n'y est hors-sujet mais le respect et la politesse y sont obligatoires.

Réhabiliter le fret

Messagepar domi
01 Déc 2016, 17:54

Ce matin, la vue de diverses choses me faisait une fois de plus me plonger dans ma réflexion sur la déliquescence du fret ferroviaire chez nous...
-Tout d'abord la vue d'un train de marchandises en mouvement, le premier depuis extrêmement longtemps de ce côté ci de l'Atlantique (en fait ce devait être un convoi de l'Infra, la loco jaune vif devant en être une de cette dernière, les spécialistes me confirmeront, et elle remorquait un convoi constitué essentiellement de wagons plats - plus un couvert à 2 essieux devant dater des années 50, je croyais que ce genre de matériel avait disparu depuis longtemps),
-Peu après, la vue d'une voie de desserte abandonnée, rouillée et recouverte de terre par endroits, au milieu d'une zone industrielle,
-Et bien entendu des camions devant, derrière, à gauche, à droite, au dessus et en dessous, dans tous les coins imaginables et inimaginables.

Et j'en venais à me poser la question sur ce qui permettrait de renverser la tendance.

Je vous les livre en vrac, et propose à ceux que ça intéresse ici de faire de même, étant bien entendu que tout ceci restera dans le domaine de la discussion de salon ou de bar puisqu'il est unanimement admis que tout le monde se contrebr.... de l'extinction à petit feu du fret ferroviaire et de la prolifération sans cesse toujours plus avérée des camions qui infestent nos routes. Le grand public, les décideurs économiques (à commencer par le big brass de la SNCF), politiques, administratifs, etc, bref tout le monde sauf sans doute une petite proportion d'irréductibles comme mézigue parmi les amateurs de trains....

Alors voilà, moi je vois les axes suivants, en vrac :
-Un réseau national géré comme le sont les routes, c'est à dire considéré d'utilité stratégique, ou simplement vitale pour l'économie. Financé par les pouvoirs publics et rendu gratuit pour ses utilisateurs (comprendre, compagnies ferroviaires). Pour ma part, bien qu'étant arrivé à un niveau d'acceptation de l'impôt asymptotique à zéro tant que celui-ci sert à financer le train de vie de nos édiles, les palais et les voitures de fonction, ainsi que la gabegie des dépenses clientélistes et idéologiques dont la liste n'est pas exhaustive, je serais heureux de contribuer au maintien en condition en un 1er temps, puis ensuite à l'amélioration d'un réseau ferroviaire répondant aux besoins.
-Encourager la création et le développement d'OFP privés, un peu sur le modèle des "shortlines" américaines.
-Encourager le retour du wagon isolé en EP ou autre, via des réductions de charges et de taxes pour les chargeurs qui s'y investiraient, ainsi que pour les compagnies ferroviaires qui s'engageraient dans ce trafic.
-Rendre les nouvelles semi-remorques obligatoirement compatibles au système "Roadrailer".
-D'une façon générale encourager par une fiscalité allégée toutes les entreprises effectuant du transport de fret par rail, au moins au delà d'une certaine distance :
*Compagnies ferroviaires,
*Chargeurs
-Bien entendu, la création de nouvelles voies ferrées par des compagnies privées sera encouragée, si elle n'est pas entreprise par les pouvoirs publics, via une fiscalité allégée et des facilités financières.
-Et finalement, encourager l'intermodal, par une fiscalité adaptée également.

Ouali, oualou, mes idées un peu folles et ayant très peu de chances de se réaliser un jour. :siffle: Les vôtres m'intéresseront. :)

Domi
"You may not be aware that I’m the captain’s sexual adviser.”

“Well, no, I didn’t know that.”

“Yeah, because whenever I speak up, he says, ‘If I want your fucking advice, I’ll ask for it.’ ”
Avatar de l’utilisateur
domi
FL 300
 
Messages: 4079
Âge: 53
Enregistré le: 18 Déc 2007, 11:10
Localisation: Neuilly sur Seine (92) et La Petite Verrière (71)

Re: Réhabiliter le fret

Messagepar Ferrovipat56
01 Déc 2016, 18:14

Cher Domi
Avec tout ce que l'état encaissé avec les péages d'autoroute et autres joyeusetés, je crois que la situation du fret ferroviaire est désespérée, surtout sur le territoire français. Peut être y a t'il encore un espoir pour le transit, ce qui éviterait de voir nos routes envahies par des camions à bas coût venus d'on ne sait où.
Mais je reste très pessimiste
Ferrovipat56
 
Messages: 47
Enregistré le: 13 Mar 2015, 21:33

Re: Réhabiliter le fret

Messagepar domi
01 Déc 2016, 23:18

Absolument. Moi aussi. Et c'est pourquoi je précisais que c'était une discussion de rade ou de salon.

D'ailleurs, pour couper court à toute polémique, je suggère au(x) modo(s) (Rodolphe ?) de déplacer ce post dans "le bar", ce que j'aurais dû faire dès le départ, je n'ai pas eu le réflexe, désolé. :roll:

Voilà les gars, pour ceux d'entre vous qui êtes plus intéressés par les trains de marchandises que par les TGV ou les regiolis, à vous de jouer. ;)

Domi
"You may not be aware that I’m the captain’s sexual adviser.”

“Well, no, I didn’t know that.”

“Yeah, because whenever I speak up, he says, ‘If I want your fucking advice, I’ll ask for it.’ ”
Avatar de l’utilisateur
domi
FL 300
 
Messages: 4079
Âge: 53
Enregistré le: 18 Déc 2007, 11:10
Localisation: Neuilly sur Seine (92) et La Petite Verrière (71)

Re: Réhabiliter le fret

Messagepar Rodolphe
01 Déc 2016, 23:40

C'est fait !
Avatar de l’utilisateur
Rodolphe
Jardinier de salon
 
Messages: 22077
Âge: 45
Enregistré le: 11 Déc 2007, 12:26
Localisation: Brandivy, 56

Re: Réhabiliter le fret

Messagepar CarloDiGhega
02 Déc 2016, 00:53

ouhlala, un thème sans fin, alors ou commencer? Peut-être avec plusieurs hypothèses concernant le cadre économique d'au jour d'hui.

(1) les transports en général ne sont pas assez chères, donc il y'a trop des transports complètement inutile et mieux à remplacer par la production locale.

C'est déjà quelques années passée : une initiative des citoyens dans la route de Brenner (Tyrol) voulait savoir pourquoi ils ne peuvent plus dormir. C'est quoi comme fret importante, qui traverse les alpes entre l'Italie et Allemagne, jour et nuit? Donc ils finançaient une petite étude, fait par les étudiantes de la université d'Innsbruck, qui interrogent les conducteurs des camions.

Les exemples plus absurdes:

-des pomme de terres récoltés en Bavière, transporté dans une usine près de Milan pour être lavé et mise en filet, après retourné en Bavière pour être vendue comme produit local.
-de la ferraille. Mais non, il n'y'a pas trop en Allemagne et un manque en Italie, dans les deux directions! Alors les usines d'acier allemandes achetaient la ferraillage en Italie pour produire l'acier en Allemagne et vice versa. La ferraille faisait à l'époque 5% du volume totale transporté via le Brenner! :roll: :roll:

conclusion : si on transporte des produits d'un petit valeur, je veux dire pour rien, à travers de l'Europe, les transports ne sont pas assez chers. Il faut les faire plus cher pour les réduire. Parce-que, si les transports deviennent plus chères, les Bavaroises recommencent de laver leurs patates eux-mêmes (pour rester dans l'exemple). Ca s’appelle développement durable et régional. :D

(2)la raison: tout les transports sont subventionnées

Globalement on peut dire: partout en Europe toutes les modalités de transports sont subventionnées, les uns plus, les autres moins.

(3) il y'a des subventions plus et moins visibles, et il y'a des subventions entre les modalités différentes de transport.

je ne trouvais pas un mot français, en allemand il y'a le terme "externe Kosten" = littérairement "coûts externes" pour les coûts d'un entreprise ou d'un métier payé par le public. le contraire sont les"interne Kosten" =  "coûts internes". Les coûts externes sont très suivantes difficile à quantifier.

un exemple sont les coûts des accidents : ils sont payés plutôt par l'assurance des maladies et ne pas par les assurance de responsabilité civile des conducteurs (soit camion, soit voiture privé). Autre exemple, les coûts de maintenance des routes sont plutôt payés par les voitures et ne pas par les camions, qui endommagent les routes beaucoup plus que les voitures. Le passage d'un camion fatigue la route environ 100x plus que le passage d'une voiture, mais, il ne paye jamais 100 fois plus qu'une voiture (toutes les impôts dédié à la maintenance et construction des routes, péage etc...)

Un exemple plus absurde de mon pays d’origine: la taxe de carburant était dédié à 100% pour la maintenance et construction des routes, donc les ÖBB comme plus grand consommateur de diesel subventionnait directement la concurrence routière avec une somme ne pas négligeable.

Alors, si on regarde un peu mieux on voit, que les chemins de fer en comparaison avec les camions ne sont pas autant cher et non-rentable comme pensé.

(4) L'union européenne dit, que enfin chaque modalité de transport doit payer ses coûts lui-même. Dans un premier marche il faut essayer de distribuer les subventions plus juste. Des fois il y'a le droit de privilégier une modalité, par exemple dans une zone sensible, comme les alpes. Sur la route de Brenner l'Autriche à même le droit d'introduire une péage sur l'Autoroute pour financier le tunnel ferroviaire.

mais en général, de la théorie seulement. Je ne connais que des exemples dans les transports des passagères : les chemins de fer doivent dédommager leurs passagères aussi en cas de retard en force majeur (par exemple météo), les compagnies aériennes ne sont pas obligées. L'histoire avec le carburant tax-free pour les compagnies aériennes est bien connue. Et en général les camions utilisent les autoroutes sans payer assez. Par contre les subventions dans les infrastructures secondaires, absolument important pour le fret, ne sont pas fait dans la même quantité.

(5) un instrument introduit par l'union européenne pour améliorer l'efficacité des transports ferroviaires est la libéralisation.

On avait deux marches vers la libéralisation des transports ferroviaires :

le premier marche était fait il y'a 10(?) 20(???) années. On parlait de la libéralisation régionale. Donc les grandes organismes ferroviaires étaient obligées d'ouvrir leurs réseaux aux chemins de fer régionales.

L’idée était, que les petites entreprises, plus flexibles que les grandes, s'occupent des transports ne pas rentables pour les grandes organismes nationales. Çà marchait pas mal dans les pays avec les chemins de fer régionales. Les petites sont capables d'organiser les transports vraiment en mesure adapté entièrement aux besoins des clients, Des fois même les grandes (par exemple les ÖBB) sont client chez les petites. Le rayon d'action des entreprises de cette manière est environ 100km.

Dans les pays sans chemins de fer régionales, (vous le ne croyez jamais, jamais....) ça ne marchait pas du tout :siffle: .

Le deuxième marche était la libéralisation en grand échelle, donc toutes les réseaux s'ouvrent à tout le monde. Le résultat : toutes les entreprises ferroviaires se jetaient sur les trains massifs/entier, quand ils sont le segment plus rentable. La concurrence faisait une chute des prix, mais ne pas du tout plus de fret. Donc, les revenues des chemins de fer se réduisaient, des revenues qui manquent au système totale et qui (nous recommencent au début) provoquaient une augmentation des subventions directes comme conséquence...

Alors, pour revenir dans mon pays d’origine : les ÖBB subventionnaient les transports par wagons isolé avec les revenues fait par les trains entières. Çà ne marche plus quand les revenues sont baissés, au jour d'hui ils sont subventionnées directement par le public (notamment en payent les coûts de maintenance des infrastructures).

La deuxième historie est l'état des sociétés ferroviaires les infrastructures, qui manquent et leurs savoir-faire...

Par contre, maintenant je sais, pourquoi je perdais le contact pendant écrire mon commentaire, je devais écrire tous une deuxième fois... Rudolphe..... le :diable: ;)

par contre, étiez-vous sure de vouloir déplacer le sujet???
Avatar de l’utilisateur
CarloDiGhega
Bavard
 
Messages: 1098
Âge: 51
Enregistré le: 12 Jan 2010, 21:36
Localisation: region parisien (78)

Re: Réhabiliter le fret

Messagepar domi
02 Déc 2016, 01:18

CarloDiGhega a écrit:Le passage d'un camion fatigue la route environ 100x plus que le passage d'une voiture


À priori tu es très loin du compte. L'usure de la route est plutôt exponentielle au poids à l'essieu. Les liens ci-dessous donnent un rapport de 1 pour 140000 à 160000... :shock:

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Tribologie

http://cpdp.debatpublic.fr/cpdp-grenobl ... amions.doc

http://www.nomegatrucks.eu/fra/faits/po ... structure/

Domi
"You may not be aware that I’m the captain’s sexual adviser.”

“Well, no, I didn’t know that.”

“Yeah, because whenever I speak up, he says, ‘If I want your fucking advice, I’ll ask for it.’ ”
Avatar de l’utilisateur
domi
FL 300
 
Messages: 4079
Âge: 53
Enregistré le: 18 Déc 2007, 11:10
Localisation: Neuilly sur Seine (92) et La Petite Verrière (71)

Re: Réhabiliter le fret

Messagepar CarloDiGhega
02 Déc 2016, 07:47

je ne voulais pas chercher des sources en françaises et je n'avais pas le chiffre correcte dans la tête, merci de faire ça pour moi et préciser. :cool: J'étais sure, que les chiffres sont beaucoup pire que les 100x indiqué par moi, mais je préfère d’être prudent au lieu de exagérer par défaut.

Mon but était de montrer le principe. Le camion est privilégié, les chemins de fer payent leurs réseau presque eux-même, notamment en France.
Avatar de l’utilisateur
CarloDiGhega
Bavard
 
Messages: 1098
Âge: 51
Enregistré le: 12 Jan 2010, 21:36
Localisation: region parisien (78)

Re: Réhabiliter le fret

Messagepar BB63670
02 Déc 2016, 08:52

Sans compter le danger que représente ces camions souvent venus de pays a bas coût, dont les chauffeurs sont exploités tels des esclaves modernes, alignant les heures de route au mépris de la sécurité la plus élémentaire ! Je vois, mon métier fait que je roule sur toute la région Auvergne, quand je prend la RCEA, c'est un flot continu de camions polonais, slovaques, roumains, quand je suis entre deux, j'ai vraiment l'impression de jouer le rôle de tranche de jambon entre deux tranches de pain. :bof:
Que les raleurs fassent mieux !!! :diable2:
Avatar de l’utilisateur
BB63670
Bavard
 
Messages: 2066
Âge: 33
Enregistré le: 20 Sep 2015, 11:32

Re: Réhabiliter le fret

Messagepar BURLINGTON
02 Déc 2016, 11:02

C'est sur c'est la fôte aux estrangers mon pôvre monsieur ;) Vite une muraille (de Chine) à nos frontières et nous serons sauvés :ange2:
Soyons sérieux quelques secondes... au moins. ;)
PREVOST Alain
Avatar de l’utilisateur
BURLINGTON
Riveteur de laiton
 
Messages: 3472
Âge: 64
Enregistré le: 13 Déc 2007, 21:40
Localisation: Au pays des lentilles AOC

Re: Réhabiliter le fret

Messagepar SAVAJOL
02 Déc 2016, 16:12

Ah ben ça, c'est une intervention argumentée !!! :mdr: :shock:
Précise ta position, Alain, non ?
RMB Gennevilliers: Exposition les 26 - 27 Mai 2018. http://www.rmb.asso.fr/
SAVAJOL
 
Messages: 220
Âge: 44
Enregistré le: 24 Fév 2013, 12:34

Suivante

Retourner vers Cocoon

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités