Réhabiliter le fret

On y retrouve les amis, on y parle de tout et de rien. Rien n'y est hors-sujet mais le respect et la politesse y sont obligatoires.

Re: Réhabiliter le fret

Messagepar CarloDiGhega
11 Jan 2017, 01:19

La concurrence dans le secteur ferroviaire ne marche pas du tout pour le système ferroviaire, notamment dans sa forme européen, j'ai expliqué pourquoi.

pour l'autre partie de ton mail : félicitations, pour ton age tu conservais bien ta naïveté. Il y'a plus des mauvaises entreprises que des bonnes.
Avatar de l’utilisateur
CarloDiGhega
Bavard
 
Messages: 1058
Âge: 51
Enregistré le: 12 Jan 2010, 22:36
Localisation: region parisien (78)

Re: Réhabiliter le fret

Messagepar YanShe
11 Jan 2017, 10:07

CarloDiGhega a écrit:Bravo, bonne idée : nationaliser les coûts et privatiser le profit... :siffle:


C'est exactement ce que le département d'Eure et Loir et la région Centre sont en train de faire avec la Nationale 154 entre Dreux et Orléans.

Chartres-Dreux est déjà à 4 voies et entre Chartres et Orléans les villages disposent tous d'une déviation.

Eh bien, le croiriez-vous, ces 2 nobles institution veulent concéder au privé la gestion d'une future autoroute censée remplacer cette route presque entièrement financée par les fonds publics (il ne reste que le moins coûteux à construire : le doublement des voies sans ouvrage d'art) ! :diable2: :diable2: :diable2: :diable2:
"Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière. " Michel Audiard
Avatar de l’utilisateur
YanShe
Tagueur jaune
 
Messages: 1728
Âge: 61
Enregistré le: 14 Déc 2007, 12:51
Localisation: Chartres

Re: Réhabiliter le fret

Messagepar SAVAJOL
11 Jan 2017, 10:41

... ben on a pas fini de payer des impôts si on privatise les profits. :mrgreen:
... bon faut déjà lutter contre l'évasion fiscale aussi pour récupérer les pépettes ... ah ben oui, mais va falloir des fonctionnaires (qui prêtent serment ?) pour s'en occuper.... ah zut. :ggg:
RMB Gennevilliers.
SAVAJOL
 
Messages: 213
Âge: 43
Enregistré le: 24 Fév 2013, 13:34

Re: Réhabiliter le fret

Messagepar SAVAJOL
11 Jan 2017, 11:12

BURLINGTON a écrit:
CarloDiGhega a écrit:...
Bravo, bonne idée : nationaliser les coûts et privatiser le profit... :siffle:
...

... La solution :?: Faire comme aux USA ou le système semble fonctionner : La privatisation. D'autres exemples d'ex public sont la pour le prouver. (L'aviation, les aéroports, les banques, l'énergie, etc)

Au fait, j'ai une autre solution. Annexer la France aux pays germaniques (Allemagne, Autriche, etc) ;) :siffle: :ange2:


:mdr: :mdr2: :mdr2: :mdr: :mrgreen: :hinhin :
http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2010 ... -aide-.php

Les impôts n'ont toujours pas fini de baisser. Et quand est-ce que l'on voit un retour sur investissement pour nos impôts?
Dans le style, c'est bon, la conjecture est bonne, je fais du pognon sur le dos des salariés en les payant de moins en moins, mais oulà, la conjecture n'est plus bonne, vite de l'argent publique pour sauver les emplois ... et mes dividendes ? :hinhin
Faut rester sérieux quand même.

A chaque fois, les entreprises privées appellent à l'aide ou à la régulation de l'état quand ça tourne mal: c'est ça le libéralisme ? Si c'est ça, allons jusqu'au bout des choses et laissons les entreprises se casser la gueule en assumant toutes les conséquences sociales. Ou mieux, vendons nos actifs publics aux Chinois comme les aéroports, ça ira plus vite. Puis supprimons la sécu, les postes des citoyens qui font fonctionner le pays aussi et vive le far west. Dans ce cas, je veux le port d'arme inscrit dans la constitution comme aux states ! :mrgreen: :mort:

Le jour, où il faudra vendre sa baraque pour pouvoir payer une opération et une convalescence à un hôpital privé suite longue maladie, comme aux EU d'Amériques, ben on sera bien avancé: t'es guéri, mais sous les ponts !!
Vive le libéralisme à outrance, vive le moins disant !!

Tiens, ça me rappelle le beau- frère (dans le BTP) qui comme tout bon "privé", ne peut s'empêcher de dégoiser sur les fonctionnaires ... jusqu'à ce qu'il réalise que sa boite vivait des gros travaux commandés par l'état ou la SNCF !! :mrgreen: Si ce n'est pas être acteur économique sur ce coup !

Bon, on est sur Cocoon ...
RMB Gennevilliers.
SAVAJOL
 
Messages: 213
Âge: 43
Enregistré le: 24 Fév 2013, 13:34

Re: Réhabiliter le fret

Messagepar BURLINGTON
11 Jan 2017, 11:34

Tous les problèmes dans ce genre de discussion sont les excès. Les extrêmes voir les extrémismes :cry:
Comme à l'époque ou on confrontait les systèmes proposés par l'URSS (je n'ai pas dit communiste) et celui proposé par un certain général Pinochet avec le soutien que l'on sait.
Bref, je n'ai jamais évoqué l'idée d'une privatisation sauvage ou alors je me suis mal fait comprendre. ;)
PREVOST Alain
Avatar de l’utilisateur
BURLINGTON
Riveteur de laiton
 
Messages: 3190
Âge: 63
Enregistré le: 13 Déc 2007, 22:40
Localisation: Au pays des lentilles AOC

Re: Réhabiliter le fret

Messagepar domi
11 Jan 2017, 11:56

SAVAJOL a écrit:
Les impôts n'ont toujours pas fini de baisser. Et quand est-ce que l'on voit un retour sur investissement pour nos impôts?


Quand ceux serviront à autre chose qu'à payer les intérêts d'une dette publique devenue abyssale et à financer les dépenses clientélistes et somptuaires de nos "chers" édiles. Pas demain la veille, on peut supposer. :siffle:

Domi
"Argumenter avec un con, c'est comme jouer aux échecs avec un pigeon.
Peu importe votre niveau, il va renverser toutes les pièces, chier sur le plateau et se pavaner comme s'il avait gagné."
Avatar de l’utilisateur
domi
FL 300
 
Messages: 3866
Âge: 52
Enregistré le: 18 Déc 2007, 12:10
Localisation: Neuilly sur Seine (92) et La Petite Verrière (71)

Re: Réhabiliter le fret

Messagepar BURLINGTON
11 Jan 2017, 12:52

domi a écrit:...
De mon côté et contrairement à Burlington, je reste convaincu que le wagon isolé est une des composantes de la solution générale à la déconfiture du fret. ...

Pour en revenir à la discussion initiale, je vais exprimer le pourquoi je pense le contraire de toi. ;)
Je n'ai pas étudié spécialement ce qui fait l'apparent succès du retour du wagon isolé aux USA, bien que j'ai mon idée. Je te livre mon expérience personnelle. C'est une expérience parmi qui pourra être très certainement contre dite par une autre.
L'entreprise qui m'a employé jusqu'à ma retraite officie dans la construction métallique. Avec une production de 1200 tonnes/mois, on obtient le double à transporter (appro/expédition)soit 2400 tonnes/mois avec donc 600 tonnes/semaines en moyenne. Compte tenu de ce tonnage on se dit pourquoi pas le ferroviaire.
A la réception, il faut déjà être embranché. Si on est dans une zone industrielle c'est envisageable sinon les coûts sont prohibitifs. L'approvisionnement depuis divers lieux et en flux tendu n'aide pas non plus le wagon isolé.
A l'expédition, compte tenu d'une production à l'affaire (un chantier est toujours différent d'un autre), des flux tendus (il arrive, qu'une partie du chantier soit encore au dessin, alors que une autre partie est au chantier), de l'absence d'embranchement sur le chantier (rupture de charge), des délais d'acheminement (pour un chargement fait à 18h00 une semi peut être sur le chantier le lendemain soir selon la distance bien sur), etc, un transport par wagons isolés n'est pas possible.
Je sais que c'est une expérience particulière mais je pense qu'il faudrait une volonté très forte d'un opérateur ferroviaire, une disponibilité à toute épreuve et un coût réduit pour faire venir l'entreprise à ce type de transport.
PREVOST Alain
Avatar de l’utilisateur
BURLINGTON
Riveteur de laiton
 
Messages: 3190
Âge: 63
Enregistré le: 13 Déc 2007, 22:40
Localisation: Au pays des lentilles AOC

Re: Réhabiliter le fret

Messagepar SAVAJOL
11 Jan 2017, 15:52

BURLINGTON a écrit:Tous les problèmes dans ce genre de discussion sont les excès. Les extrêmes voir les extrémismes :cry:
.....
;)


On est d'accord.
RMB Gennevilliers.
SAVAJOL
 
Messages: 213
Âge: 43
Enregistré le: 24 Fév 2013, 13:34

Re: Réhabiliter le fret

Messagepar CarloDiGhega
12 Jan 2017, 00:14

pour une système des transports ferroviaires en wagon isolé il faut un système assez complexe. Il faut chercher et livrer les wagons et il faut les transporter.

Je ne connais pas beaucoup des entreprises ferroviaires, qui sont capables de faire ça dans une manière économique nécessaire pour être compétitif avec les transports routières. Pour être claie: je ne connais aucune.

Donc, la coopération entre les entreprises specialisées est la seule solution, en Autriche absolument normale, que les Steiermärkischen Landesbahnen (StLB) ou Stern+Hafferl s'occupent de l'exploitation locale et les ÖBB transportent en distance moyen ou longue entre les gares de tri.

Alors, une fois plus, vis à vis de la concurrence routière, il faut travailler ensemble au lieu de se concurrencer. La concurrence n'est pas l'entreprise ferroviaire voisin, la concurrence est le camion.

La forme de cette coopération n'est pas toujours la même: je connais des exemples ou, par exemple, Stern+Hafferl (un de peu des vraies privées en Europe) est sous-contracter des ÖBB, et je connais l'autre exemple, qu'une entreprise ferroviaire exploite elle-même une ligne ferroviaire locale.
Avatar de l’utilisateur
CarloDiGhega
Bavard
 
Messages: 1058
Âge: 51
Enregistré le: 12 Jan 2010, 22:36
Localisation: region parisien (78)

Re: Réhabiliter le fret

Messagepar domi
12 Jan 2017, 11:12

BURLINGTON a écrit:
domi a écrit:...
De mon côté et contrairement à Burlington, je reste convaincu que le wagon isolé est une des composantes de la solution générale à la déconfiture du fret. ...

Pour en revenir à la discussion initiale, je vais exprimer le pourquoi je pense le contraire de toi. ;)
Je n'ai pas étudié spécialement ce qui fait l'apparent succès du retour du wagon isolé aux USA, bien que j'ai mon idée. Je te livre mon expérience personnelle. C'est une expérience parmi qui pourra être très certainement contre dite par une autre.
L'entreprise qui m'a employé jusqu'à ma retraite officie dans la construction métallique. Avec une production de 1200 tonnes/mois, on obtient le double à transporter (appro/expédition)soit 2400 tonnes/mois avec donc 600 tonnes/semaines en moyenne. Compte tenu de ce tonnage on se dit pourquoi pas le ferroviaire.
A la réception, il faut déjà être embranché. Si on est dans une zone industrielle c'est envisageable sinon les coûts sont prohibitifs. L'approvisionnement depuis divers lieux et en flux tendu n'aide pas non plus le wagon isolé.
A l'expédition, compte tenu d'une production à l'affaire (un chantier est toujours différent d'un autre), des flux tendus (il arrive, qu'une partie du chantier soit encore au dessin, alors que une autre partie est au chantier), de l'absence d'embranchement sur le chantier (rupture de charge), des délais d'acheminement (pour un chargement fait à 18h00 une semi peut être sur le chantier le lendemain soir selon la distance bien sur), etc, un transport par wagons isolés n'est pas possible.
Je sais que c'est une expérience particulière mais je pense qu'il faudrait une volonté très forte d'un opérateur ferroviaire, une disponibilité à toute épreuve et un coût réduit pour faire venir l'entreprise à ce type de transport.


Je serais intéressé par ton idée concernant le wagon isolé aux Tazunis. ;) Pour ma part, en tant qu'abonné à la revue américaine "Trains", j'en suis arrivé à la conclusion que c'est grâce à l'existence de centaines de "shortlines" dont les clients raccordés à ces compagnies par des EP constituent le marché principal.

La photo ci-dessous, glanée sur Railpictures, montre un convoi sur une de ces shortlines constitué par une brave vieille GP9 et 4 wagons chargés chez un papetier embranché sur la ligne...



Concernant ce marché en France, il est évident que ce sera difficile et que cela nécessitera des infrastructures adaptées. Mais le pire est que celles-ci étaient nombreuses fut un temps. Il y a 6 semaines je suis allé à Dijon chercher un meuble à l'Ikea local (le jour où j'avais vu ce fameux train de l'Infra qui m'avait inspiré ce présent sujet). Ikea est là-bas intégré dans une importante zone commerciale / industrielle. J'ai trouvé juste à côté une voie ferrée envahie par les herbes et à moitié enfouie dans la terre... Bien entendu les têtes de rail étaient totalement rouillées, trahissant l'absence totale de circulations. Et le soir, en rentrant chez moi, j'ai voulu en avoir le coeur net en regardant sur Google Earth : bien entendu l'accès à cet EP initialement raccordé à la ligne Dijon-Nancy était coupé à quelques dizaines de mètres de celle-ci, et recouvert par une belle route à l'asphalte bien net dont la construction semblait récente.

Je ne serais pas surpris que cet EP ait été condamné par l'abandon du wagon isolé par la SNCF. Celle-ci étant toujours dans la logique de la terre brûlée, il est évident en effet que le retour au wagon isolé ne pourrait être que le fait d'un autre opérateur qui en reprendra les actifs avec une bonne approche commerciale.

Mais c'est exactement le genre de bizness qui pourrait justifier une plateforme intermodale, en fait.

Si l'offre existait... :roll:

Domi
"Argumenter avec un con, c'est comme jouer aux échecs avec un pigeon.
Peu importe votre niveau, il va renverser toutes les pièces, chier sur le plateau et se pavaner comme s'il avait gagné."
Avatar de l’utilisateur
domi
FL 300
 
Messages: 3866
Âge: 52
Enregistré le: 18 Déc 2007, 12:10
Localisation: Neuilly sur Seine (92) et La Petite Verrière (71)

PrécédenteSuivante

Retourner vers Cocoon

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité