Orthographe

On y retrouve les amis, on y parle de tout et de rien. Rien n'y est hors-sujet mais le respect et la politesse y sont obligatoires.

Re: Orthographe

Messagepar Gérard Huck
27 Sep 2018, 18:56

Oui, mais il y a beaucoup de vacances :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:
Mode humour, hein.
Avatar de l’utilisateur
Gérard Huck
 
Messages: 353
Enregistré le: 25 Nov 2009, 19:33
Localisation: Entre Velay et Luberon

Re: Orthographe

Messagepar Hugant 30
27 Sep 2018, 19:51

Bonsoir,
Je reste sur le mode humour "on" pour les vacances : on ne peut prendre que ce que l'on nous donne ! Par contre, un petit rappel sur la réalité budgétaire des salaires des enseignants (du primaires, là, je suis sûr) : depuis une loi datant du début du XXème, le salaire des instituteurs d'autrefois était suspendu pendant les vacances d'été, ce qui pouvait poser problème fin septembre... Il y a eu un ajustement et au lieu de mandater ces mêmes enseignants sur 10 mois, la même somme a été divisée par 12, au niveau budgétaire, cela revenait au même. Cette règle est toujours en vigueur aujourd'hui ! Donc, les vacances, on se les paye un peu en grande partie... Faites le même calcul pour votre salaire, donc, enlevez 2/12èmes... Que dire de ceux (tant mieux pour eux!) qui le sont sur 13, voire 14 mois !!!
Et si on perçoit un peu d'une maison d'édition parce qu'on a participé à la réalisation d'un livre scolaire, même à plusieurs, ben, ça paye un peu des vacances aussi, surtout les "consommables", genre cahiers d'exercices ou de TP...
Je repense au sketch de Fernand Raynaud, pauvre paysan : "ça eut payé, mais ça paye plus"...
J'ai toujours eu beaucoup de vacances mais pas les moyens de les vivre vraiment (1 seul salaire), alors, colos, centres aérés, jobs d'été et autres occupations lucratives (déclarées...) pour mettre du beurre dans les épinards et permettre à mes 4 enfants d'en avoir d'agréables le mois suivant... Et avoir aussi un peu des sous pour "jouer" au train, enfin, en acheter un peu... Je vais finir par en faire pleurer encore...
Et c'est peut-être pourquoi cette profession s'est féminisée à 80% environ à une époque pas si lointaine (attention : je ne veux pas ouvrir une polémique anti-féministe !) car "c'est le salaire d'appoint idéal, et on a les mêmes vacances que les enfants"... Paroles de collègues femmes ! J'ai même connu des ingénieures, des infirmières qui avaient quitté leur métier pour le "calme" et les avantages de l'EN...
Je m'éloigne du sujet, l'orthographe, pour un peu trop étaler mon vécu...
Hugant 30
 
Messages: 35
Enregistré le: 07 Aoû 2017, 12:34

Re: Orthographe

Messagepar BURLINGTON
27 Sep 2018, 20:35

Bien qu'en dérive sur le sujet, je voudrais dire que je n'ai jamais négocié mon salaire au mois mais à l'année. En y incorporant tous les périphériques. (Primes fixes ou escomptées, avantages en nature, etc)
Je pense donc que lorsqu'on compare les salaires ou appointements des différents secteurs d'activités, il faut le faire au minimum à l'année et pas au mois.
Bon, on s'éloigne de l'orthographe.
PREVOST Alain
Avatar de l’utilisateur
BURLINGTON
Riveteur de laiton
 
Messages: 3955
Âge: 65
Enregistré le: 13 Déc 2007, 22:40
Localisation: Au pays des lentilles AOC

Re: Orthographe

Messagepar Hugant 30
27 Sep 2018, 21:03

Oui, effectivement, on ne peut comparer que ce qui est comparable. La fonction publique d'état ne connaît pas ce genre de pratique (sauf pour les très hauts fonctionnaires, et encore...), on émarge en fonction de son statut, de son échelon, de son grade et de sa fonction : tout est dans la valeur du point d'indice et du nombre de points attribués à chaque "case" de son avancement... Voilà, donc, salaire à l'année : celui de la déclaration de revenus... Primes ? Niet ! Avantage(s) en nature : néant ! Autres gratifications : waoulou ! Ce que j'avance n'est peut-être pas vrai pour tous les ministères...
Hugant 30
 
Messages: 35
Enregistré le: 07 Aoû 2017, 12:34

Re: Orthographe

Messagepar BURLINGTON
27 Sep 2018, 23:43

Hugant 30 a écrit:... Voilà, donc, salaire à l'année : celui de la déclaration de revenus...

Vrai pour le secteur privé. Tout est imposable. Primes et/ou avantages en nature. A quelques exception près, il est vrai, à certaines époques. Défiscalisation des heures supplémentaires par exemple. Néanmoins la règle reste l'imposition de tous les revenus.
Ceci dit, j'ai simplement évoqué les revenus à l'année pour pouvoir comparer clairement les différents secteurs. Pas pour les opposer.
PREVOST Alain
Avatar de l’utilisateur
BURLINGTON
Riveteur de laiton
 
Messages: 3955
Âge: 65
Enregistré le: 13 Déc 2007, 22:40
Localisation: Au pays des lentilles AOC

Re: Orthographe

Messagepar YanShe
28 Sep 2018, 09:00

Et si on veut vraiment comparer des choses comparables, il faut parler en salaire net, voire en revenu annuel net fiscal. En effet, les charges ne sont pas les mêmes !

Purée ! Là, on s'éloigne de plus en plus ! ;) ;) ;)
"Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière. " Michel Audiard
Avatar de l’utilisateur
YanShe
Tagueur jaune
 
Messages: 2147
Âge: 63
Enregistré le: 14 Déc 2007, 12:51
Localisation: Chartres

Re: Orthographe

Messagepar Hugant 30
28 Sep 2018, 11:21

Bonjour,
Oui, on s'éloigne de plus en plus... Je ne voulais pas opposer des situations salariales les unes par rapport aux autres, simplement dire que dans la fonction publique, on ne négocie...rien, ou presque !
Pour YanShe, j'ai souvent insisté (avec des enfants "dys" -lexie -phasie ou IMC*) sur le caractère de lisibilité de leurs textes pour les mettre en confiance : "Ce que vous avez écrit est-il compréhensible quand on le lit ?"... Cela permet dans un premier temps de mettre en évidence les erreurs de "phonétique", par exemple les 2 "s" entre 2 voyelles : du coup le mot ne se prononce plus pareil, et ensuite de travailler sur la structure de la phrase pour les accords grammaticaux... Bon, entre adultes, je comprends que cela puisse lasser ! On peut écrire un texte en symboles de l'alphabet phonétique international : plus d'orthographe ! Mais faut savoir "décoder"... Ou avoir recours à un dictionnaire... J'ai en mémoire des textes mettant en évidence que parfois, on ne peut orthographier correctement certains mots en fonction du contexte... Tout ce qui s'écrit ne s'entend pas (par ex. on parle souvent de lettres "muettes" ou de marque - du pluriel le plus souvent) et tout ce qui s'entend s'écrit, oui, mais comment...
*IMC : infirme moteur cérébral. Comme quoi chaque métier a ses abréviations du "jargon"... et le chemin de fer, réel ou miniature, en a un max : à quand un dictionnaire ?!
Hugant 30
 
Messages: 35
Enregistré le: 07 Aoû 2017, 12:34

Re: Orthographe

Messagepar domi
28 Sep 2018, 12:23

Hugant 30 a écrit:
*IMC : infirme moteur cérébral. Comme quoi chaque métier a ses abréviations du "jargon"... et le chemin de fer, réel ou miniature, en a un max : à quand un dictionnaire ?!


Oui, car j’ignorais qu’il existait une autre signification de l’acronyme IMC que je connais depuis 35 ans sous la définition ‘Instrument Meteorological Conditions’, ie Conditions de Vol aux Instruments (opposées aux VMC = Visual Meteorological Conditions, Conditions de Vol à Vue)... :mrgreen:

Domi
"You may not be aware that I’m the captain’s sexual adviser.”

“Well, no, I didn’t know that.”

“Yeah, because whenever I speak up, he says, ‘If I want your fucking advice, I’ll ask for it.’ ”
Avatar de l’utilisateur
domi
FL 300
 
Messages: 4688
Âge: 55
Enregistré le: 18 Déc 2007, 12:10
Localisation: Neuilly sur Seine (92) et La Petite Verrière (71)

Re: Orthographe

Messagepar Hugant 30
28 Sep 2018, 13:36

Et dans le "BTP", VMC : ventilation mécanique centralisée... Encore une forme d'orthographe "sélective" réservée aux initiés...
Hugant 30
 
Messages: 35
Enregistré le: 07 Aoû 2017, 12:34

Re: Orthographe

Messagepar YanShe
28 Sep 2018, 14:53

Hugant 30 a écrit:simplement dire que dans la fonction publique, on ne négocie...rien, ou presque !

Parce que tu crois qu'ailleurs (C.à.d. dans le privé) on négocie les augmentations ? C'est de la parodie de négo ! Le "patron a son chiffre final (par exemple 1.5%) et les syndicats font de la surenchère en se disant : "je demande 10% pour espérer avoir 2%" ! C'est un jeu de dupes auquel j'ai participé pendant près de 20 ans. En final, les autres (les non-syndiqués) disent : "mais ils sont nuls, ces syndicats, ils n'ont rien obtenus !"
Tout ceci en continuant à bosser jusqu'à pas d'heure et en refusant même d'aller aux réunions d'information syndicale pourtant payées par la Direction de manière tout à fait légale mais en se disant : "moi, mon chef voit que je bosse bien alors moi, j'aurais de l'augmentation". Sauf que ça ne marche pas comme ça !
"Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière. " Michel Audiard
Avatar de l’utilisateur
YanShe
Tagueur jaune
 
Messages: 2147
Âge: 63
Enregistré le: 14 Déc 2007, 12:51
Localisation: Chartres

PrécédenteSuivante

Retourner vers Cocoon

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 5 invités