[0] la voie DECAPOD et ses abords

Le relief, la végétation, les animaux, les bâtiments. Tout ce qui concerne la mise en situation de notre matériel ferroviaire préféré !

[0] la voie DECAPOD et ses abords

Messagepar - Z -
08 Avr 2015, 20:15

Salut à tous,

Plusieurs intervenants ont déjà loué la qualité de la voie DECAPOD... :cool:
Comme nous sommes plusieurs à vouloir se lancer dans la construction d'une voie en 0, je vous propose d'ouvrir un sujet spécifique afin d'additionner les compétences, les expériences et les réalisation de tous... :idea:

Je commence par quelques clichés que m'a adressé FXJ:

(clichés FXJ)
Voici un exemple de voie montée par l'auteur des clichés et qui prend place dans des tubes plexi pour la présentation de ses modèles... 8-)

Comme François, chaque traverse a reçu un traitement à base d'un plus ou moins léger brossage à l'aide d'une petite brosse métallique et a reçu une teinte que je vous préciserai ultérieurement. Les profilés sont du PECO 143 si j'ai bien tout retenu de notre conversation de ce jour.

Léonard, que j'ai rencontré ce midi, m'a précisé quelques infos. Les traverses équipées de frettes doivent en être équipées aux 2 extrémités. Ces frettes devraient être fixées plus au raz de la traverse. :idea:

Bon, le décor est planté en espérant que les échanges seront fructueux au niveau de la pose et de la réalisation de cette magnifique voies et de ses abords... :cool:

@+
GW
Si Zorro porte un masque, Caliméro porte inlassablement sa coquille...
Vouloir raisonner un con, c'est comme vouloir faire jouir une poupée gonflable... :lol:
Spécialiste du marché de la seconde main au 1/43,5... :twisted:
Avatar de l’utilisateur
- Z -
Bavard
 
Messages: 3354
Enregistré le: 16 Mar 2015, 07:46

Re: [0] la voie DECAPOD et ses abords

Messagepar François D
08 Avr 2015, 22:17

Salut David !

Je ne suis pas un spécialiste de la voie donc impossible de juger tel un "protoïste 43,5" mais cette voie DECAPOD m'a emballé (cf fil sur St MAXIME) !

Quelles remarques, quelles critiques (constructives) à faire ?

- d'abord, faire sa voie c'est beaucoup (mais alors beaucoup...) de travail ! le temps passé au mètre linéaire est considérable.

- La préparation des traverses est très longue mais le jeu en vaut la chandelle : autant un profilé de PECO 143 reste un profilé de PECO 143, autant une traverse se métamorphose dès qu'on prend son temps à la travailler.

- A propos de profilés, ne pas chercher à en utiliser un autre type. Si les dimension du patin du rail sont différentes, c'est foiré d'avance !

- sachant qu'une traverse est généralement destinée à être dans son lit de ballast, je verrai bien une seule référence proposée à la vente : une face sabotée pour un montage avec selle, une autre face préparée pour un montage sans selle. Les trous pré-percés sont identiques dans les 2 cas. Les puristes vont crier au scandale mais ça permettrait de ne pas se retrouver à court avec un sachet vide sachant qu'on a 2 autres sachets de l'autre type pleins à côté ...

- le montage sur une feuille de liège est certainement à préférer à celui directement sur un plateau de bois.

- une petit outil simple pour enfoncer les tirefonds bien droit est à (ré-)inventer,

- le ballast est également très important pour le rendu général et il ne faut pas se planter. De même, que la patine du rail !

Bref que du bonheur ! Quand on voit côte à côte un coupon "plastoc" et un coupon DECAPOD , on est définitivement conquis. Pas de retour en arrière possible.
... et que dire si DECAPOD nous prépare des appareils de voie du même acabit !
"C'est tellement bas que ça me passe bien au dessus !"
Avatar de l’utilisateur
François D
Dégrappeur de fonderies
 
Messages: 1893
Âge: 58
Enregistré le: 10 Mar 2012, 19:23

Re: [0] la voie DECAPOD et ses abords

Messagepar PN60
09 Avr 2015, 08:04

:applause: Très bonne idée David de l'ouverture de ce fil :!:

Pour ma part des traverses Décapod attendent sagement que je commence mon premier module, mais je vais attendre Ferroviart pour rencontrer les dirigeants de cette marque et acheter selles, tirefonds etc... afin d'être prêt le moment venu. :D
Bruno
Avatar de l’utilisateur
PN60
 
Messages: 561
Âge: 59
Enregistré le: 03 Nov 2014, 20:38

Re: [0] la voie DECAPOD et ses abords

Messagepar François D
09 Avr 2015, 14:49

... un point sur lequel je reviens :

la voie et ses accessoires ont-ils été dessinés pour du proto ?
Les éclisses en métal blanc sont trop volumineuses pour du matériel fine scale : les boudins des roues montent sur les boulons... ça se corrige facilement en meulant l'éclisse dans son épaisseur et dans sa hauteur (sur le bord inférieur) pour abaisser le niveau des boulons. ça se joue à un pouième que je n'ai pas mesuré mais c'est nécessaire !
"C'est tellement bas que ça me passe bien au dessus !"
Avatar de l’utilisateur
François D
Dégrappeur de fonderies
 
Messages: 1893
Âge: 58
Enregistré le: 10 Mar 2012, 19:23

Re: [0] la voie DECAPOD et ses abords

Messagepar Léonard Demarcq
09 Avr 2015, 15:12

Étant le principal coupable pour tout ce qui concerne la voie Decapod, je vais tenter de répondre à vos quelques questions...

:ange2:

François D a écrit:Faire sa voie c'est beaucoup (mais alors beaucoup...) de travail ! le temps passé au mètre linéaire est considérable.


La construction de voie, j'ai commencé par la faire en Proto 87, et là c'est du travail:



Rail Peco code 75 sur selles Épure (dessinées par ma pomme donc...), traverses en tilleul venant de l'Octant et tirefonds du Club Proto. Ballast WS "N".
C'est petit, mais mignon. Accessoirement, c'est chronophage et hors de prix.

Partant du constat que je savais faire en H0, je ne me suis pas posé beaucoup de questions quand je me suis lancé dans le 0. Faire sa voie est plus facile à cette échelle, car tout est plus gros, plus solide, etc, etc... Étonnamment, il n'y avait rien de facilement disponible me permettant de faire la même chose qu'en H0, donc je mis suis collé.

Depuis, les références Decapod concernant la voie se suivent tranquillement, avec les tirefonds puis les selles, ainsi que les frettes. J'ai mis le temps pour sortir les traverses car il fallait que je réunisse le nécessaire. Le bois vient des Amériques parce que personne en Europe n'a daigné me répondre...
Je peux vous garantir que la recherche de sous-traitants et de fournisseurs vire parfois au comique, entre ceux qui ne répondent pas, ceux qui répondent n'importe quoi ou à des tarifs rigolos, et ceux qui vous envoient carrément chier. La palme revient à la Tréfilerie des Vosges. Je les ai interrogé sur la possibilité de fourniture de profilé de rail, histoire de savoir à combien me reviendrai 200kg de maillechort en barres. Ils auraient pu répondre "non, nous ne travaillons pas pour si peu", ce que j'aurai très bien compris quoique leur site internet indique le contraire. Mais j'ai eu le droit à "nous ne travaillons qu'avec les professionnels". Comme j'écrivais depuis une adresse pro, avec l'entête d'une SARL, j'ai fait remarquer que cela tombait bien. Réponse: les pros, c'est Marklin, Mehano et consorts, pas vous.
OK. Donc pour être un pro à leurs yeux, il faut avoir fait faillite plusieurs fois et perdre de l'argent en vendant de la daube. En effet, je ne peux pas lutter et dans ces conditions on va rester de gentils amateurs... :mdr:

Bref, Decapod fait de la voie en zéro, et on va continuer à avancer.

Donc:

François D a écrit:Bref que du bonheur ! Quand on voit côte à côte un coupon "plastoc" et un coupon DECAPOD , on est définitivement conquis. Pas de retour en arrière possible.
... et que dire si DECAPOD nous prépare des appareils de voie du même acabit !


J'espère pouvoir proposer les premières pièces à la fin de l'année. On va être pragmatiques: coeur en rails assemblés pour commencer.

Bigoudi va poser la question: "et le rail code 125".

Oui, mais plus tard. On termine d'abord le programme en code 143!

Questions pratiques maintenant:

François D a écrit:sachant qu'une traverse est généralement destinée à être dans son lit de ballast, je verrai bien une seule référence proposée à la vente : une face sabotée pour un montage avec selle, une autre face préparée pour un montage sans selle. Les trous pré-percés sont identiques dans les 2 cas. Les puristes vont crier au scandale mais ça permettrait de ne pas se retrouver à court avec un sachet vide sachant qu'on a 2 autres sachets de l'autre type pleins à côté ...


Je ne souhaite pas rentrer dans les détails de fabrication des traverses, mais ce serait une complication extraordinaire à notre niveau qui doublerait au moins le prix. Comme celui-ci est à la base assez modique, je pense que le plus simple est d'en acheter un peu plus que nécessaire...

François D a écrit:le montage sur une feuille de liège est certainement à préférer à celui directement sur un plateau de bois.


Cela arrive pour Ferroviart. Vous aurez un semelle qui servira aussi de gabarit de pose. Bref, un truc simple et efficace.

François D a écrit:le ballast est également très important pour le rendu général et il ne faut pas se planter. De même, que la patine du rail !


Pour le rail, tu aurais pu le décorer avant la pose, comme les selles: brunissage puis peinture à l'aéro ou au pinceau.
Il y a tout ce qu'il faut chez Decapod... :siffle:
Le ballast n'est pas encore sur la boutique, de même que l'acrylique à l'eau pour les retouches au pinceau (teinte Rail/Rouille), mais cela sera la cas dans les jours qui viennent.

François D a écrit:... un point sur lequel je reviens :

la voie et ses accessoires ont-ils été dessinés pour du proto ?
Les éclisses en métal blanc sont trop volumineuses pour du matériel fine scale : les boudins des roues montent sur les boulons... ça se corrige facilement en meulant l'éclisse dans son épaisseur et dans sa hauteur (sur le bord inférieur) pour abaisser le niveau des boulons. ça se joue à un pouième que je n'ai pas mesuré mais c'est nécessaire !


Alors là je suis étonné. Je viens de tester à l'instant avec un wagon AMJL (FS) et même un Brawa (NEM), et il n'y a aucun problème. Pour info, mes éclisses sont collées avec une petite goutte de Cléocol, et et il n'y a donc pour ainsi dire pas de sur-épaisseur.

Edit: pour vérifier, j'ai collé des éclisses sur un coupon Peco code 143 qui trainait. RAS avec tout ce que j'avais sous la main, dont ce wagon Brawa:

photo.JPG


Le boudin passe au dessus des boulons et sur le côté du profilé de l'éclisse. L'éclisse en question a été dessinée pour s'insérer parfaitement dans ce profilé et n'est pas une réduction strictement à l'échelle d'une vraie. Notez que l'ensemble du programme sera conçu comme cela: on fait du modélisme, et les impératifs ne sont pas les même qu'en réalité. Par exemple, le sabotage des traverses est à plat, alors qu'il est incliné en réalité. Je pouvais le faire incliné, et c'était d'ailleurs le cas sur le prototype, et cela ne changeait rien à la fabrication. Par contre, au niveau des appareils de voie, où c'est à plat, le raccordement pour le modéliste aurait été compliqué. Donc c'est sciemment faux.
Modifié en dernier par Léonard Demarcq le 09 Avr 2015, 15:39, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Léonard Demarcq
 
Messages: 317
Enregistré le: 04 Oct 2009, 09:32

Re: [0] la voie DECAPOD et ses abords

Messagepar Bigoudi
09 Avr 2015, 15:34

Bijour à tous...
quel bon fil que voila.... ;) bon là je suis au taf..je serai bref...
Francois t'as pas utilisisé un wagon de ce brave Aldo? (je doute que les roues soient pile du FS...) ou du MTH?
Avatar de l’utilisateur
Bigoudi
 
Messages: 897
Enregistré le: 04 Jan 2013, 15:02
Localisation: dept 13

Re: [0] la voie DECAPOD et ses abords

Messagepar Léonard Demarcq
09 Avr 2015, 15:43

Les essieux MTH ne tournent pas très ronds, mais ils sont soit Coarse Scale (pour le 3 rails), soit FS.

Le Lenz et le Brawa, c'est plus fin au niveau gravure, mais les essieux sont en NEM. La cote de calage en particulier est différente, et du coup cela monte sur les coeurs des appareils de voie Peco. Il y a des fois, les teutons sont vraiment à baffer...

Et quand je dis 'des fois", je suis gentil... :ange:
Avatar de l’utilisateur
Léonard Demarcq
 
Messages: 317
Enregistré le: 04 Oct 2009, 09:32

Re: [0] la voie DECAPOD et ses abords

Messagepar PN60
09 Avr 2015, 16:30

Je comprends maintenant pourquoi Décapod ne fournit pas de profilé de rail, du moins pour l'instant, merci la Tréfilerie des Vosges :bof:

Pour les appareils de voie nous patienterons, je serai déjà satisfait de faire mon premier module où sera positionné ma gare avec 1 mètre de voie droite...

Merci de ces infos Léonard. ;)
Bruno
Avatar de l’utilisateur
PN60
 
Messages: 561
Âge: 59
Enregistré le: 03 Nov 2014, 20:38

Re: [0] la voie DECAPOD et ses abords

Messagepar François D
09 Avr 2015, 16:47

Bigoudi a écrit:Bijour à tous...
quel bon fil que voila.... ;) bon là je suis au taf..je serai bref...
Francois t'as pas utilisisé un wagon de ce brave Aldo? (je doute que les roues soient pile du FS...) ou du MTH?



Bon et alors ? moi aussi je suis au boulot ! :mdr: :mdr:

Tu as tapé dans le 1000, Bigoudi !
j'avais utilisé une machine AMJL pour vérifier avant ballastage et ça passait nickel. C'est en faisant rouler mon bogie d' "essai" CMF après avoir ballasté que je me suis rendu compte du petit problème...
Maintenant que c'est meulé, tout baigne.

Sacré STUARDI !
"C'est tellement bas que ça me passe bien au dessus !"
Avatar de l’utilisateur
François D
Dégrappeur de fonderies
 
Messages: 1893
Âge: 58
Enregistré le: 10 Mar 2012, 19:23

Re: [0] la voie DECAPOD et ses abords

Messagepar Bigoudi
09 Avr 2015, 18:42

Étant le principal coupable pour tout ce qui concerne la voie Decapod, je vais tenter de répondre à vos quelques questions...

La palme revient à la Tréfilerie des Vosges. Je les ai interrogé sur la possibilité de fourniture de profilé de rail, histoire de savoir à combien me reviendrai 200kg de maillechort en barres. Ils auraient pu répondre "non, nous ne travaillons pas pour si peu", ce que j'aurai très bien compris quoique leur site internet indique le contraire. Mais j'ai eu le droit à "nous ne travaillons qu'avec les professionnels". Comme j'écrivais depuis une adresse pro, avec l'entête d'une SARL, j'ai fait remarquer que cela tombait bien. Réponse: les pros, c'est Marklin, Mehano et consorts, pas vous...

Bonsoir Leonard..
concernant TDV (la tréfilerie des vosges)...as-tu précisé une commande "à façon" c'est à dire suivant plans et la je peux concevoir qu'il faudrait des tonnes de métal pour amortir l'outillage ou ils ne sont même pas d'accord pour te fournir le même profilé code 143 que vend Péco...(je crois savoir que TDV fournit Péco, de mémoire...)
je ne pense pas que Péco ait une exclusivité sur ce produit, plus il y a de clients moins c'est cher a amortir.... qu'est-ce que ça leur côuterai de produire 200 kg de rail pour Decapod lors d'une prod de 10 tonnes d'un coup de de la même camelote pour les anglais... :gratte:
Avatar de l’utilisateur
Bigoudi
 
Messages: 897
Enregistré le: 04 Jan 2013, 15:02
Localisation: dept 13

Suivante

Retourner vers Décor

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités