[0] la voie DECAPOD et ses abords

Le relief, la végétation, les animaux, les bâtiments. Tout ce qui concerne la mise en situation de notre matériel ferroviaire préféré !

Re: [0] la voie DECAPOD et ses abords

Messagepar EC64
28 Mai 2015, 22:35

En principe, les frettes servent à réparer les traverses qui ont tendance à se fendre. Les traverses neuves et donc les voies neuves ou fraichement renouvelées (RVB) ne nécessitent en général pas de frettage. Puis avec le temps et les intempéries la voie et les traverses se dégradent, ces dernières se fendillent et peuvent nécessiter réparation,il y aura donc de plus en plus de traverses frettées, à l'une ou sur les deux extrémités.
Avatar de l’utilisateur
EC64
Bavard
 
Messages: 3089
Âge: 68
Enregistré le: 12 Mai 2013, 09:25
Localisation: Paris (F)

Re: [0] la voie DECAPOD et ses abords

Messagepar Léonard Demarcq
29 Mai 2015, 09:35

Non non, tu as à peu près tout faux sur ce coup là! :D

Le frettage des traverses est en effet une opération consistant à encercler l'extrémité des bois pour éviter l'éclatement, mais c'est avant tout une opération préventive effectuée en usine.

Les traverses sont donc livrées neuves frettées ou non. Comme cela a évidemment un impact sur le cout de la traverse, les 2 options existent, et je suppose que l'essence du bois utilisé n'est pas neutre dans cette affaire, mais là il faudrait un vrai spécialiste pour répondre. En passant, notons qu'il y a une belle variété de types de traverses en réalité, en particulier au niveau des dimensions. Elles ne valent pas toutes le même prix...

C'est bien pour cela que j'ai sorti des traverses à 4 tirefonds pour pose sans selles qui sont conformément plus étroites que les autres. En réalité, elles sont aussi moins épaisses!

Autre point, quand une traverse est frettée, normalement c'est aux 2 extrémités. Si une seule frette est présente, c'est que l'autre a fini par partir. Elles sont en effet sensibles à la corrosion et la partie immergée dans le ballast peut tout simplement disparaitre.

Bref, sur une voie principale en bon état, avec traverses bois posées lors d'un même RVB, on aura 100% des traverses frettées. Là, on parle des années 50 et 60, voir 70, au niveau de la pose du moins. (Cas 1)
Sur une voie de service, avec des traverses changées au coup par coup, on aura quelques traverses équipées (Cas 2). En gros...

Sinon, le frettage peut être aussi fait après pose, moyennant le dégarnissage du ballast et l'utilisation d'un outillage assez lourd tout de même. Mais c'est rare. En modélisme, cela nous ramène au cas 2.

Pour ceux, qui se posent la question: les semelles liège arrivent! :oops:
Avatar de l’utilisateur
Léonard Demarcq
 
Messages: 317
Enregistré le: 04 Oct 2009, 08:32

Re: [0] la voie DECAPOD et ses abords

Messagepar PN60
29 Mai 2015, 12:05

Léonard Demarcq a écrit:
Pour ceux, qui se posent la question: les semelles liège arrivent! :oops:


Merci c'est une bonne nouvelle on va pouvoir débuter la pose de la voie :D
Bruno
Avatar de l’utilisateur
PN60
 
Messages: 585
Âge: 59
Enregistré le: 03 Nov 2014, 19:38

Re: [0] la voie DECAPOD et ses abords

Messagepar - Z -
29 Mai 2015, 16:25

Léonard Demarcq a écrit:Le frettage des traverses est en effet une opération consistant à encercler l'extrémité des bois pour éviter l'éclatement, mais c'est avant tout une opération préventive effectuée en usine.

Les traverses sont donc livrées neuves frettées ou non. Comme cela a évidemment un impact sur le cout de la traverse, les 2 options existent

Merci pour toutes ces explications Léonard...
Je pense, comme tu me l'as dit ce matin dans ton mail, équiper 20 à 30% des traverses de frettes. Parce que 10 mètres de voie, j'te dis pas le boulot concernant un 100%... :ange: :ange2:

@+
GW
101.gif
Si Zorro porte un masque, Caliméro porte inlassablement sa coquille...
Vouloir raisonner un con, c'est comme vouloir faire jouir une poupée gonflable... :lol:
Spécialiste du marché de la seconde main au 1/43,5... :twisted:
Avatar de l’utilisateur
- Z -
Bavard
 
Messages: 3501
Enregistré le: 16 Mar 2015, 06:46

Re: [0] la voie DECAPOD et ses abords

Messagepar stratus
07 Sep 2015, 11:58

Je déterre ce fil car je suis en plein dedans.

Je me suis attaqué à un petit tronçon de voie avec l’ensemble des produits Decapod, pour me faire la main et concevoir une méthode d’organisation.

Pour l’instant ce "laboratoire" m’a surtout servi à identifier ce qu’il faut éviter :
- Double face (maintient des traverses pour traitement préalable) trop puissant = arrachement difficile souvent proche de la rupture du bois
- Teinture non diluée (dans mon cas "bois créosoté" d’un autre fournisseur) étalée au pinceau en "sortie de flacon" = trous des tirefonds bouchés et aspect brillant, de plus même après plusieurs jours elles restent désagréablement collantes. .
- Vieillissement trop timide des traverses = combiné à l’aspect brillant cité ci-dessus, cela ressemble à de la voie plastique (bel exploit :cry: )
- Tirefonds laissés trop longtemps dans la solution de brunissage = pellicule blanchâtre
- Utilisation de la patine "voile de rouille" = pas assez couvrante pour les selles et frettes.

Comme, de plus, je me suis trompé de référence de granulométrie dans la commande du ballast je suis en attente de pouvoir finir ce petit exercice.
Des conseils pour la pose des frettes me seraient bien utiles pour l’avenir, car les rails étant en place il me semble que cela est devenu très difficile maintenant. Je suppose qu’elles doivent faire partie du traitement individuel des traverses. Des conseils pour la mise en teinture (ou peinture) desdites traverses me serait également bien utile ; j’ai pour cela commandé la teinte "brun traverse", est- ce le bon choix ? Comment procéder ? (si j’ai précédemment utilisé le pinceau pour raison pratique, je suis équipé pour les traitements à l’aérographe.

Je tiens bien à préciser que je suis le seul responsable de l’aspect que j'ai obtenu et je considère que ces produits sont de très bonne qualité et bien conçus. D’ailleurs je vais guetter avec impatience le programme appareils de voie.
stratus
 
Messages: 183
Enregistré le: 06 Sep 2015, 12:25

Re: [0] la voie DECAPOD et ses abords

Messagepar François D
07 Sep 2015, 12:37

Salut Stratus,

Avant que Léonard ne découvre ton message et vienne te tirer les oreilles parce que tu n'as pas suivi ses consignes, je te fais suivre mes remarques sur la pose de sa voie : http://www.forum-train.fr/forum/viewtopic.php?f=10&t=7075&start=420

Même si je ne fais pas exactement comme indiqué par le Chef, l'esprit est le même :
- travail "mécanique" du bois,
- teinture LIBERON,
- peinture à l'huile (presque à sec, au pinceau )
- séchage d'au moins 10 jours
"C'est tellement bas que ça me passe bien au dessus !"
Avatar de l’utilisateur
François D
Dégrappeur de fonderies
 
Messages: 1947
Âge: 58
Enregistré le: 10 Mar 2012, 18:23

Re: [0] la voie DECAPOD et ses abords

Messagepar stratus
07 Sep 2015, 16:07

François D a écrit:Même si je ne fais pas exactement comme indiqué par le Chef, l'esprit est le même :
- travail "mécanique" du bois,
- teinture LIBERON,
- peinture à l'huile (presque à sec, au pinceau )
- séchage d'au moins 10 jours


Quelle teinte ? N'ayant jamais pratiqué ce type de produit (peinture à l'huile) un autre choix est-il envisageable, en conservant, bien sûr, le type d'application recommandé ?
D'autant que j'habite dans un endroit où même les corbeaux volent sur le dos pour ne pas voir la misère, je ne te dis pas les difficultés d'appro.
stratus
 
Messages: 183
Enregistré le: 06 Sep 2015, 12:25

Re: [0] la voie DECAPOD et ses abords

Messagepar François D
07 Sep 2015, 18:28

stratus a écrit:
François D a écrit:Même si je ne fais pas exactement comme indiqué par le Chef, l'esprit est le même :
- travail "mécanique" du bois,
- teinture LIBERON,
- peinture à l'huile (presque à sec, au pinceau )
- séchage d'au moins 10 jours


Quelle teinte ? N'ayant jamais pratiqué ce type de produit (peinture à l'huile) un autre choix est-il envisageable, en conservant, bien sûr, le type d'application recommandé ?
D'autant que j'habite dans un endroit où même les corbeaux volent sur le dos pour ne pas voir la misère, je ne te dis pas les difficultés d'appro.


Rayon déco d'un Bricomachin ou chez le 1er magasin d'art décoratif de ton secteur (l'Yonne, c'est pas le bout du monde !)
Couleur : noir de chez noir avec un petit pinceau "brosse" :
- tu étales une goutte de peinture sur une feuille de papier,
- tu trempes à peine ton petit pinceau (si j'ose dire),
- tu tires des traits sur ta feuille de façon à éliminer le maximum de peinture
- tu réserves les derniers pouillème de ta peinture à tes traverses en bien les frottant car il n'y plus grand chose au bout du pinceau. Tu y va franco !
- tu laisses sécher plusieurs jours.
... en plus, ça sent bon l'atelier d'artiste !

Contrairement à toi , je n'hésite pas à fixer mes traverses sur du double-face pour les peinturlurer. ça m'évite de me badigeonner les doigts.

(N'oublie pas de rincer le pinceau à la térébenthine)
"C'est tellement bas que ça me passe bien au dessus !"
Avatar de l’utilisateur
François D
Dégrappeur de fonderies
 
Messages: 1947
Âge: 58
Enregistré le: 10 Mar 2012, 18:23

Re: [0] la voie DECAPOD et ses abords

Messagepar Papou89
07 Sep 2015, 19:35

François D a écrit:l'Yonne, c'est pas le bout du monde !...


:vieux: SI !...
Michel.

Papou89
Bavard
 
Messages: 3808
Âge: 71
Enregistré le: 29 Juil 2009, 13:43
Localisation: Bourgogne-Franche-Comté

Re: [0] la voie DECAPOD et ses abords

Messagepar stratus
07 Sep 2015, 19:55

Papou89 a écrit:
François D a écrit:l'Yonne, c'est pas le bout du monde !...


:vieux: SI !...



Et oui !

On nous annonce, peut-être, UN émetteur 4G en 2016. La TNT ne passe pas bien partout, quant à l’adsl …
Certains font de l’Internet avec du RTC faute de mieux, si tu leurs parles de fibre ils croient que c’est un truc pour faciliter le transit.
stratus
 
Messages: 183
Enregistré le: 06 Sep 2015, 12:25

PrécédenteSuivante

Retourner vers Décor

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité