Création d'un "Musée Dépôdrome" en HO

Vos réseaux et ceux que vous voulez faire découvrir aux autres membres du forum mais aussi les différentes techniques de construction, les trucs et astuces, etc.

Création d'un "Musée Dépôdrome" en HO

Messagepar BB9004
16 Avr 2018, 12:17

Bonjour à tous ;)

Après une vingtaine d'années d'arret du HO, j'ai repris récemment la voie (!) du petit monde ferroviaire...

En ressortant des cartons les anciennes machines, aiguilles, et autres décors, l'envie s'est à nouveau installée :lol:

Puis la lecture de plusieurs revues (en repartant des années 2000 pour comprendre les étapes de l'évolution darwiniennes :lol: ) et de multiples sites internet, pour "replonger" dans l'actualité HO... et là,
GROSSES SURPRISES : tout à évolué dans ce monde technique !!

Tout !

> les machines sont devenues sonores !
> elles peuvent être gérées individuellement sur une même voie !
> leurs lumières sont "pilotables" !
> les aiguilles sont pilotables par programmation sous Arduino !
> un "smartphone" peut piloter des trains !!
> une souris peut piloter des trains !!
> des "automatismes sont réalisables par programmation, sans passer par l'électronique ou l'électromécanique !
> les cantons ont disparus !
> les kilomètres de fils à souder se sont réduits !
> un TCO peut piloter un réseau avec 4 fils (RJ11) !
> les dessins de réseau sont facilement crées et modifiées par l'ordi (via CDM dans mon cas, logiciel libre et Français ) !
> les décodeurs se sont démocratisés, du plus simple au plus sophistiqué (comprendre "compliqué" !)
> on peut "bidouiller" dans leur petit coeur, pour quasi tout obtenir d'eux : accélération, freinage, compensation, etc... !
> l'ordi est devenu un moyen pour aider la gestion du parc et des CV des décodeurs (JMRI) !
> des forums se sont développés, les échanges d'infos et de savoir se sont multipliés !
> et tout ça avec une "centrale" qui pèse un poids plume : LA DR5000 !!

Bref bref bref, d'un coup on se retrouve face à un nouveau monde, où il faut apprendre, apprendre, et encore apprendre !

>> GENIAL ! :applause:

(pas question de laisser les neurones s'encrasser après une vie trépidante ! :twisted: )

Donc je suis passé par des heures de lecture, consultations de nombreux nombreux sites web, pour "se faire une idée" des possibles avec toutes ces nouvelles dimensions de ce "petit" loisir :ange:

Il a donc fallu commencer par le début : tout ça pour QUOI :?:

Hein ? Quoi en faire ... :?: :?:

Quel type de réseau ?? Des heures de réflexion, de croquis, d'exemples, pour arriver à décrire un début de cahier des charges version zéro, tenant compte des contraintes logistiques ...

> époque : 1930-40 à 1970, afin, de pouvoir y faire manœuvrer des vapeurs (dont des antiques machines, en rénovation dans les ateliers du dépôt!) , des autorails et quelques diesels... On y verra peut être aussi des électriques en dépôt, poussées par des yoyos ...

> décors : minimaliste, probablement misérabiliste, car je ne suis pas doué ...
- Pont tournant Jouef (à moderniser / digitaliser)...
- 1 ou 2 vieux château d'eau,
- lampisterie,
- bureau de la feuille,
- WC,
- atelier,
- parc à charbon,
- manche à eau...

> premier objectif : manœuvrer LENTEMENT des machines, principalement des vapeurs (ahhhh un bel embiellage au ralenti...), mais aussi quelques diesel et autorails...

> exploitation : qqles wagons de charbon, de gazoil, d'outillage (grue)... (plusieurs scénarii de manœuvres ...)

> dimensions prévues (à l'origine...) : double plateau d'environ 210 cm x 120 cm, à poser au centre d'une pièce, donc sur 2 niveaux :
- "gare de stockage" et mise en voie : en bas
- "dépôt et manœuvres" : en haut
>>> finalement, les réflexions réduiront l'ambition initiale : un seul plateau !

> contraintes :
- la "planche" doit pouvoir être rangé verticalement pour "laisser la place"... (donc posé sur tréteaux ou pieds pliables)
- utilisation d'un maximum de rails déjà en stock (majoritairement rails PECO 100 et aiguilles Roco code100)

Bref, se créer un "lieu" imaginaire où différentes vies ferroviaires puissent cohabiter sans soucis d'une stricte réalité, tout en restant "proche du vraisemblable"...

Hors des sentiers battus, des normes et des concepts actuels, donc...

Et voilà comment j'en suis arrivé à la création de ce petit "dépodrome" (je vais déposer le nom et son principe :lol: )
...
Première idée griffonnée :



Très vite le principe des 2 plateaux à été oublié : pentes trop raides... donc : Un seul niveau, mais dense...

> la PLAQUE TOURNANTE devait être l’élément de base de la réflexion, le reste devant s'implanter autour...

Ce dessin de l'ancien dépôt vapeurs de Toulon en 1938 m'a aussi bien inspiré, avec sa forte densité de voies et d'aiguilles ...

schéma dépotVap18Toulon.jpg


Bref, après plusieurs croquis sous CDM, j'arrive à ceci :



Puis on essaie d'enlever les trop grosses incohérences, en apprenant, puis en respectant (au mieux ?) les procédures et les logiques de travail : vider les cendres en arrivant, remplir les soutes à eau, charger le charbon, stationner en attente du départ, approvisionner les matériaux, entretenir, etc...

(je ne cherche pas à refléter une réalité, je souhaite "une évocation ludique" d'un petit dépôt aux multiples activités (vapeur, diesel, autorail), permettant la mise en circulation d'un maximum de matériels variés...
> Comme un "dépôt musée" tel que l'on aimerait rencontrer un jour : un maximum de machines en état, avec des mouvements, sur un minimum de surface :lol: (on peut rèver, et là, je le fais :P )



Donc on modifie pour essayer de se rapprocher des us et coutumes réels, tout en prévoyant un maximum de possibilités de manœuvres (à vitesse lente : vive le DCC !!) :
> déplacement de la zone "parc charbon", vers le nord, à coté des voies Arrivée et Départ
> > ainsi une loco peut sortir du PT, aller au charbon, puis partir directement "en pleine voie", via la bretelle double, sans bloquer les autres mouvements (autorails)
>> ce qui "libère" donc les autorails, qui peuvent alors bouger pendant une opération "charbon", pour un remplissage de réservoir par exemple
>> la grue Bondy (que je n'ai pas actuellement, d'où la sauterelle) peut alors avoir plusieurs usages, à sa droite et à sa gauche : chargement charbon, vidange des fosses à scories, chargement des scories sur les wagons...
- rajout d'une aiguille courbe au sud est, pour avoir une petite voie double, permettant les croisements Coulisse / dépôt
- mais perte du tiroir du yoyo ... déplacé vers la cuve à gazoil

> et sous CDM, la version 8 voit le jour ...



Puis une semaine de vacances arrive, et hop, traduction du numérique en réel : premiers et nombreux essais de poses, à blanc ! (rien n'est raccordé, rien n'est fonctionnel, les machines sont justes posées sur les voies, les décors sont évoqués par de simples boites, ou tube d'aspirine !), pour arriver à ceci :





>> on retrouve les différentes zones prévues, mais "mieux organisées" :

- le pont tournant avec les locos vapeurs, et la zone "entretien vapeurs" en entrée / sortie
- la zone "autorails", avec une liaison avec le PT (mais la voie de manœuvre - le tiroir ? - est très courte...)
- la zone "diesels et yoyos"
- une - courte - double voie (mini gare de campagne - VNS ...??) en bas, pour les croisements venant et allant à la coulisse...
- la coulisse à 2 voies et son entrée de tunnel

- 2 : Après les essais, démontage de tout... et ensuite (Horreur : ERREUR !!) re-transcription sous CDM : malheureusement avec beaucoup de différences, car je n'avais pas relevé les points X & y pour les replacer correctement dans CDM... et placer une aiguille de référence "au pif" dans CDM, ben... ça ne tombe jamais au bon endroit :diable2:
> par exemple, la coulisse "sort de la planche", et est actuellement "en l'air" :ggg:



>> la RECOMMANDATION : en cas de pose d'essai (comme ici...), bien penser à relever quelques coordonnées en X et en Y AVANT de tout démonter, pour les placer exactement aux bons endroits dans le plan via CDM :siffle:

il y a des voies rajoutées, afin de pouvoir réaliser aussi quelques "mouvements" de wagons, et des stationnements à plusieurs endroits (Manœuvres, manœuvres !!)
- les bâtiments ne sont pas figurés (de simples boites les remplacent ...)
- le tracé n'est pas définitif, j'envisage de modifier l'entrée en coulisse (à gauche) avec une aiguille enroulée, ce qui permettra d'allonger les 2 voies cachées
- les aiguilles sont des ROCO, (avec pointe de cœur à alimenter ... ) sauf 3 Jouef, pour "gagner" de la place en zone Diesel, ainsi qu'une TJD courte (sur la liaison "zone autorail" avec le PT)
(il manque une aiguille triple - avant l'entrée du tunnel - pour l'instant)
- Toutes les voies (Peco 100) seront posées sur une semelle de liège de 4 mm
- les moteurs d'aiguilles resteront apparents sur ce "dépôdrome"
- le "décor" y sera quasi inexistant... Un jour, peut être ... (pour l'instant les châteaux d'eau sont de simples boites de conserve, voyez le genre ... :shock: )

> il y aura (peut etre) 2 niveaux :
- le PT et ses voies directes seront à + 18 mm (la hauteur du PT Jouef : ça me pose un soucis, d'ailleurs... je ne "voie" pas bien comment poser les voies)
- la longue courbe d'accès (coté EST) au PT passera de 0 à + 18mm, avec un devers si possible...?
- les autres zones seront à niveau 0
> j'aurai donc 2 autres voies "en pente" :
- la liaison PT / Autorails
- une voie de "repos"

> Le personnel SNCF de ce dépôdrome : il est estimé à environ 100 personnes, depuis le chef du dépôt jusqu'aux arpettes ...
Le chef du Personnel va bientôt commencer à établir la liste détaillée des emplois... (j'ai remarqué que cette mission était généralement oubliée ...)

> ça va en faire, de l'activité !

Voilà pour cette étape :coucou:

Actuellement tout est démonté (le futur "dépodrome" est à 200 kms, en pleine campagne perdue loin du web...).
je "travaille" sur la digitalisation de mes anciennes locos (pose de décodeurs LaisDCC), power pack, leds...,
- sur l'apprentissage d'Arduino et ses composants pour fabriquer des décodeurs d'aiguilles "D18" créés par Ulysse (vive le DIY :lol: ),
- sur la mise en oeuvre de la DR5000 (dont l'install de la dernière version 1.4.7 plante sur mes ordi, j'ai ouvert un post sur ce sujet : viewtopic.php?f=107&t=18627 ),
- sur l'amélioration du dessin des voies,
- sur la digitalisation-motorisation du PT Jouef,
- sur l'apprentissage de JMRI,
- sur ... :dodo:

Bref, multi chantiers en cours , programmés sur 2 ou 3 ans...(et pas encore en "grandes vacances..." )

N'hésitez pas sur vos commentaires, remarques, critiques, suggestions... :gne:
(je suis là pour apprendre ! :geek: )

Merci à tous les contributeurs du Forum, qui aident à la connaissance :yin

Bonne journée à tous

8-)
Modifié en dernier par BB9004 le 17 Avr 2018, 13:16, modifié 4 fois.
A toute vapeur !
Avatar de l’utilisateur
BB9004
 
Messages: 42
Âge: 63
Enregistré le: 12 Avr 2018, 15:43
Localisation: A coté de la ville lumière, planète Bleue

Re: Création d'un "Dépôdrome" en HO

Messagepar sncb_nmbs
16 Avr 2018, 16:16

Image

Pour étayer un peu, tu écris "Bref, se créer un "lieu" imaginaire où différentes vies ferroviaires puissent cohabiter sans soucis d'une stricte réalité, tout en restant proche" du vraisemblable"...", et forcément, il va être difficile de redresser quelques détails qui ne collent pas forcément à la réalité.
Mais à mon humble avis, tu as bien développé l'idée d'une zone multi-dépôts et tu es dans le ludique en plein.
Câbler tous les appareils de voies, construire les divers bâtiments et les accessoires, implanter les pistes, etc... alternerons avec les séances de manoeuvre et tu seras un utilisateur comblé. :ange2:
"Il y a plus de bonheur à donner qu'à recevoir"
Avatar de l’utilisateur
sncb_nmbs
Bavard
 
Messages: 5285
Enregistré le: 25 Déc 2013, 11:29
Localisation: Carolo expatrié en hexagonage

Re: Création d'un "Dépôdrome" en HO

Messagepar mog07
17 Avr 2018, 12:48

Après cette saine réflexion que dire ? Sinon que tu ton projet de réseau part du bon pied et que j'ai hâte de voir la suite. :cool:
Montarem tant que poirem
mog07
 
Messages: 134
Âge: 59
Enregistré le: 01 Mar 2015, 13:04
Localisation: Sud ardeche

Re: Création d'un "Dépôdrome" en HO

Messagepar BB9004
17 Avr 2018, 12:53

Merci de vos commentaires ;)

Effectivement, lorsque je pourrai commencer la "pose" des appareils de voies, ce sera TOP !!

Coté matériels, il n'y aura pas de longuesssss ramesssss filant à 130 kmsH, mais seulement des manœuvres LENTES pour déplacer les locos, et aussi pour alimenter tous ces sous-dépots en consommables : charbon, essence, gazoil, graisses, scories : les chauffeurs et les ouvriers ne seront pas en vacances !

Ce "réseau" me sert d'apprentissage, pendant 2 ou 3 ans, pour la mise en oeuvre de toutes ces nouvelles techniques liées au digital, car un futur déménagement est déjà à l'étude ...

Et là, j'espère "squatter" une pièce plus grande ... Wait and see !

Bref, en attendant, ça cogite ! :ggg:

Pourquoi ne pas ajouter un petit va et vient automatique, (un autorail, un patachon ?) qui arriverait par exemple du fin fond de la coulisse Ouest, pour aller jusqu'au petit tiroir du Nord du dépôt , en passant (avec arrêt en gare de campagne ?) par la VNS au Sud ?? :apero:

> Faudra bien amener les touristes visiteurs arrivant de la France entière jusqu'au Musée Dépôdrome ! :ange:
(D'ailleurs, le Musée accepte les dons de machines, même radiées :mdr: )

8-)
A toute vapeur !
Avatar de l’utilisateur
BB9004
 
Messages: 42
Âge: 63
Enregistré le: 12 Avr 2018, 15:43
Localisation: A coté de la ville lumière, planète Bleue


Retourner vers Réseaux

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité