NIGHTJET des ÖBB

Les photographies, l'actualité, tout ce qui concerne le chemin de fer réel actuel.

Re: NIGHTJET des ÖBB

Messagepar Didier
05 Juin 2019, 07:52

Vidéo sur le sujet au cours du "journal" de Rance 2 hier soir : ici
Qui vit sans folie n’est pas si sage qu’il croit. (La Rochefoucauld)
Avatar de l’utilisateur
Didier
Vidéo De Galop
 
Messages: 4631
Âge: 65
Enregistré le: 27 Avr 2009, 08:20
Localisation: Nantes

Re: NIGHTJET des ÖBB

Messagepar CarloDiGhega
06 Juin 2019, 21:58

Rockandrail a écrit::D

Pour "frequent flyers" , tu peux dire "voleurs récidivistes". Ou "Elus", c'est plus court.


Vraiment voleur? :lol: je pensais ce mot est réservé exclusivement aux personnes, qui ne sont pas honnête...


Beaucoup mieux que la reportage au télé:

https://www.lemonde.fr/m-le-mag/article ... 00055.html


seulement

Un couple de Zurichois à la retraite arrive, habillé comme pour l’opéra. S’ils regrettent l’absence de restaurant à bord – ils ont dû prévoir un pique-nique


est à corriger : pique-nique pas nécessaire, le steward du voiture lit propose toujours un repas chaud pour tout le monde.

https://www.nightjet.com/dam/jcr:57df4d ... e-2017.pdf
Avatar de l’utilisateur
CarloDiGhega
Bavard
 
Messages: 1478
Âge: 54
Enregistré le: 12 Jan 2010, 22:36
Localisation: region parisien (78)

Re: NIGHTJET des ÖBB

Messagepar CarloDiGhega
10 Juin 2019, 20:23

non, il y'a deux choses à corriger : les ÖBB ne sont pas les seules avec un réseau des trains de nuit importantes, il y'a aussi Trenitalia avec le réseau des trains de nuit plus grand en Europe.

La Liste des trains de nuit quotidiennes en Italie est assez impressionnante:


A partir de Milan :

Lecce via Bari Brindisi
Lecce via Taranto
Palermo/Siracusa via Messina


A partir de Turin

Salerno via Genova, Napoli
Salerno via Milano, Napoli
Reggio di Calabria via Bologna, Firenze, Roma, Napoli, Villa San Giovanni
Lecce via Alessandria, Piacenza - Brindisi, Bari


A partir de Rome

Siracusa/Palermo via Napoli
Siracusa/Palermo via Villa San Giovanni avec un départ plus tard que le train listé avant
Trieste via Venezia, Udine, Gorizia


et à partir de Rome, des trains de weekend :
Lecce via Bari, Brindisi (aller le vendredi, retour le dimanche)
Bolzano, via Verona(aller vendredi et samedi, retour samedi et dimanche)

n'oublions pas le train quotidien Paris - Venezia de la filiale Thello


Les trains sont composés de au moins 1 voiture lit, et plusieurs voitures couchettes et voitures postes assises (2nde).

Le Thello est équipé avec une voiture restaurant

Le Thello et le train Roma Palermo/Siracusa sont équipés avec des voitures lits classe excelsior (deux compartiments de luxe)
Avatar de l’utilisateur
CarloDiGhega
Bavard
 
Messages: 1478
Âge: 54
Enregistré le: 12 Jan 2010, 22:36
Localisation: region parisien (78)

Re: NIGHTJET des ÖBB

Messagepar CarloDiGhega
23 Juin 2019, 15:40

Deutsche Bahn en travaux entre Salzburg et München, alors, déviation via Mühldorf sur une ligne à voie unique et non-électrifiée.
Cartebaviere.PNG



En conséquence des trains avec DB Br 218 (des fois en tandem), ici le EN Budapest Keleti - München HBF avec

WL, Bc, B, B Budapest - München (MAV-START)
WL, Bc, B Zagreb - München (HZ)
B, WL Rijeka - München (HZ)
Bc, WL, B Venezia - Mûnchen (ÖBB)

composition du train :
https://www.vagonweb.cz/razeni/vlak.php ... 019#v31960


la photo est une capture écran d'un vidéo de RoniK :
phpBB [video]


dernier train du vidéo : le nj Milano/Roma - Munich
Avatar de l’utilisateur
CarloDiGhega
Bavard
 
Messages: 1478
Âge: 54
Enregistré le: 12 Jan 2010, 22:36
Localisation: region parisien (78)

Re: NIGHTJET des ÖBB

Messagepar CarloDiGhega
25 Aoû 2019, 14:40

CFF souhaite coopérer avec la SNCF et RENFE pour des trains de nuit vers Barcelone

Interview de Toni Häne (extrait (1)) : "Aujourd’hui, beaucoup de voix s’élèvent pour demander davantage de trains de nuit. Quelle réponse leur apportez-vous ?

Nous analysons la demande. Nous voulons savoir sur quelles relations nous pouvons compter sur un taux de remplissage suffisant, y compris en dehors de la période estivale. Les trains de nuit pour Berlin et Hambourg sont complets des semaines à l’avance. Des trains supplémentaires seraient sans doute utiles. Et nous examinons aussi d’autres destinations. Personnellement, je veux le retour du train de nuit pour Barcelone. C’est clairement ma priorité.

Et que faut-il pour que ces projets se concrétisent?

Avant tout, il faut une volonté commune de proposer cette offre. Si les chemins de fer français et espagnols participent, nous pourrons faire rouler ce train de nuit. Je crois que la demande serait au rendez-vous. Mais à condition, en effet, que nos partenaires jouent le jeu. C’est d’ailleurs ce qui s’est passé pour ÖBB. Avant de reprendre les trains de nuit allemands, les Autrichiens nous ont demandé si nous pouvions les aider à Zurich. Aujourd’hui, Zurich est le deuxième pôle de trains de nuit en Europe après Vienne.

Demandez-vous des subventions ou la prise en charge d’un éventuel déficit ?

Aujourd’hui déjà, nous ne rentrons pas dans nos frais en ce qui concerne les services que nous fournissons en lien avec l’offre de trains de nuit d’ÖBB. Notre priorité est de déterminer pour quelles relations il existe une vraie demande. Puis nous devrons contacter les chemins de fer partenaires concernés. Ce n’est qu’à ce moment-là que se posera la question de la rentabilité et d’un éventuel financement d’amorçage.

Le Conseil fédéral pourrait exiger que vous préleviez annuellement 30 millions de francs suisses sur les bénéfices réalisés sur les grandes lignes pour les consacrer à un réseau de trains de nuit.

Ce ne serait guère pertinent. Il faut mettre l’argent là où une demande avérée existe. Si nos clients et nos chemins de fer partenaires jouent le jeu, nous serons ravis de faire circuler des trains de nuit à destination de Barcelone ou d’autres métropoles européennes. Nous pourrions aussi proposer de nouvelles relations de jour vers Bologne et Turin. Qu’au bout du compte une péréquation soit nécessaire me semble assez évident. Et si c’est ce que veulent les usagers du rail, les CFF seront au rendez-vous."

traduction d'un interview, donné au "Blick", vue ici :
https://blogs.mediapart.fr/ouiautrainde ... -barcelone



(1) Toni Häne, directeur Voyageurs des chemins de fer suisses SBB/CFF/FFS
Avatar de l’utilisateur
CarloDiGhega
Bavard
 
Messages: 1478
Âge: 54
Enregistré le: 12 Jan 2010, 22:36
Localisation: region parisien (78)

Re: NIGHTJET des ÖBB

Messagepar CarloDiGhega
26 Aoû 2019, 23:17

Et pourquoi ça dans le fil du nightjet?

Déjà début Mai la CFF annonçait pour le cas du relancement des trains de nuit Suisses de le faire ensemble avec les ÖBB : achat, administration et maintenance des trains de nuit concentré dans une main est une question des coûts.

Alors, il semble très probable, que la CFF roule (dans un premier marche) à partir de 2022 avec le matériel des ÖBB libéré sur les relations italiens. Et qu'elle achète/loue éventuellement, dans un deuxième marche, du nouveau matériel nightjet du contrat cadre entre Siemens et ÖBB.

Donc, vous pouvez déjà acheter des voitures nj et les faire rouler derrière vos BB22200, BB26000, BB36000... sur vos réseaux françaises, ça donne certainement des rames très attractives.

:D
Avatar de l’utilisateur
CarloDiGhega
Bavard
 
Messages: 1478
Âge: 54
Enregistré le: 12 Jan 2010, 22:36
Localisation: region parisien (78)

Re: NIGHTJET des ÖBB

Messagepar SAVAJOL
27 Aoû 2019, 19:38

CarloDiGhega a écrit:CFF souhaite coopérer avec la SNCF et RENFE pour des trains de nuit vers Barcelone

......

Le Conseil fédéral pourrait exiger que vous préleviez annuellement 30 millions de francs suisses sur les bénéfices réalisés sur les grandes lignes pour les consacrer à un réseau de trains de nuit.

Ce ne serait guère pertinent. Il faut mettre l’argent là où une demande avérée existe. Si nos clients et nos chemins de fer partenaires jouent le jeu, nous serons ravis de faire circuler des trains de nuit à destination de Barcelone ou d’autres métropoles européennes. Nous pourrions aussi proposer de nouvelles relations de jour vers Bologne et Turin. Qu’au bout du compte une péréquation soit nécessaire me semble assez évident. Et si c’est ce que veulent les usagers du rail, les CFF seront au rendez-vous."

traduction d'un interview, donné au "Blick", vue ici :
https://blogs.mediapart.fr/ouiautrainde ... -barcelone



(1) Toni Häne, directeur Voyageurs des chemins de fer suisses SBB/CFF/FFS


Oulà, péréquation est un gros mot en Europe :shock: :mrgreen:

:mrgreen: :mdr: :mdr2:

Ce qui est amusant est la contradiction du gars en 2 lignes :
Le conseil fédéral peut éxiger une péréquation ?
1 ah ben non, pas pertinent.
2 au bout du compte, finalement une péréquation est nécessaire ... c'est évident.

:ggg: :H2:

Il aurait pu disserter sur le bilan écologique du train.

Cela serait chouette que cela réussisse : on verra si la demande sera créée avec l'offre.
Qui l'emportera ? le statuquo avec pour axe idéologique une comptabilité d'apothicaire ?
Ou une aide par péréquation aidant le décollage du produit ... Pour le bien commun ?
Intéressant problème de fond posé par les règles de la privatisation et la concurrence par l'Europe.
RMB Gennevilliers http://www.rmb.asso.fr
SAVAJOL
 
Messages: 516
Âge: 47
Enregistré le: 24 Fév 2013, 13:34

Re: NIGHTJET des ÖBB

Messagepar CarloDiGhega
27 Aoû 2019, 22:09

SAVAJOL a écrit:Ce qui est amusant est la contradiction du gars en 2 lignes :
Le conseil fédéral peut éxiger une péréquation ?
1 ah ben non, pas pertinent.
2 au bout du compte, finalement une péréquation est nécessaire ... c'est évident.

:ggg: :H2:

Il aurait pu disserter sur le bilan écologique du train.



pour moi, c'est claire (en français, et encore plus, quand je lis l'original allemand)

Concernant (1) il parle d'une péréquation pour le lancement d'un nouveau réseau nocturne
Concernant (2) il parle des liaisons de la Suisse vers la voisinage de proximité, donc, une expansion des activités qui existent déjà, les "grandes lignes".

Il parle, alors, de deux situations économiquement très différentes, qu'il veut traiter différentiellement.



SAVAJOL a écrit:Cela serait chouette que cela réussisse : on verra si la demande sera créée avec l'offre.
Qui l'emportera ? le statuquo avec pour axe idéologique une comptabilité d'apothicaire ?
Ou une aide par péréquation aidant le décollage du produit ... Pour le bien commun ?
Intéressant problème de fond posé par les règles de la privatisation et la concurrence par l'Europe.


Une péréquation est permis entre deux activités open accès ou entre deux activités commandés par le public mais jamais entre une activité open accès et une activité commandé par le public.

un exemple : avec les revenues gagnés avec les transports régionales payés par les régions, trenitalia s’achète des véhicules (automotrices) pour les transports régionales. Ils n'ont pas le droit d'acheter des Frecce avec, quand la grande vitesse est en open accès en Italie.

L'utilisation des synergies est toujours permis, aussi entre une activité open accès et les activités commandés par le public, simplement pour tenir les produits le moins cher possible pour toutes les clients.
Avatar de l’utilisateur
CarloDiGhega
Bavard
 
Messages: 1478
Âge: 54
Enregistré le: 12 Jan 2010, 22:36
Localisation: region parisien (78)

Re: NIGHTJET des ÖBB

Messagepar SAVAJOL
28 Aoû 2019, 00:48

Partons sur "l'accès ouvert" sans subvention publique :
Supposition :
Cela sous entendrait que les trains internationaux de jour pourraient financer les trains internationaux de nuit, si j'ai bien compris le sens de la réponse en deux temps de Mr Häne, à l'unique question du journaliste.

La question est : sont ils en mesure de rapporter assez de sous pour les futurs NightJet ?
Seconde question ou pari si l'on peut dire : l'attraction du produit trains de jour est elle plus forte que celle des trains de nuit ? Ou dit autrement, la concurrence n'est elle pas plus forte le jour sur des relations "courte distances" avec l'auto ou l'avion voire d'autres compagnies ferroviaires que pour un produit traversant de multiples pays et cadencé aux 24 heures ?
:?:
Par contre, n'y a-t-il pas deux choses contraires en écrivant:
""
Une péréquation est permis entre deux activités open accès ou entre deux activités commandés par le public mais jamais entre une activité open accès et une activité commandé par le public. ""

Et
"""
L'utilisation des synergies est toujours permis, aussi entre une activité open accès et les activités commandés par le public, simplement pour tenir les produits le moins cher possible pour toutes les clients. """ ?

Ou alors, ce que tu appèles Synergie, ce serait, par exemple, la réutilisation des rames nightjet ou de nuit, pour faire du train international de jour et rentabiliser le matériel.

Sont-elles adaptées pour ? Les manipulations pour transformer une rame nuit en train de jour ne sont-elle pas laborieuses (isoler les voitures lits pour n'obtenir que des voitures couchettes convertibles formant la rame de jour) ?
Surtout avec des rames a tranches où les voiture lit sont éparpillées dans le corps des rames.
Cela n'augment-il pas les risques pour réaliser les trains de nuit (rame, ou bout de rame coincée loin de sa gare de départ si incident en journée ) ?

La SNCF faisait ce truc avec une rame Lunéa entre Paris et Toulouse en journée...entre autres.

Plus loin dans le temps, la rame (ou une partie?) du Paris-Béziers de nuit était réutilisée sur un aller retour Béziers Millau en journée. Cette solution était très utilisée "avant" pour rentabiliser le matériel .... mais en contrepartie, il y avait des réserves de matos un peu partout pour répondre à un pépin ...
RMB Gennevilliers http://www.rmb.asso.fr
SAVAJOL
 
Messages: 516
Âge: 47
Enregistré le: 24 Fév 2013, 13:34

Re: NIGHTJET des ÖBB

Messagepar CarloDiGhega
02 Sep 2019, 22:41

Concernant le discours de M. Häne, je le comprends comme ça : il faut faire un propre calcul des coûts et des revenues possible et il faut bien regarder, si les trains de nuit se financent eux-mêmes. S'ils se ne financent pas eux-mêmes dès le début, il ne veut pas une péréquation entre les revenues des activités grandes lignes et les trains de nuit, mais un financement initial de l'état (ou des états). Mais il est plutôt optimiste, qu'un train, supporté par toutes les entreprises ferroviaires concernés (CFF, SNCF, RENFE) serra un succès.
________


Le cas classique d'un effet de synergie se trouve chez les trains de nuit des ÖBB.

Le business commençait avec les deux services domestiques (Wien - Bregenz et Graz - Feldkirch), et quelques services internationales (Wien - Roma/Milano, Wien - Zürich, Graz - (Feldkirch) - Zürich et Wien - Hamburg/Düsseldorf), donc les services domestiques sont subventionnées et la subvention porte certainement une partie des coûts fixes (infrastructure = atelier etc....)

Avec la reprise d'une partie du réseau de nuit du Deutsche Bahn le réseau se doublait quasiment. Les coûts fixes, donc, se distribuent aux plus des trains, la partie par train se réduisait alors visiblement. Mais pas encore la subvention pour les trains domestiques, ça changera que avec le prochain contrat état-ÖBB. Alors, les ÖBB profitent d'une synergie crée par eux-mêmes.

C'est bien, mais il y'a un problème pour les ÖBB: les revenues des trains de nuit sont particulièrement des subventions, et en conséquence, on les ne peut pas utiliser pour couvrir des pertes des trains en open accès en concurrence directe.

Dit autrement, les revenues des nightjet ne peuvent pas servir pour couvrir les pertes éventuelles (niés par les ÖBB) entre Vienne et Salzburg, provoqué par la concurrence avec WESTbahn. Pour ça il faut, par exemple, utiliser les revenues des autres projets 100% open accès, comme les EC Munich - Brenner - Vérone.
Avatar de l’utilisateur
CarloDiGhega
Bavard
 
Messages: 1478
Âge: 54
Enregistré le: 12 Jan 2010, 22:36
Localisation: region parisien (78)

PrécédenteSuivante

Retourner vers Photographies et actualités ferroviaires

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Tbot et 3 invités