Bonnes et mauvaises nouvelles du rail français

Les photographies, l'actualité, tout ce qui concerne le chemin de fer réel actuel.

Re: Bonnes et mauvaises nouvelles du rail français

Messagepar Le Basque
04 Avr 2019, 19:29

Hélas la 2Cv est interdite à Paris, sauf le dimanche...
Avatar de l’utilisateur
Le Basque
Valideur Des Guichets
 
Messages: 13892
Âge: 62
Enregistré le: 13 Déc 2007, 21:53
Localisation: Paris-Cote Basque

Re: Bonnes et mauvaises nouvelles du rail français

Messagepar domi
04 Avr 2019, 22:24

Le Basque a écrit:Hélas la 2Cv est interdite à Paris, sauf le dimanche...


Ça tombe bien pour moi : moins je vais dans Paris et mieux je me porte. :)

Domi
"You may not be aware that I’m the captain’s sexual adviser.”

“Well, no, I didn’t know that.”

“Yeah, because whenever I speak up, he says, ‘If I want your fucking advice, I’ll ask for it.’ ”
Avatar de l’utilisateur
domi
FL 300
 
Messages: 4739
Âge: 55
Enregistré le: 18 Déc 2007, 12:10
Localisation: Neuilly sur Seine (92) et La Petite Verrière (71)

Re: Bonnes et mauvaises nouvelles du rail français

Messagepar CarloDiGhega
04 Avr 2019, 23:09

bernard21 a écrit:
- Z - a écrit:
BJ66.jpg

GW... :|

Bonjour,

par pure malice souci d'équilibre, à propos de ces trains "[qui] arrivent de moins en moins à l'heure" , comme il l'est écrit au début de l'article...

Cet extrait d'un autre article, publié dans la "vie du rail", et visant, cette fois, les trains circulant ceux de l'autre côté du Rhin et si souvent donnés en exemple, lors des discussions récentes sur la réforme de la SNCF:

"Avec cette vente (de l'anglaise Arriva), qui pourrait rapporter plus de quatre milliards d’euros, le patron de la DB compte remédier à de graves problèmes financiers. Richard Lutz, le président de la compagnie ferroviaire veut réduire une dette qui a atteint un nouveau record (20 milliards d’euros).

[...]. Par ailleurs, la rentabilité de l’entreprise a baissé avec des bénéfices en recul de 29 % en 2018 à 542 millions d’euros.

[...] la compagnie souffre d’un grave problème de service et de qualité. L’état des infrastructures est désastreux et la ponctualité catastrophique. Seulement 75 % des trains arrivent à l’heure alors que l’objectif fixé depuis plusieurs années est un taux de 85 %."



Non Jeff, t'es pas tout seul...


Mais il faut dire, la circulation sur les voies allemandes est presque 2x plus dense que sur les voies françaises. 77 trains par km du réseau en Allemagne et seulement 46 en France. Donc, l'intensité d'utilisation du réseau allemand est 70% supérieur du réseau français.

Dit autrement : en comparaison en France il y'a peu des trains, et même ces peu des trains sont retardés.

voir Figure 5 – Network usage intensity (trains per day per route km) in 2016, page 13 du surveillance du marché ferroviaire annuel de la RIG:
https://www.irg-rail.eu/download/5/486/ ... cument.pdf

Le problème du Deutsche Bahn (et les autres chemins de fer allemands) : ils sont victime de leurs succès, ou dit autrement, les investissements ne augmentaient pas pareillement que la quantité des passagères et des trains. Seulement en 2018 (=dernier année) la quantité des passagères grandes lignes montait 4.4%
Avatar de l’utilisateur
CarloDiGhega
Bavard
 
Messages: 1316
Âge: 53
Enregistré le: 12 Jan 2010, 22:36
Localisation: region parisien (78)

Re: Bonnes et mauvaises nouvelles du rail français

Messagepar SAVAJOL
05 Avr 2019, 10:47

CarloDiGhega a écrit: ....
Mais il faut dire, la circulation sur les voies allemandes est presque 2x plus dense que sur les voies françaises. 77 trains par km du réseau en Allemagne et seulement 46 en France. Donc, l'intensité d'utilisation du réseau allemand est 70% supérieur du réseau français.

... Le problème du Deutsche Bahn (et les autres chemins de fer allemands) : ils sont victime de leurs succès, ou dit autrement, les investissements ne augmentaient pas pareillement que la quantité des passagères et des trains. Seulement en 2018 (=dernier année) la quantité des passagères grandes lignes montait 4.4%


Mais alors; Est-ce à dire que malgré l'augmentation du trafic, la DB ne rentre pas dans ses frais avec les recettes de péage ? Cela démontre-t-il que le modèle économique instauré en Allemagne (réforme, ouverture concurrence) ne marche pas à long terme ? Qu'en est-il de l'attachement des cheminots à leur entreprise ? Pourtant, il y a eu désendettement du système ? C'est curieux comme situation ? Les recettes de la vente de billet, sont-elles captées par les actionnaires ou redistribuées pour partie vers l'entretien et la modernisation du réseau ?
Le système tend-il à s'effondrer sans remise au pot de l'état (un pot :mrgreen: ) ?
RMB Gennevilliers
SAVAJOL
 
Messages: 452
Âge: 46
Enregistré le: 24 Fév 2013, 13:34

Re: Bonnes et mauvaises nouvelles du rail français

Messagepar BURLINGTON
05 Avr 2019, 11:55

CarloDiGhega a écrit:...
Mais il faut dire, la circulation sur les voies allemandes est presque 2x plus dense que sur les voies françaises. 77 trains par km du réseau en Allemagne et seulement 46 en France. Donc, l'intensité d'utilisation du réseau allemand est 70% supérieur du réseau français...

Ça ne veut pas dire grand chose :roll:
Tu supprimes la moitié des voies (lignes) inutiles en France et tu obtiens les mêmes chiffres qu'en Allemagne sur ce point. Je pense qu'il y a d'autres indicateurs pour mesurer les divers résultats du réseau.
Mais bon pour toi tout ce qui se passe sur les réseaux d'Europe centrale sera toujours mieux que ce qui ce passe en France. :roll: Objectivité :?:
Savajol, je suis d'accord avec toi, il n'y a pas de panacée universelle. Pour les chemins de fer comme ailleurs. Il faut juste trouver l'équilibre pour avoir le meilleur rapport qualité/prix des prestations de transport en commun.
PREVOST Alain
Avatar de l’utilisateur
BURLINGTON
Riveteur de laiton
 
Messages: 3986
Âge: 65
Enregistré le: 13 Déc 2007, 22:40
Localisation: Au pays des lentilles AOC

Re: Bonnes et mauvaises nouvelles du rail français

Messagepar bernard21
05 Avr 2019, 21:43

Les chiffres, de sources officielles :

en France, https://www.sncf-reseau.fr/fr/le-reseau

en Allemagne, https://www.deutschebahn.com/de/geschaefte/infrastruktur/netz-1192646

Et selon une source moins officielle, mais néanmoins reconnue sans fantaisie:
http://www.ifrap.org/agriculture-et-energie/transport-ferroviaire-en-europe-la-france-la-traine

Sauf à m'être trompé dans la lecture et la traduction, il me semble qu'on peut en tirer l'idée qu'en France, comme en Allemagne, le réseau, le trafic en millions de passagers-kilomètres, sont identiques, mais qu'il y a plus de trains en circulation chaque jour, en Allemagne (41000 contre 15000).

Cela étant, certains esprits chagrins semblent dire que le « Competition report », ou "rapport" que la DB publie chaque année, exprime parfois un peu trop d'auto satisfaction (par crainte, semble-t'il d'une nouvelle réforme)

Mais, de là à prendre certains chiffres assez surprenants avec des pincettes, ... chacun fera bien comme il veut.
Avatar de l’utilisateur
bernard21
 
Messages: 35
Âge: 70
Enregistré le: 02 Sep 2018, 20:01
Localisation: Bourgogne, côte d'or, près de la gare d'Is sur Tille...

Re: Bonnes et mauvaises nouvelles du rail français

Messagepar BURLINGTON
05 Avr 2019, 21:56

Ce qui veut dire qu'il y a moins de monde dans chaque train en Allemagne.
PREVOST Alain
Avatar de l’utilisateur
BURLINGTON
Riveteur de laiton
 
Messages: 3986
Âge: 65
Enregistré le: 13 Déc 2007, 22:40
Localisation: Au pays des lentilles AOC

Re: Bonnes et mauvaises nouvelles du rail français

Messagepar CarloDiGhega
05 Avr 2019, 22:56

SAVAJOL a écrit:
Mais alors; Est-ce à dire que malgré l'augmentation du trafic, la DB ne rentre pas dans ses frais avec les recettes de péage ? Cela démontre-t-il que le modèle économique instauré en Allemagne (réforme, ouverture concurrence) ne marche pas à long terme ?... ?

Non, ça marche à longue terme, il faut seulement corriger les contributions du public aux exploitants des réseaux, et c'est exactement la chose, qui arrive au jour d'hui. L'état augmentera ses contributions, et en face de toutes les usagères du train il est obligé. Pour 2019 c'est une milliard en plus (donc 5.5 Mrd au lieue de 4.5 Mrd). L'année prochain ça serra encore plus. Et on sait qu'il faut doubler les 5.5 Mrds pour rattraper le retard pendant 10 ans, et on va doubler.

Nota: c'est évident, qu' en face des (auto)routes gratuites le système ferroviaire à le besoin de l'argent du public aussi. Beaucuop moins, mais quand même.
Avatar de l’utilisateur
CarloDiGhega
Bavard
 
Messages: 1316
Âge: 53
Enregistré le: 12 Jan 2010, 22:36
Localisation: region parisien (78)

Re: Bonnes et mauvaises nouvelles du rail français

Messagepar CarloDiGhega
05 Avr 2019, 23:47

BURLINGTON a écrit:Ça ne veut pas dire grand chose :roll:
Tu supprimes la moitié des voies (lignes) inutiles en France et tu obtiens les mêmes chiffres qu'en Allemagne sur ce point. Je pense qu'il y a d'autres indicateurs pour mesurer les divers résultats du réseau.



le réseau français en 2011 : 29234km et 47 trains par km
le réseau français en 2016 : 28364km, donc 870km (=3%) des lignes "inutiles" de moins et 46 trains par km( =1 moins).

alors, le réseau diminuait ET la densité de l'utilisation

autre exemple, comparons l'Ardeche avec le le Valais en Suisse :

Le valais : 300000 habitants, la moitie en fond de vallée avec les principales villes comme Sion, Martigny ou Brig, qui ont 20000 habitants ou même moins.
T''as deux Interregios et deux Omnibus par heure entre Brig, Sion et Matigny, donc 4 trains par heure sans Intercités et Eurocités. Et les vallées à gauche et droite sont desservies par les lignes métriques.

L’Ardeche 270000 habitants (donc un peu moins)
à peu près 45% dans la vallée du Rhône comme dans le Valais.
L’autre moitie dans les vallées avec les villes principales comme Annonay (30000 habitants), Aubenas (15000 habitants)

La ligne ferroviaire au long de la Rhône , à comparer avec Brig-Sion-Martigny(-Lausanne) est seulement pour quelques trains marchandises, les lignes métriques n'existent plus. Une région avec zéro trains voyageurs.

La rive droite de la Rhône : la population entre Lyon et Avignon (les deux villes inclus) est à peu près la même que Vienne - Salzburg. C'est plutôt la rive droite de la Rhône, qui est plus peuplée.

Entre Vienne et Salzburg tu as comme offre principale sur toute la ligne 1 Railjet avec 2 arrêts intermédiaire 1 Railjet avec 9 arrets intermédiaires 2 trains WESTbahn avec 6 arrêts, 1 REX (=TER) et/ou un omnibus. = 5 à 6 trains par heure comme offre de base, renforcé dans les heures de point. Et en plus toutes les trains marchandises.

Et entre Lyon et Avignon? Deux ou trois TER par heure comme offre de base.

Donc, évident, les lignes en France ne sont pas inutiles, ils sont seulement peu utilisés.

BURLINGTON a écrit:Mais bon pour toi tout ce qui se passe sur les réseaux d'Europe centrale sera toujours mieux que ce qui ce passe en France. :roll: Objectivité :?:


T'as oublié l'Italie, ce n'est pas l'Europe central et depuis quelques années ça passe très bien.

Et certainement, au début ça était mon sentiment personnel, les voyages je peux faire en train/transport en Autriche, Allemagne ou Italie je ne peux pas faire en France. Le réseau des transports (soit train, soit des réseaux routières complémentaires) n'est pas si dense et les intervalles sont longues.

Mais si tu regardes les chiffres des transports en Europe, il n'y'a pas beaucoup des pays, qui sont derrière la France. Dit autrement : appart des TGV entre les grandes villes et les réseaux urbains il n'y'a rien du tout.

Par contre, la France est champion européen en utilisation de la bagnole avec toutes les effets négatifs pour l'urbanisme, comme les centres commerciales construit sur la prairie et les centres villes morts, le bruit, la pollution...

@bernard21 : c'est évident, dans un train omnibus il y'a certainement moins du monde que dans un TGV Duplex et les gens ne voyagent pas si loin, mais c'est pourquoi il est beaucoup plus petit et ils servent pour le truc nous appelons "le quotidien". :-)

et n'oublie pas, sur les 77 trains en Allemagne il y'a 19 trains marchandises, et sur les 46 trains françaises il y'a seulement 7 trains marchandises, alors ici le facteur est 2,5!
Avatar de l’utilisateur
CarloDiGhega
Bavard
 
Messages: 1316
Âge: 53
Enregistré le: 12 Jan 2010, 22:36
Localisation: region parisien (78)

Re: Bonnes et mauvaises nouvelles du rail français

Messagepar BURLINGTON
06 Avr 2019, 00:02

CarloDiGhega a écrit:...
L’Ardeche 270000 habitants (donc un peu moins)
à peu près 45% dans la vallée du Rhône comme dans le Valais.
L’autre moitie dans les vallées avec les villes principales comme Annonay (30000 habitants), Aubenas (15000 habitants)

La ligne ferroviaire au long de la Rhône , à comparer avec Brig-Sion-Martigny(-Lausanne) est seulement pour quelques trains marchandises, les lignes métriques n'existent plus...

Je t'invite à visiter l'Ardéche et nous en reparlerons :ange2: Pour ton information Annonay c'est 17 000 h et Aubenas c'est 12 300 h. Je ne parle pas ni des aires urbaines ni de l’afflux estival. Je t'invite aussi à lire quelques revues sur l'étoile de Voguë pour comprendre le déclin du chemin de fer dans ce département. Déclin qui ne date pas d'hier. Si la Cévenole ne s'est pas construite c'est qu'il doit y avoir des raison. Il n'y a rien de comparable avec Le valais Suisse.
C'est un fait, mais s'il te plait de croire le contraire je te laisse faire ;)
PREVOST Alain
Avatar de l’utilisateur
BURLINGTON
Riveteur de laiton
 
Messages: 3986
Âge: 65
Enregistré le: 13 Déc 2007, 22:40
Localisation: Au pays des lentilles AOC

PrécédenteSuivante

Retourner vers Photographies et actualités ferroviaires

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités