Bonnes et mauvaises nouvelles du rail français

Les photographies, l'actualité, tout ce qui concerne le chemin de fer réel actuel.

Re: Bonnes et mauvaises nouvelles du rail français

Messagepar domi
06 Juin 2019, 15:58

En tous cas si cette suppression est confirmée, ce qui ne saurait m'étonner dans notre monde totalement schizophrène, cela rend caduque le message écologiste officiel . :siffle: Je pense que Mme Michu aura des arguments quand on lui reprochera de rouler dans sa vieille Clio diesel. :twisted:

Domi
"You may not be aware that I’m the captain’s sexual adviser.”

“Well, no, I didn’t know that.”

“Yeah, because whenever I speak up, he says, ‘If I want your fucking advice, I’ll ask for it.’ ”
Avatar de l’utilisateur
domi
FL 300
 
Messages: 4741
Âge: 55
Enregistré le: 18 Déc 2007, 12:10
Localisation: Neuilly sur Seine (92) et La Petite Verrière (71)

Re: Bonnes et mauvaises nouvelles du rail français

Messagepar domi
06 Juin 2019, 16:04

Dans un autre registre : le hasard de l'existence fait que je me trouve actuellement dans un Rechiotte lisse, à moins que ce soit un Cracradia liner... C'est moche à faire avorter une portée de babouins, je le savais déjà, ça fait mal au c.l, je le savais aussi, mais ce que je ne savais pas est que ça fait mal au dos également. :yin

Bon, au moins, on ne risque pas de s'endormir et de louper son arrêt, c'est déjà ça... :siffle:

Domi
"You may not be aware that I’m the captain’s sexual adviser.”

“Well, no, I didn’t know that.”

“Yeah, because whenever I speak up, he says, ‘If I want your fucking advice, I’ll ask for it.’ ”
Avatar de l’utilisateur
domi
FL 300
 
Messages: 4741
Âge: 55
Enregistré le: 18 Déc 2007, 12:10
Localisation: Neuilly sur Seine (92) et La Petite Verrière (71)

Re: Bonnes et mauvaises nouvelles du rail français

Messagepar SAVAJOL
07 Juin 2019, 08:09

Oulà !!!! Mais, Domi, t'es malade ? Tu en arrives à t'infliger pareille sentence :mdr: : c'est sûr, il y a quelque chose qui va pas !
Eh les gars, Domi a pris le train !!!
Bientôt c'est Alain qui va flancher et là, le tableau sera complet ! :mdr2:

Pas taper , je blague :mrgreen: :arrow:
RMB Gennevilliers
SAVAJOL
 
Messages: 456
Âge: 46
Enregistré le: 24 Fév 2013, 13:34

Re: Bonnes et mauvaises nouvelles du rail français

Messagepar BURLINGTON
07 Juin 2019, 10:27

C'est vrai qu'il y a pas mal de temps que je n'ai pas pris le train ;) Hormis le TGV, je crois que la dernière fois que j'ai voyagé dans un train "conventionnel" commercial, c'était dans un X2800 St Étienne - Le Puy :ange2:
Pas faute de ne pas vouloir mais de ne pas pouvoir... simplement. ;)
PREVOST Alain
Avatar de l’utilisateur
BURLINGTON
Riveteur de laiton
 
Messages: 3992
Âge: 65
Enregistré le: 13 Déc 2007, 22:40
Localisation: Au pays des lentilles AOC

Re: Bonnes et mauvaises nouvelles du rail français

Messagepar Morvan
07 Juin 2019, 11:20

C'était chouette les 2800, balade sympa de Clermont à La Bourboule , ligne très touristique quand elle avait encore un avenir................. :bof:
Alain
Pute courge !!! © ® ™
j'aime mes lignes du Morvan
Avatar de l’utilisateur
Morvan
Une choucroute et j'arrive!
 
Messages: 2422
Âge: 73
Enregistré le: 14 Déc 2007, 12:56
Localisation: Colombes & Clamecy

Re: Bonnes et mauvaises nouvelles du rail français

Messagepar SAVAJOL
07 Juin 2019, 13:52

De tout coeur, Alain, j'espère que tu pourras à nouveau; même si je ne sais ce qui t'en empêche.
C'est vrai, comme dit Morvan, que le massif se prête aux voyages en train: les paysages sont superbes. Ado, en vacances, je faisais des tours de 2800 /RGP , Corail sur la ligne des Cévennes, sur la journée, avec comme bagage les indicateurs papiers des lignes du coin. C'était juste pour vadrouiller et voir le pays et faire quelques photos aussi.
D'ailleurs, dans les années 90, la SNCF éditait des petits livrets reprenant l'ensemble des lignes ter de la Region : bien pratique ce truc pour préparer son voyage à la maison.
RMB Gennevilliers
SAVAJOL
 
Messages: 456
Âge: 46
Enregistré le: 24 Fév 2013, 13:34

Re: Bonnes et mauvaises nouvelles du rail français

Messagepar domi
07 Juin 2019, 15:12

Hé, hé, Savajol, comme je le disais plus haut c'était juste le hasard de la vie... Les circonstances... ;) Quant aux "Bleus d'Auvergne" évoqués ci-dessus (qu'on aurait bien-aimés dans le Morvan à l'époque, au lieu des poussifs et désuets X4300/4500... :roll: Maintenant c'est plus simple, plus rien ne roule. :siffle: ) , je n'en ai pris un qu'une fois, entre Vichy et Clermont, en 1983, et en tant que passager j'avais bien-aimé : assez confortables, et avec une bonne nervosité sur des lignes au profil accidenté.

45 ans après ces engins aussi agréables pour le passager que plaisants pour le railfan, et 45 ans après les Corail, on est en pleine régression... :bombe:

Domi
"You may not be aware that I’m the captain’s sexual adviser.”

“Well, no, I didn’t know that.”

“Yeah, because whenever I speak up, he says, ‘If I want your fucking advice, I’ll ask for it.’ ”
Avatar de l’utilisateur
domi
FL 300
 
Messages: 4741
Âge: 55
Enregistré le: 18 Déc 2007, 12:10
Localisation: Neuilly sur Seine (92) et La Petite Verrière (71)

Re: Bonnes et mauvaises nouvelles du rail français

Messagepar CarloDiGhega
07 Juin 2019, 23:08

BURLINGTON a écrit:C'est vrai qu'il y a pas mal de temps que je n'ai pas pris le train ;) Hormis le TGV, je crois que la dernière fois que j'ai voyagé dans un train "conventionnel" commercial, c'était dans un X2800 St Étienne - Le Puy :ange2:
Pas faute de ne pas vouloir mais de ne pas pouvoir... simplement. ;)


sérieusement, ça me n'étonne pas du tout.

Moi, pour voyager en train, je vais à l'étrangère (notamment Bavière, Autriche et Italie). C'est un peu comme toi et domi avec les marchandises aux Etats Unies.

Par contre, je suis convaincu, aussi en France, ça va revenir et dans 10 à 20 ans on peut voyager ici aussi.

(ou : c'est en train de revenir, quand on voit le développement de la ligne vers Pornic et St. Gilles-Croix de Vie)
Avatar de l’utilisateur
CarloDiGhega
Bavard
 
Messages: 1319
Âge: 53
Enregistré le: 12 Jan 2010, 22:36
Localisation: region parisien (78)

Re: Bonnes et mauvaises nouvelles du rail français

Messagepar PK204
08 Juin 2019, 13:51

CarloDiGhega a écrit:Aussi à dire : on ne peut pas culpabiliser les camions tous seules pour les coûts et les embouteillages comme décrit dans ce documentation, c'est un peu plus compliqué:

Pour les embouteillages : J'ai les chiffres pour l'Allemagne, la relation n'est pas si différent en France, je pense :

les voitures roulent tous ensemble 630.000km
les poids lourdes 32.000km
les autres camions moins lourdes 50.000km

donc, les camions tous ensemble roulent 82.000km, les voitures 630.000, et, en plus, ça toujours au même temps, à 8h le matin et à 17-19h le soir. Donc, qui, pensez-vous, provoque les embouteillages? Les 10% des camions ou les 90% des voitures?

Pareillement les coûts : c'est vraie, les poids lourds détruisent la route beaucoup plus que les voitures, mais les routes (leurs dimensions) sont construites pour la grande masse des voitures. Les poids lourdes tout seules n'ont pas le besoin de deux ou même trois voies par direction. C'est le besoin des voitures et leurs conducteurs, en plus super-efficace il y'a en moyen 1.2 voyageurs dans une carrosse de 0.5-1to.



Ouh, la la la...... tes arguments m'étonnent au plus au point:
1/ Déjà les prix:
Les péages devraient être exactement proportionnel au poids du véhicule, ni plus, ni moins !
Les camions (jusqu'à 40 tonnes l'un) ne paient que 4 fois plus qu'une voiture (d'une tonne): belle justice !!!!
C'est une des raisons pour lesquels les camions ont pris 80% du fret:
les camions font payer aux voitures (et donc, aux particuliers) bcp de frais qu'ils n'assument pas du tout.
De plus, hors autoroute, les particuliers paient, dans leurs impôts locaux, (aux régions et surtout, aux départements), l'entretien des anciennes routes nationales: les particuliers sont donc doublement "punis" !
Quand les camions paieront 40 fois le prix que paie une voiture pour le même parcours, nous verrons si ça ne freinera pas le développement de transport routier

2/ Quant aux kms parcourus, il y a comme une erreur, je pense:
630 00 kms pour les voitures et QUE 82 000 kms pour les camions: ???????????????
ça m'étonnerait bcp:
le kilométrage annuel moyen d'un automobiliste moyen français est moins de 15 000 kms
Pour un camion, ce doit être 80 000 ou 100 000 km par an!
Faut revoir tes arguments me semble-t-il ou tu m'explique mieux ........

D'ailleurs, en complément, le litre de gas-oil aurait du être bcp plus cher que le litre d'essence et ceci, depuis qq dizaines d'années selon la loi de l'offre et de la demande (la demande pour le gas-oil étant depuis longtemps supérieurs aux capacités de fabrication ce qui n'est pas le cas de l'essence): ceci n'a pas été le cas et à donc, a augmenter le trafic des camions.

Non, les camions ne paient pas VRAIMENT les VRAIS couts de transport, contrairement aux trains !
Avatar de l’utilisateur
PK204
 
Messages: 253
Âge: 68
Enregistré le: 20 Aoû 2009, 22:03
Localisation: AIX LES BAINS en Savoie

Re: Bonnes et mauvaises nouvelles du rail français

Messagepar CarloDiGhega
08 Juin 2019, 22:27

erreur de ma part, bien vue, ça manque 000.000 : alors 630.000.000.000km (630mrd km)pour les voitures et 83.000.000.000 (83mrd km)pour les camions. Mais ça ne change pas rien concernant la proportion 7.5 : 1

Le calcul des coûts n'est pas si simple, il y'a deux facteurs, le poids et l"espace utilisé et l'intensité d'utilisation.

pour les poids : la fatigue de la route n'augmente pas linéairement avec le poids mais avec la 4eme potence du poids à l'essieux.

donc :

si j'ai une voiture à 1to, le poids => 0.5to sur deux axes
si j'ai un camion à 40to, le poids => 8to sur 5 axes

8 / 0,5 = 16

16x16x16x16 x 5 essieux = 325.000

alors un camion de 40 tons abîme la route 325.000 plus qu'une voiture d' 1to et ne pas seulement 40 fois.

mais, encore : l'usure mécanique n'est pas le seul facteur des coûts. Les routes sont dimensionnées pour la grande quantité des voitures, qui, chacun, demandent presque la même espace qu'un camion.

Pareillement toutes les installations techniques comme les feux ou ventilation des tunnels : ils sont nécessaire à cause de la grande masse des véhicules, qui répresentent 90% de la circulation. Les camions tous seules se débrouillèrent sans feux.

Prenons l'exemple Boulevard Périphérique : enlève toutes les voitures. Les camions rouleraient fluidement sur une voie, mais sans problème, donc la nécessité des autres voies (2 sur 3) s'explique seulement avec les voitures.

Et une grande partie des endommagements des routes arrive simplement avec le temps (la pluie, le gel, chaleur...), donc des facteurs qui ne dépendent pas du tout du poids des véhicules ni de leurs quantité. On peut même dire que l'usure mécanique ne touche que la couche de surface et les couches d'assise et la dégradation de la couche de forme et l'inférieur est quasiment indépendante de la utilisation de la route.

Alors, ne pas si simple...

:coucou: :coucou: :coucou:

par contre la relation 1 : 4 pour les péages est ridicule, d'accord...
Avatar de l’utilisateur
CarloDiGhega
Bavard
 
Messages: 1319
Âge: 53
Enregistré le: 12 Jan 2010, 22:36
Localisation: region parisien (78)

PrécédenteSuivante

Retourner vers Photographies et actualités ferroviaires

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités