Pinguely : tout (ou presque) sur ces petites bécanes !

Les photographies, les récits, tout ce qui concerne le chemin de fer ancien.

Re: Pinguely : tout (ou presque) sur ces petites bécanes !

Messagepar Le sainto-jurassien
20 Mai 2013, 17:30

Je me sens seul sur cette affaire, mais continuons :)

279 à 282 - 030T - Compagnie du CF Franco-Ethiopien de Djibouti à Addis-Abeba - 1909 - type 34

283-284 - 030T - Compagnie des CF du Sud de la France, réseau de l'Isère - 1910 - type 234

285 à 299 - 130T - Compagnie des CF Départementaux de Rhône-et-Loire - 1912-1916 - type 285
Sur cette série de 15 machines, seules les 10 premières furent livrées avant le déclenchement du premier conflit mondial.
On réquisitionna les 3 suivantes en usine pour le réseau des Voies Ferrées du Dauphiné, où elles demeurèrent.
La n°298, achevée en 1916, servit sur le Meusien. La suite de sa carrière n'est pas connue.
La n°299 est réputée ne pas avoir été construite.
Image

300 à 305 - 030T ? - type 165 ?
Ces numéros vacants pourraient correspondre à une commande annulée de 6 machines de type 165, achevées après-guerre avec d'autres numéros.

306 - 031T - Régie des Tramways de la Côte-d'Or - 1911 - type 306

307-308 - 030T - Compagnie des CF du Sud de la France, réseau de l'Isère - 1911 - type 234

309 à 312 - 040T - Compagnie des Tramways Électriques du Loir-et-Cher - 1911 - type 309
Image
Avatar de l’utilisateur
Le sainto-jurassien
 
Messages: 78
Enregistré le: 24 Mar 2011, 10:15
Localisation: Lutèce

Re: Pinguely : tout (ou presque) sur ces petites bécanes !

Messagepar 242TE66
20 Mai 2013, 21:50

Le sainto-jurassien a écrit:Je me sens seul sur cette affaire, mais continuons :)

Ne possédant pas de documentation particulière sur le sujet, je ne peux guère intervenir et je me contente de suivre, mais avec attention. :D

Merci de partager avec nous tes connaissances et tes documents. :yin

242TE66 :coucou:
Festina lente!
Avatar de l’utilisateur
242TE66
 
Messages: 282
Enregistré le: 01 Mai 2012, 15:47
Localisation: Auvergne & IdF

Re: Pinguely : tout (ou presque) sur ces petites bécanes !

Messagepar malletslm
21 Mai 2013, 05:41

Même chose ! ;)

J'ajouterai qu'après celle des VFD dont sixtifs a montré le plan en page prédédente, la 040T des Tramways Electriques du Loir-et-Cher est une découverte :idea: étonnante pour moi : j'ingorais que Pinguely avait construit des machines à essieux articulés à entraînement "intérieur" ! et celle-là, avec ses roues extrêmes de plus petit diamètre, est particulièrement originale... :shock:
Avatar de l’utilisateur
malletslm
 
Messages: 859
Enregistré le: 13 Déc 2007, 22:47

Re: Pinguely : tout (ou presque) sur ces petites bécanes !

Messagepar rms olympic
21 Mai 2013, 09:39

Locomotives Pinguely de "Cie des Tramways Electrique du Loir et Cher":
Personnellement, j'avais découvert ces "étonnantes locomotives" type "040 T" avec essieux articulés, voici 40 ans sur une revue de la FACS (alors CFRU et "petit format"). De plus j'ignorais, jusqu'alors l'existence de ces locomotives à vapeur, relativement puissantes, à l'effectif officiel des "TELC" !
Ces locomotives au nombre de quatre, après avoir servi à la construction, rendirent des services complémentaires non négligeables, voire même en services réguliers (NB: mise au point délicate des automotrices, ultra modernes en 1913/14) et auraient été appréciées pour des "trains lourds de Marchandises", auxquelles les "automotrices à bogies" (qui d'ailleurs, malgré quelques défauts, avaient de bonnes qualités de vitesses et de confort) étaient un peu faibles.
Lors de de recherches aux Archîves d'Eure et Loir, vers 1970, pour un article dans la revue de la FACS sur les TEL: réseau départemental de Tws à vapeur (NB: la section de Chateaudun-PO à La Ferté-Villeneuil/Charray étant, du fait de sa présence sur le "28", sous contrôle de l'ingénieur "P et C" de l'Eure et Loir), il n'a pas été fait mention de ces locomotives, bien que par la suite, j'avais eu connaissance de quelques circulations "Vapeur", mais sans mention du matériel utilisé !
rms olympic
 
Messages: 113
Enregistré le: 07 Nov 2012, 00:15

Re: Pinguely : tout (ou presque) sur ces petites bécanes !

Messagepar ferro33
21 Mai 2013, 16:54

Voici un schéma illustrant le principe de la motorisation de la 040 des Tramways Electrique du Loir et Cher ( CFRU 118 , 1974 IV)


Modifié en dernier par ferro33 le 21 Mai 2013, 18:29, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
ferro33
 
Messages: 247
Enregistré le: 19 Mar 2010, 20:51

Re: Pinguely : tout (ou presque) sur ces petites bécanes !

Messagepar Lavoie Desonmètre
21 Mai 2013, 18:13

Merci Ferro33, pour ce schéma de fonctionnement de locomotive, que je ne connaissais pas
Un entrain peu en cacher un autre
Avatar de l’utilisateur
Lavoie Desonmètre
 
Messages: 675
Âge: 75
Enregistré le: 16 Déc 2007, 10:15
Localisation: 07

Re: Pinguely : tout (ou presque) sur ces petites bécanes !

Messagepar ferro33
21 Mai 2013, 18:26

C'est franchement tordu... c'est un schéma de roues A020A, ça me fait penser à la motorisation de certains kits :siffle: :siffle: :siffle:
Avatar de l’utilisateur
ferro33
 
Messages: 247
Enregistré le: 19 Mar 2010, 20:51

Re: Pinguely : tout (ou presque) sur ces petites bécanes !

Messagepar malletslm
21 Mai 2013, 18:52

Est-ce à dire que les deux essieux extrêmes étaient non pas "articulés" comme je l'ai cru, mais simplement "à déplacement latéral"... comme nos petits modèles réduits ? :)
Avatar de l’utilisateur
malletslm
 
Messages: 859
Enregistré le: 13 Déc 2007, 22:47

Re: Pinguely : tout (ou presque) sur ces petites bécanes !

Messagepar Le sainto-jurassien
21 Mai 2013, 20:07

C'était effectivement un déplacement latéral.
Pinguely continuait à appliquer le principe qu'il avait employé pour la première fois en 1906 avec la 040T des VFD.

Ce type de machine permettait de s'inscrire facilement sur des voies de chantier à faible rayon, tout en gardant une adhérence totale.
Avatar de l’utilisateur
Le sainto-jurassien
 
Messages: 78
Enregistré le: 24 Mar 2011, 10:15
Localisation: Lutèce

Re: Pinguely : tout (ou presque) sur ces petites bécanes !

Messagepar tyrphon
22 Mai 2013, 08:41

ferro33 a écrit:C'est franchement tordu... c'est un schéma de roues A020A, ça me fait penser à la motorisation de certains kits :siffle: :siffle: :siffle:


A020A? Ouh, le barbarisme! La France n'a commencé à appliquer les lettres que tardivement pour les machines diesel et électriques, et les a réservées aux essieux moteurs, les chiffres étant réservés aux essieux porteurs.
L'allemagne était plus en avance et désigne "2C1" les Pacific, par exemple.
En l’occurrence, il aurait fallu dire "ABA" ou peut-être "010-020-010", mais ce serait faux, car cela suggèrerait trois trains de roues indépendants avec leur propre motorisation.
Pour ma part, je dirais simplement que c'est une 040. Il y a eu de nombreuses machines dont les essieux extrêmes étaient entraînés par engrenages, notamment des 050 en Allemagne. La particularité vient ici de la différence de diamètre des roues.
Jean-Pierre "Tyrphon" Dumont
Plutôt bobo que gros beauf,
plutôt pigeon que charognard.
http://tyrphon-trains.fr/.
Avatar de l’utilisateur
tyrphon
Bavard
 
Messages: 1905
Âge: 75
Enregistré le: 14 Jan 2008, 16:25
Localisation: Rueil-Malmaison

PrécédenteSuivante

Retourner vers Histoire ferroviaire

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités