Montre à gousset

Les photographies, les récits, tout ce qui concerne le chemin de fer ancien.

Re: Montre à gousset

Messagepar MTFLS
27 Déc 2014, 09:07



Il existe des montres à gousset, ou régulateurs, gradués en 24 heures. l'aiguille des heures fait un tour en 24 heures au lieu de 12,le mouvement de l'aiguille des minutes est normal.
MTFLS
 
Messages: 6
Enregistré le: 06 Déc 2014, 17:24

Re: Montre à gousset

Messagepar MTFLS
27 Déc 2014, 09:16

Régulateur et son boîtier de protection.
MTFLS
 
Messages: 6
Enregistré le: 06 Déc 2014, 17:24

Re: Montre à gousset

Messagepar X3876
27 Déc 2014, 11:36

Voici la mienne, régulateur donnant la vitesse entre deux points kilométriques.

Marc, Alco Power
Avatar de l’utilisateur
X3876
 
Messages: 158
Âge: 55
Enregistré le: 18 Aoû 2013, 10:14
Localisation: Nièvre

Re: Montre à gousset

Messagepar KM 506
27 Déc 2014, 18:49

MTFLS a écrit:Il existe des montres à gousset, ou régulateurs, gradués en 24 heures. l'aiguille des heures fait un tour en 24 heures au lieu de 12,le mouvement de l'aiguille des minutes est normal.


Bonjour MTFLS,

Très intéressante montre qui témoigne bien des questions qui ont pu se poser lors du passage de la journée comptée en 2 fois 12 heures à celle comptée de façon continue de 0 à 24h.

Car même si cela avait déjà été adopté par la conférence de Washington en 1884 (International Meridian Conference) dans sa cinquième résolution, c’est depuis la loi du 9 mars 1911 qu'en France l’heure légale est comptée d’une façon continue de 0h à 24h à partir de minuit et non plus en distinguant les heures du matin et les heures du soir, comme c’était l’usage jusque-là. Les indicateurs horaires des compagnies françaises de chemin de fer adoptent ce nouveau système de numération à partir du service d’été de l’année 1912.

Voici un extrait d'un indicateur horaire datant de 1899, soit avant 1912, avec indications matin et soir.



A ce propos, en juillet 1912 justement, la Revue Chronométrique (Journal de l’horlogerie française) publie une chronique très amusante signée Léopold Reverchon : « Le cadran de 24 heures ».

En voici un extrait (vous trouverez l’article complet téléchargé depuis Gallica en pdf en fichier joint) :

« Donc, les indicateurs de chemins de fer qui, jusqu’à ce jour, furent aussi obscurs qu’une cave sans soupirail, vont être irradiés d’une lumière blanche, pure, éblouissante comme celle de Phoibos-Apollon lui-même. Et quant aux heures de départ, les voyageurs n’auront qu’à lever le nez vers les cadrans de vingt-quatre heures pour comprendre un mécanisme que le système des douze heures ordinaires voilait de mystère !...

Pour ma part, j’ai été tellement séduit par la nouveauté de ce cadran et de cet indicateur que je suis immédiatement descendu des Folles-Buttes, vers la gare de l’Est !

Je ne vous cacherai pas que, en surgissant de l’escalier du Métro, j’ai été un peu… déçu.
D’abord le cadran de vingt-quatre heures était un vieux cadran de douze heures, le vieux cadran auquel j’étais habitué depuis un quart de siècle. La Compagnie avait seulement inscrit à l’intérieur de la première division, une seconde graduation partant de treize heures et allant jusqu’à vingt-quatre. Ça faisait ainsi deux couronnes de chiffres au lieu d’une.

Après réflexion j’ai cependant fini par trouver que ce n’était pas déjà si bête. En effet la réforme est sauve, puisqu’il y a bien vingt-quatre heures sur le cadran. Mes vieilles habitudes sont sauves également, puisque la disposition adoptée ne change pas du tout celle des aiguilles à laquelle je suis habitué depuis ma toute prime enfance, et que je puis considérer la couronne intérieure comme inexistante !

J’ai fait part du fruit de ma méditation à un modeste employé de Compagnie qui m’a répondu : « Ce cadran, monsieur, est provisoire. Dès que le cadran de vingt-quatre heures, type officiel, sera prêt, on l’installera en place de celui-ci. »

J’ai remercié cet excellent homme en faisant in petto le souhait égoïste que ce provisoire dure comme en France savent durer les provisoires ».


Ce souhait a été exaucé puisque le cadran à vingt-quatre divisions n’a jamais été mis en place, pour les horloges en tout cas car cette montre prouve bien qu’il a été expérimenté sur des montres à gousset. Le cadran à double tour d’heure, avec chiffres romains noirs pour les heures de zéro à douze et chiffres arabes rouges pour les heures de treize à vingt-quatre devient le cadran officiel. Ouf, on a échappé au cadran de 24 heures ! Car même si on arrive à lire l’heure sur cette montre, on voit bien que le cadran est très chargé et beaucoup moins ergonomique que le cadran de 12 heures.

Bonne soirée et merci MTFLS pour ces photos !

Tatig
Fichiers joints
N0886165_PDF_131_135DM.pdf
(1.67 Mio) Téléchargé 97 fois
KM 506
 
Messages: 107
Enregistré le: 08 Jan 2014, 22:41

Re: Montre à gousset

Messagepar sncb_nmbs
27 Déc 2014, 20:36

KM 506 a écrit:
MTFLS a écrit:Il existe des montres à gousset, ou régulateurs, gradués en 24 heures. l'aiguille des heures fait un tour en 24 heures au lieu de 12,le mouvement de l'aiguille des minutes est normal.


Bonjour MTFLS,

Très intéressante montre qui témoigne bien des questions qui ont pu se poser lors du passage de la journée comptée en 2 fois 12 heures à celle comptée de façon continue de 0 à 24h.

Car même si cela avait déjà été adopté par la conférence de Washington en 1884 (International Meridian Conference) dans sa cinquième résolution, c’est depuis la loi du 9 mars 1911 qu'en France l’heure légale est comptée d’une façon continue de 0h à 24h à partir de minuit et non plus en distinguant les heures du matin et les heures du soir, comme c’était l’usage jusque-là. Les indicateurs horaires des compagnies françaises de chemin de fer adoptent ce nouveau système de numération à partir du service d’été de l’année 1912.
(...)
Bonne soirée et merci MTFLS pour ces photos !

Tatig


:cool: Merci pour cette page d'histoire :coeur1:
"Il y a plus de bonheur à donner qu'à recevoir"
Avatar de l’utilisateur
sncb_nmbs
Bavard
 
Messages: 6836
Enregistré le: 25 Déc 2013, 10:29
Localisation: Carolo expatrié en hexagonage

Re: Montre à gousset

Messagepar KM 506
28 Déc 2014, 00:11

Bonsoir,

Merci sncb_nmbs pour ton message. Il semblerait que les chemins de fer belges aient adopté l'heure universelle comptée de 0 à 24h avant la France, mais je ne sais pas à quelle date.
Sur le même sujet, j'aurais pu également citer l'article de Lucien Baillaud, « Les chemins de fer et l’heure légale », Revue d’histoire des chemins de fer, 35, 2006, p. 25-40. Il est consultable ici : http://rhcf.revues.org/416

X3876 a écrit:Voici la mienne, régulateur donnant la vitesse entre deux points kilométriques.


Très jolie montre-tachymètre du PLM ! Merci pour ces photos. Qui est l'horloger ? Je parierais sur Paul Garnier... Je ne connaissais pas ce modèle qui regroupe sur le même cadran la montre et le tachymètre. Je possède un autre modèle, provenant également de la compagnie PLM, mais à double face, une face pour la montre et l'autre pour le tachymètre.





Elle est marquée PLM sur la tranche du boîtier et numérotée 830. Pour rester dans les régulateurs fournis par Paul Garnier au PLM, il y a également celui-ci, fabriqué vers 1870 pour le service de la Statistique des Parcours de la compagnie.







Quelqu'un aurait-il des informations sur ce service de la Statistique des Parcours du PLM et pourrait-il nous en dire plus sur l'utilisation de ces montres ? X3876, en savez-vous plus sur votre régulateur ?

Bonne soirée,
Tatig
KM 506
 
Messages: 107
Enregistré le: 08 Jan 2014, 22:41

Re: Montre à gousset

Messagepar sncb_nmbs
28 Déc 2014, 17:06

KM 506 a écrit:Bonsoir,

Merci sncb_nmbs pour ton message. Il semblerait que les chemins de fer belges aient adopté l'heure universelle comptée de 0 à 24h avant la France, mais je ne sais pas à quelle date.
(...)
Tatig


Merci pour ton appréciation, et en retour, un éminent ferrovi-bibliothéquaire belge a pu répondre à cette interrogation : Le 15 avril 1897.

:ange2:
"Il y a plus de bonheur à donner qu'à recevoir"
Avatar de l’utilisateur
sncb_nmbs
Bavard
 
Messages: 6836
Enregistré le: 25 Déc 2013, 10:29
Localisation: Carolo expatrié en hexagonage

Re: Montre à gousset

Messagepar MTFLS
28 Déc 2014, 19:56

Merci, KM506, pour cette documentation fort intéressante ainsi que pour les photos de ce régulateur, une pure merveille.
Merci à notre ami belge pour sa contribution.
A tous, bonnes fêtes de fin d'année.
MTFLS
 
Messages: 6
Enregistré le: 06 Déc 2014, 17:24

Re: Montre à gousset

Messagepar sncb_nmbs
28 Déc 2014, 20:32

MTFLS a écrit:Merci, KM506, pour cette documentation fort intéressante ainsi que pour les photos de ce régulateur, une pure merveille.
Merci à notre ami belge pour sa contribution.
A tous, bonnes fêtes de fin d'année.


C'est avec plaisir, et voici un modèle belge :
http://i55.servimg.com/u/f55/18/22/17/20/cdfb311.jpg
Crédit photo - forum_a_montres

:ange2:
"Il y a plus de bonheur à donner qu'à recevoir"
Avatar de l’utilisateur
sncb_nmbs
Bavard
 
Messages: 6836
Enregistré le: 25 Déc 2013, 10:29
Localisation: Carolo expatrié en hexagonage

Re: Montre à gousset

Messagepar MTFLS
29 Déc 2014, 00:02

Mais c'est bien sûr ! voilà le modèle qu'il faut importer . La SNCF devrait acheter le brevet à la Belgique, un régulateur avec une seule aiguille = économie de matière et surtout plus aucune obligation d'être à l'heure à la minute près, ça on sait faire mais avec ce modèle de régulateur cela devient tout à fait normal et personne n'y trouvera à redire. :mdr2:
MTFLS
 
Messages: 6
Enregistré le: 06 Déc 2014, 17:24

PrécédenteSuivante

Retourner vers Histoire ferroviaire

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités