[AMF87] Les vieux chaudrons du PLM 31A et Columbia

Les artisans qui le souhaitent nous présentent leur production. Eux seuls peuvent créer de nouveaux sujets mais tous les membres du forum peuvent répondre.

[AMF87] Les vieux chaudrons du PLM 31A et Columbia

Messagepar Christophe AMF87
19 Mar 2018, 21:34

Après l'Est en 2016, l'Ouest/Etat en 2017, je poursuit mon tour de France de la vapeur avec une incursion sur le PLM, beaucoup de choses ont déjà été faites pour ce réseau, certaines méritent d'être refaites car plus dispo depuis bien longtemps ou n'ont tout simplement, et c'est plus rare, jamais été reproduites.

Comme annoncé lors de Railexpo, le choix de la première machine s'est porté sur la 031A qui reprend les roues déjà réalisées pour les 3 premières machines sorties, cette machine nécessitait la fabrication de roues porteuses de 14mm qui viennent d'être mises en production en même temps que les roues motrices de 19mm destinées entre autres à la 1-230B. La mise en production des roues étant assez longue à mettre en place et les projets pour 2019/2020 et 2021 se précisant, j'en ai profité pour ajouter une grande roue qui sera déclinée en 22 et 23mm de diamètre ouvrant de très nombreuses perspectives.

Le premier modèle à bénéficier de ces roues sera la 121 111 à 400 Columbia du PLM qui présente de très nombreux éléments communs avec la 031A, leur étude va donc être menée en simultanée.
Christophe AMF87
Avatar de l’utilisateur
Christophe AMF87
Talent à vendre
 
Messages: 2178
Âge: 39
Enregistré le: 30 Jan 2008, 00:57
Localisation: Wavrin

Re: [AMF87] Les vieux chaudrons du PLM 31A et Columbia

Messagepar Christophe AMF87
19 Mar 2018, 21:35

Les 31A ont étés construites à 140 exemplaires pour le PLM à partir de 1882 pour le trafic marchandises du réseau, elles accomplirent un long service tant marchandises que voyageurs. A partir de 1927, les deux tiers de la série fut profondément transformé en 040T de manœuvre, le tiers restant poursuivi sa carrière jusqu'à la création de la SNCF et faute de mieux durant la seconde guerre mondiale. Les dernières disparurent à la toute fin des années 40.

Le kit est le fruit d’une conception qui allie tradition et nouvelles technologies, châssis et superstructure photogravé en maillechort et laiton avec insolation numérique des plaques, roues AMF à moyeu en acétal injecté et bandages décolletés en inox, roues motrices à emmanchement carré facilitant le calage, chaudière livrée formée, nombreux accessoires en fonderie de maillechort à la cire perdue dont les masters sont conçus et imprimés en 3D. Motorisation par moteur à rotor sans fer et réducteur intégré à plusieurs étages. Attelages à élongation, marquages par décalcomanies à l’eau et plaques photogravées en relief en version PLM ép1 et 2 et SNCF.

Cette machine est doté d'une distribution intérieure (en réalité) facilitant largement le montage des embiellages! Il n'y a à monter que les bielles d'accouplements et les bielles motrices, pas de contremanivelles, coulisses et pendules à riveter.

Les deux types d'abris ouvert et fermé sont inclus au kit ainsi que les deux types d'échappement avec ou sans chapiteau.

Les tampons à ressorts sont proposés uniquement en option. Pas de version P87.

Christophe AMF87
Avatar de l’utilisateur
Christophe AMF87
Talent à vendre
 
Messages: 2178
Âge: 39
Enregistré le: 30 Jan 2008, 00:57
Localisation: Wavrin

Re: [AMF87] Les vieux chaudrons du PLM 31A et Columbia

Messagepar Christophe AMF87
19 Mar 2018, 21:36

La 121 111 à 400 forme quant à elle une série forte de 290 locomotives qui furent construites pour le PLM à partir de 1879 pour le trafic des trains rapides du réseau, une partie d’entre elles furent transformées en 221 puis en 130 et les dernières en 040T de manœuvre en 1925 pour la dernière unité.

Partageant de nombreux éléments communs avec la 31A, ces deux kits vont être conçus simultanément.

Le kit est le fruit d’une conception qui allie tradition et nouvelles technologies, chassis et superstructure photogravé en maillechort et laiton avec insolation numérique des plaques, roues AMF à moyeu en acétal injecté et bandages décolletés en inox, roues motrices à emmanchement carré, chaudière livrée formée, nombreux accessoires en fonderie de maillechort à la cire perdue dont les masters sont conçus et imprimés en 3D. Motorisation par moteur à rotor sans fer et réducteur intégré à plusieurs étages. Attelages à élongation, marquages par décalcomanies à l’eau et plaques photogravées en relief en version PLM ép1 et 2 et SNCF.

Cette machine est doté comme la 31A d'une distribution intérieure (en réalité) facilitant largement le montage des embiellages! Il n'y a à monter que les bielles d'accouplements et les bielles motrices, pas de contremanivelles, coulisses et pendules à riveter.

Les deux types d'abris ouvert et fermé sont inclus au kit ainsi que les deux types d'échappement avec ou sans chapiteau.



Le tender prévu est un 16m3 à 3 essieux et sera commun aux deux modèles.
Christophe AMF87
Avatar de l’utilisateur
Christophe AMF87
Talent à vendre
 
Messages: 2178
Âge: 39
Enregistré le: 30 Jan 2008, 00:57
Localisation: Wavrin

Re: [AMF87] Les vieux chaudrons du PLM 31A et Columbia

Messagepar Christophe AMF87
23 Avr 2018, 17:38

Voilà ce que vont donner les echappements de nos deux grand-mères, le modèle à chapiteau est celui d'origine, celui, sans a été posé à une date que je suis bien incapable de déterminer. A noter que j'ai trouvé une photo d'une 31A à échappement de petite section identique à celui de la 040A à tender cabine posté plus haut, faute de plan, je ne pourrai pas le reproduire d'autant que sa forme se prête mal une modélisation 3D (en tous cas avec mon logiciel).



D'autres pièces sont également terminées comme les tampons, deux modèles pour les machines, type court primitif et long posé par la suite, ainsi que les tampons du tender (courts pour l'attelage côté loco et long à l'arrière).



Ou encore les réservoirs d'air posés lors de la généralisation du frein automatique:



Ces pièces seront prochainement imprimées en 3D haute définition puis confié à notre fondeur pour moulage en série en fonderie de maillechort à la cire perdue. Aucune pièce livrée dans les kits n'est fabriquée en impression 3D, que du métal, à part les corps de roues en acétal injecté et éventuellement les contrepoids de roues en résine moulés en sorte de reproduire le vrai volume des contrepoids en les imbriquant dans les rayons.
Christophe AMF87
Avatar de l’utilisateur
Christophe AMF87
Talent à vendre
 
Messages: 2178
Âge: 39
Enregistré le: 30 Jan 2008, 00:57
Localisation: Wavrin

Re: [AMF87] Les vieux chaudrons du PLM 31A et Columbia

Messagepar Christophe AMF87
13 Mai 2018, 20:49

En attendant des les voir en vrai, quelques nouvelles vues 3D des futures fonderies:




Christophe AMF87
Avatar de l’utilisateur
Christophe AMF87
Talent à vendre
 
Messages: 2178
Âge: 39
Enregistré le: 30 Jan 2008, 00:57
Localisation: Wavrin

Re: [AMF87] Les vieux chaudrons du PLM 31A et Columbia

Messagepar Christophe AMF87
20 Mai 2018, 23:32

Les impressions 3D des modèles maitre des 31A et 121 Columbia PLM sont arrivées, beaucoup de nouvelles grappes qui sont parties chez le fondeur pour tirage en maillechort à la cire perdue, livraison de ces tirages fin juin, une partie de celles-ci seront vendus au détail:



En haut de cette photo de groupe, vous pouvez voir les contrepoids de roues qui vont être moulés en résine. Ces derniers viennent se coller sur les roues en injection plastique et reproduisent ainsi des contrepoids complets sur toute la profondeur du rayonnage.

Concernant les roues justement, les injections de pré série des nouvelles roues motrices de 19 et 22/23mm, ainsi que les porteuses de 14mm sont arrivées. La fabrication de la série va suivre dans les prochains jours, suivra la mise en production des bandages décolletés. Pour mémoire, les motrices de 23mm sont pour la Columbia, celles de 19mm pour la 230B. Quant aux porteuses de 14mm, on les retrouvera sous les tenders de toutes ces machines et bien évidement en porteuses pour la 31A et la Columbia.

Christophe AMF87
Avatar de l’utilisateur
Christophe AMF87
Talent à vendre
 
Messages: 2178
Âge: 39
Enregistré le: 30 Jan 2008, 00:57
Localisation: Wavrin

Re: [AMF87] Les vieux chaudrons du PLM 31A et Columbia

Messagepar Christophe AMF87
24 Juin 2018, 15:13

Nous avons bien avancé ces derniers jours sur ces vieux chaudrons que sont les 31A et 121 Columbia PLM. Toutes les fonderies de série sont attendues pour la fin de semaine prochaine et seront disponibles dans la foulée pour celles vendues au détail. Les injections des roues de série sont en fabrication, pour une livraison fin juillet, les décolletages de ces dernières vont être commandés la semaine prochaine et les prototype de photodécoupe lancé dès réception des fonderies de série, cette attente est obligatoire pour dimensionner les photodécoupes en fonction des retraits moyens constatés sur un échantillonnage des fonderies.

Je m'aperçois que je n'ai pas encore présenté le tender qui sera livré avec ces deux machines, j'ai fait le choix du modèle de 16m3 à 3 essieux qui semble être le tender type des Columbia et le plus répandu sur les 31A et d'autres séries. Il va être proposé au détail pour équiper d'autres modèles ou servir de décor dans un dépôt, il vient d'être référencé sous la ref K901 et est commandable des aujourd'hui sur la boutique en ligne. A noter que si la demande se fait entendre qu'il sera envisageable de référencer les locomotives sans leur tender avec ou sans moteur de manière à les atteler si vous le souhaitez avec un tender à 2 essieux Apogée par exemple.

(dessin Muséon Di Rodo)

Je ne me suis pas non plus étalé sur la motorisation, un éclaircissement sur le choix du moteur est nécessaire: le moteur RSF 1630 utilisé sur les précédents modèles est un poil gros pour ces chaudières, je me suis donc mis en quête d'un moteur plus petit mais pas pour autant moins performant. Je me suis donc mis en relation avec plusieurs fabricants Chinois choisis parmi les meilleurs (dont les cahiers des charges répondent à de nombreux critères de normalisation mondiale et Européenne et qui sont réputés pour travailler avec des géants industriels de secteurs de pointe), ces moteurs RSF sont de qualité et performances équivalentes aux moteurs de marques Suisse ou Allemande mais vendus à des prix beaucoup plus raisonnables permettant de contenir le prix des kits. A titre informatif, si nous avions choisi de fournir un moteur RSF Suisse ou Allemand (dont la fabrication est peut-être sous traitée en Asie), le prix des kits aurait dut être majoré de plus de 10% sans pour autant n'y trouver aucune différence ni en terme de fiabilité, ni en terme de performances. Le moteur choisi est donc un moteur RSF 1331, certes moins puissant que le 1630 mais qui couplé au réducteur 40/1 habituel est très largement suffisant pour tracter n'importe quel convoi y compris en rampe! Il sera également proposé au détail des sa livraison, mais attention, il n'est pour le moment pas compatible avec les réducteurs High-Level que nous commercialisons, ces derniers doivent être modifiés pour pouvoir insérer la collerette de centrage.



La conception des locomotives est prévu en sorte que ni le moteur, ni le réducteur, ne modifient l'allure de la chaudière! Le reducteur sera vers l'arrière pour passer dans le foyer et le moteur en position central sera logé dans le corps cylindrique! A suivre en aout, si le graveur sait livrer avant ses congés: le montage des prototypes!

Je me permet de rappeler que le développement et l'achat des éléments constitutifs de ces kits est un poste très onéreux, la plupart des fournisseurs se font payer à la commande ou pour moitié à la commande et le solde au jour de la livraison, ce sont pour bonne partie vos précommandes qui permettent de les financer, je compte donc sur vous!
Christophe AMF87
Avatar de l’utilisateur
Christophe AMF87
Talent à vendre
 
Messages: 2178
Âge: 39
Enregistré le: 30 Jan 2008, 00:57
Localisation: Wavrin

Re: [AMF87] Les vieux chaudrons du PLM 31A et Columbia

Messagepar Christophe AMF87
01 Juil 2018, 22:11

Le colis du fondeur est arrivé hier, pleins de jolies pièces en maillechort pour ces vieilles bouillottes, une partie de ces pièces, intéressantes pour vos constructions personnelles ou remplacer des pièces absentes ou cassées sur des kits ou même des modèles industriels. Les tampons de tender sont ainsi communs à quasiment tous les tenders PLM de la Bourbonnais aux Pacific!




Le niveau de détail a été particulièrement soigné, certaines pièces, comme les soupapes de graissage ne mesurent que 2,5mm de haut pour se faire une idée. Ce genre de petits détails est très visible sur ces vieilles machines.




Christophe AMF87
Avatar de l’utilisateur
Christophe AMF87
Talent à vendre
 
Messages: 2178
Âge: 39
Enregistré le: 30 Jan 2008, 00:57
Localisation: Wavrin

Re: [AMF87] Les vieux chaudrons du PLM 31A et Columbia

Messagepar Christophe AMF87
29 Juil 2018, 16:20

Les photodécoupes prototype des 31A, Columbia et leur tender sont arrivées. Je vais donc pouvoir effectuer un premier montage de validation et effectuer les corrections nécessaires pour lancer la fabrication en série de ces photodécoupes dès la réouverture du graveur en septembre. Restera ensuite à recevoir les decalcs et surtout les bandages de roues, commandées mais sans délai ferme annoncé à ce jour par le décolleteur, croisons les doigts pour une livraison fin septembre.

A noter que les kits incluent plaques et marquages pour réaliser 2 machines: N°142 et 234 pour la 121, 3119 et 31A117 pour la 31A, pour la version SNCF, j'ai opté pour des marquages peints, numéro non encore défini.



Christophe AMF87
Avatar de l’utilisateur
Christophe AMF87
Talent à vendre
 
Messages: 2178
Âge: 39
Enregistré le: 30 Jan 2008, 00:57
Localisation: Wavrin

Re: [AMF87] Les vieux chaudrons du PLM 31A et Columbia

Messagepar Christophe AMF87
20 Aoû 2018, 00:46

Le montage de validation des tenders de nos coucous PLM est terminé, quelques menus détails à corriger et ce sera parti pour la série. Tout est en maillechort hormis quelques decolletages en laiton, le maillechort présente l’avantage d’une plus grande rigidité, que le laiton, ce qui permet de travailler dans des épaisseurs moindres et ainsi augmenter le niveau de détail tout en conservant d’excellentes qualités de « montabilité ».







Les pièces photogravées sont toutes livrées à plat, mais rassurez vous, des petites astuces permettent de mettre en forme très facilement les parties en angles arrondies sans aucun outillage particulier. Pour mes montages, je n’utilise qu’un simple fer à souder XS25 Antex à panne biseautée, quelques limes et forets, une cisaille à photodecoupe Xuron pour détacher les pièces et quelques pinces plates rondes et coupantes, le maintien des pièces pendant les soudures se fait avec des pinces en métal et mes bonnes vieilles brucelles en inox. Pour les pliages en arrondi, j’utilise ce que j’ai sous la main, une vis par exemple:



L’astuce pour bien cintrer, ce sont de petits ergots gravés sur les pièces et à éliminer après pliage au bout des flèches rouges qui matérialisent le début et la fin du cintrage, on tangente le premier ergot et son homologue opposé sur la vis ou tout autre cylindre de bon diamètre on maintient fermement entre les doigts d’une main et on rabat de l’autre main jusqu’à l’angle voulu, c’est tout! En cas de raté, on redresse et on recommence, la maillechort présente cette avantage de très peu marquer contrairement au laiton.

L’enveloppe de caisse cosmétique est soudée sur une sous caisse formée par pliage qui permet un montage facile et sans mauvaise surprise. La caisse est fixée au chassis par 2 vis pour faciliter la peinture. Des ouvertures sont prévues sous la caisse pour installer un décodeur et son haut parleur. Les fils entre la machine et le tender seront simplement passés par les œillets des supports de conduite d’eau.



A suivre dans quelques jours, les locomotives…
Christophe AMF87
Avatar de l’utilisateur
Christophe AMF87
Talent à vendre
 
Messages: 2178
Âge: 39
Enregistré le: 30 Jan 2008, 00:57
Localisation: Wavrin

Suivante

Retourner vers Annonces des artisans

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités