Vieilles gloires Jouef et consorts...

Tout ce qui concerne le matériel roulant, les nouveautés, vos nouvelles acquisitions, modifications, etc.

Re: Vieilles gloires Jouef et consorts...

Messagepar Rockandrail
15 Avr 2018, 01:55

Hello,

Super vidéo. Pour info, la 232U1 n'allait pas en Belgique. Elle s'arrêtait à la frontière car, alimentée en charbon par stoker, elle ne pouvait pas être réapprovisionnée dans les dépôts de Bruxelles-Midi ou de Liège Kinkempois qui n'en étaient pas pourvus.

C'était pareil pour la même raison avec les 232S et les 241P. Seules les Chapelons et les ex PLM tractaient jusqu'à Bruxelles.
Observateur désabusé
Club Picot 87
Prince Héréditaire du Bruxelbourg et Saroulmapoul délocalisé

Dieu n'existe pas. Il me l'a dit lui même.
Avatar de l’utilisateur
Rockandrail
Vertueux Du Goulag
 
Messages: 16437
Âge: 65
Enregistré le: 13 Déc 2007, 23:55
Localisation: Courbevoie (Paris)

Re: Vieilles gloires Jouef et consorts...

Messagepar Le Basque
15 Avr 2018, 13:27

Mais ô Maître, le charbon était chargé par gravité, directement dans la hotte, le stoker n'intervenait qu'après, non ?...


:gratte:
Avatar de l’utilisateur
Le Basque
Valideur Des Guichets
 
Messages: 13496
Âge: 61
Enregistré le: 13 Déc 2007, 21:53
Localisation: Paris-Cote Basque

Re: Vieilles gloires Jouef et consorts...

Messagepar Rockandrail
15 Avr 2018, 15:27

Oui, mais il fallait une qualité de charbon qui fût concassable par le système. Ce qui n'était apparemment pas le cas.
Observateur désabusé
Club Picot 87
Prince Héréditaire du Bruxelbourg et Saroulmapoul délocalisé

Dieu n'existe pas. Il me l'a dit lui même.
Avatar de l’utilisateur
Rockandrail
Vertueux Du Goulag
 
Messages: 16437
Âge: 65
Enregistré le: 13 Déc 2007, 23:55
Localisation: Courbevoie (Paris)

Re: Vieilles gloires Jouef et consorts...

Messagepar Le Basque
15 Avr 2018, 19:14

Ah oui bien sur, pour passer dans le système ! Bien compris, merci !


:yin :yin
Avatar de l’utilisateur
Le Basque
Valideur Des Guichets
 
Messages: 13496
Âge: 61
Enregistré le: 13 Déc 2007, 21:53
Localisation: Paris-Cote Basque

Re: Vieilles gloires Jouef et consorts...

Messagepar Christou231
16 Avr 2018, 07:36

Rockandrail a écrit:Hello,

Super vidéo. Pour info, la 232U1 n'allait pas en Belgique. Elle s'arrêtait à la frontière car, alimentée en charbon par stoker, elle ne pouvait pas être réapprovisionnée dans les dépôts de Bruxelles-Midi ou de Liège Kinkempois qui n'en étaient pas pourvus.

C'était pareil pour la même raison avec les 232S et les 241P. Seules les Chapelons et les ex PLM tractaient jusqu'à Bruxelles.

Merci pour cette précision que j'ignorais.
Avatar de l’utilisateur
Christou231
 
Messages: 94
Âge: 71
Enregistré le: 25 Oct 2011, 17:54
Localisation: BRUNOY

Re: Vieilles gloires Jouef et consorts...

Messagepar BB9004
16 Avr 2018, 09:26

:cool:
je découvre ce sujet et ses 10 pages !

Super, toutes les astuces pour remettre en forme nos anciennes et glorieuses locos ! (que je passe au DCC peu à peu)

A lire et a relire, donc j'y reviendrai ;)
A toute vapeur !
Avatar de l’utilisateur
BB9004
 
Messages: 43
Âge: 63
Enregistré le: 12 Avr 2018, 15:43
Localisation: A coté de la ville lumière, planète Bleue

Re: Vieilles gloires Jouef et consorts...

Messagepar Christou231
16 Avr 2018, 22:39

Retour sur les Hudson Nord (232 R, S et U). Pour les trains internationaux, Nord Express, Scandinavia Express,...l'échange de traction se faisait à Jeumont. De toute façon avec 23 t par essieux, les itinéraires étaient restreints pour elles



Essais de traction avec la 141R 1264 Jouef Champagnole de 1970 remotorisée Iprod'
Au début, la vidéo est un peu floue. Je la referai. C'est la conversion mp4/AVI

https://www.dailymotion.com/video/x6hxk4w
Avatar de l’utilisateur
Christou231
 
Messages: 94
Âge: 71
Enregistré le: 25 Oct 2011, 17:54
Localisation: BRUNOY

Re: Vieilles gloires Jouef et consorts...

Messagepar ulysse5760
17 Avr 2018, 00:27

-Bravo Christian..

- 10 caisses et sa tractionne... :cool:

- concernant les déraillement intempestif du bogie avant de la 232 U1 , as-tu lesté avec du plomb.??. :vieux:
ulysse5760
 
Messages: 59
Enregistré le: 06 Oct 2015, 14:15

Re: Vieilles gloires Jouef et consorts...

Messagepar Christou231
17 Avr 2018, 20:39

ulysse5760 a écrit:-- concernant les déraillement intempestif du bogie avant de la 232 U1 , as-tu lesté avec du plomb.??. :vieux:

Il faut faire un réglage de la machine sur un coupon de rail au raz des yeux pour bien voir le résultat:
Il faut redresser légèrement à la pince le timon métallique du bogie avant vers le bas de manière à ce que le débattement vertical permette d'absorber les inégalités de la voie et sans soulever l'avant de la machine via le ressort.
Pour l'attelage arrière de la machine, veiller à ce que la presssion des coupoles de connection ne soulèvent pas le bogie avant du tender en appuyant trop fort sur les picots.
Veiller à ce que les picots ne chevauchent pas la boucle.
La machine doit avoir une marche souple. En palier, tracte facilement 15 voitures avec des bandages d'adhérence ROCO. Tracte les 15 pièces en rampe de 20 avec des bandages en caoutchouc d'origine Jouef ( fragiles, détestent l'alcool à brûler pour nettoyage des voies - il faut de l'essence C) ou équivalant. ;)
Avatar de l’utilisateur
Christou231
 
Messages: 94
Âge: 71
Enregistré le: 25 Oct 2011, 17:54
Localisation: BRUNOY

Re: Vieilles gloires Jouef et consorts...

Messagepar 230-G-352
17 Avr 2018, 22:20

Rockandrail a écrit:Oui, mais il fallait une qualité de charbon qui fût concassable par le système. Ce qui n'était apparemment pas le cas.


Effectivement, les locomotives à stoker devaient être alimentées en criblé d'un calibre bien inférieur (35 mm pour les 241-P) au criblé pour trains rapides qui tournait plutôt sur du 50/80 et du 80/120.

De plus, les conditions de combustion ne sont pas du tout les mêmes pour un feu chargé au stoker et pour un feu chargé à la main qui a toujours été plus épais.

Ces conditions de combustion faisaient aussi que la typologie du charbon : Flambant Sec, Gras, 1/2 Gras ou 3/4 Gras ou autres devaient être prise en compte : le flambant sec pour le stoker et le flambant 1/2 gras ou 3/4 gras pour la chauffe manuelle. il y aurait donc eu des exigences spécifiques aux locomotives à stoker que la SNCB n'a peut-être pas accepté pour quelques trains tirées par un effectif de 14 locomotives (6 241-P, 4 232-S, 3 232-R et la 232-U-1).

En complément, je vous joints le chapitre sur le combustible du Cours de Locomotives à Vapeur de la Région Ouest (Tome I Chaudière Description), très intéressant à lire pour qui souhaite comprendre ce qu'il y a derrière la chauffe de nos locomotives à vapeur :) J'ai découpé le document en 3 parties pour des question de taille de fichier.

COMBUSTIBLE DANS LE COURS DE LOC-1.pdf
(1.47 Mio) Téléchargé 46 fois


COMBUSTIBLE DANS LE COURS DE LOC-2.pdf
(1.74 Mio) Téléchargé 29 fois


COMBUSTIBLE DANS LE COURS DE LOC-3.pdf
(1.68 Mio) Téléchargé 41 fois
@+

Antoine

Visitez http://www.cftv.fr
Retrouvez le CFTV sur Facebook :
http://www.facebook.com/pages/Saint-Que ... 6782885329
Avatar de l’utilisateur
230-G-352
 
Messages: 685
Âge: 46
Enregistré le: 14 Déc 2009, 19:52
Localisation: Epinay-sur-Orge

PrécédenteSuivante

Retourner vers Matériel roulant

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités