La reproduction des trains de pointes hivernales en H0

Tout ce qui concerne le matériel roulant, les nouveautés, vos nouvelles acquisitions, modifications, etc.

Re: La reproduction des trains de pointes hivernales en H0

Messagepar 16012
25 Fév 2018, 15:02

Bonjour à tous,
En 1975 j'ai effectué un Lille - Bourg St Maurice dans l'une de ces rames italiennes (mais je ne pense pas qu'il s'agissait des "Rosso Fegato". Toutefois le trajet était tracé par Tergnier, Chalons/Marne, Chalindrey (ensuite je me suis endormi) Traction par la même 72000 de bout en bout, ce qui m'avait étonné au départ de Lille où je m'attendais à une électrique bi courant via Valenton puis le PLM.
Cordialement
16012
16012
 
Messages: 551
Enregistré le: 05 Oct 2010, 14:01

Re: La reproduction des trains de pointes hivernales en H0

Messagepar 12035
25 Fév 2018, 18:13

Bonjour,
Pas jusqu'à BSM tout de même. Quoique en pointe rien d'étonnant.
12035
 
Messages: 98
Enregistré le: 04 Oct 2014, 12:30

Re: La reproduction des trains de pointes hivernales en H0

Messagepar BB 16013
25 Fév 2018, 18:24

Salut
Je ne pense pas avoir posté ici ce Quimper-BSM surpris un peu avant la gare de Grésy sur Isère au PK 5 (je crois bien) le 21 mars 2009 à 9h19 pétante... ;)

@+
Olivier
Oliv le ch'ti brasseur prolétaire
Avatar de l’utilisateur
BB 16013
Bavard
 
Messages: 1088
Âge: 58
Enregistré le: 16 Avr 2008, 19:37
Localisation: Grenoble (38) Douai (59) Queyras (05)

Re: La reproduction des trains de pointes hivernales en H0

Messagepar - Z -
25 Fév 2018, 20:04

Hello,

merci à tous pour vos commentaires... ;)
En 1975, la ligne de la Tarentaise n'était pas encore sous ficelle donc, rien d'étonnant à voir une traction thermique sans rupture de charge (sauf pour le retournement obligatoire en gare d'Alberville) concernant le parcours emprunté... :idea:

Concernant ce mode de traction, il y a des clichés de 66000 et 72000 en tête de rames FS dans le VF consacré aux JMJ de 1997... ;)

@+
GW... :twisted:
Si Zorro porte un masque, Caliméro porte inlassablement sa coquille...
Vouloir raisonner un con, c'est comme vouloir faire jouir une poupée gonflable... :lol:
Spécialiste du marché de la seconde main au 1/43,5... :twisted:
Avatar de l’utilisateur
- Z -
Bavard
 
Messages: 3424
Enregistré le: 16 Mar 2015, 06:46

Re: La reproduction des trains de pointes hivernales en H0

Messagepar François D
25 Fév 2018, 20:47

BB 16013 a écrit:Salut
Je ne pense pas avoir posté ici ce Quimper-BSM surpris un peu avant la gare de Grésy sur Isère au PK 5 (je crois bien) le 21 mars 2009 à 9h19 pétante... ;)
Olivier


Salut Olivier,
Le petit PN, la gare n'est pas loin... :applause: :applause:
"C'est tellement bas que ça me passe bien au dessus !"
Avatar de l’utilisateur
François D
Dégrappeur de fonderies
 
Messages: 1921
Âge: 58
Enregistré le: 10 Mar 2012, 18:23

Re: La reproduction des trains de pointes hivernales en H0

Messagepar CC 7140
25 Fév 2018, 21:10

16012 a écrit:Bonjour à tous,
En 1975 j'ai effectué un Lille - Bourg St Maurice dans l'une de ces rames italiennes (mais je ne pense pas qu'il s'agissait des "Rosso Fegato". Toutefois le trajet était tracé par Tergnier, Chalons/Marne, Chalindrey (ensuite je me suis endormi) Traction par la même 72000 de bout en bout, ce qui m'avait étonné au départ de Lille où je m'attendais à une électrique bi courant via Valenton puis le PLM.
Cordialement
16012

Salut
Concernant le 72 000 de bout en bout jusqu'à BSM effectivement ça tient la route même si je suis surpris car je pense à l'approvisionnement en gas-oil !!Je verrai bien un relais traction à Chambéry avec échange loc et pourquoi pas à nouveau un (autre!!) 72000 jusqu'à BSM.
Je ne pense pas ,vu les aléas de circulation inévitables les jours de super pointe ( donc de consommation supplémentaires de gasoil !!!)que le risque d'une panne sèche soit pris dans le montage des journées de roulements d'autant plus qu'il faut au moins rajouter le parcours BSM Chambéry de retour avant de pouvoir refaire un plein. Concernant les autorisations engins des conducteurs s'était bon car certains de Chambéry et de Grenoble étaient autorisés .En 1975 je n'étais pas conducteur donc je ne m'avancerai pas sur cette année mais je me souviens très bien que les jours de super pointes de mon époque ( donc à partir de 1977) les engins diesels qui partaient en Tarentaise depuis Chambéry DEVAIENT partir avec le plein de gasoil pour ne pas avoir à gérer les problèmes de "pannes sèches" vu les très gros aléas de circulation avec la voie unique. Seul ceux qui allaient chercher leur compositions à Aix-les-Bains échappaient à cette règle car le parcours Chambéry Aix et retour rajoutait moins de 40km.Je rajouterais que pour alimenter les besoins en engins diesels sur Chambéry quelques trains qui venaient du centre de la France (ou qui transitaient par ces régions) étaient effectivement acheminés par des locs Diesels qui servaient en plus à pourvoir les besoins sur la Tarentaise durant le WE mais la gestion des pleins telle que citée plus haut était impérative.
Je m'excuse de mon intervention qui sème le doute mais dès qu'on parle super-pointe d'hiver sur la Tarentaise je me retrempe à fond dedans tellement c'était fantastique de vivre ça avant les TGV !!!
Ciao
Michel
Avatar de l’utilisateur
CC 7140
 
Messages: 697
Enregistré le: 12 Mai 2012, 19:10

Re: La reproduction des trains de pointes hivernales en H0

Messagepar 16012
26 Fév 2018, 11:08

Bonjour,
Pas de blèmes pour les interventions. J'ai seulement relaté ce que j'ai vu et qui m'a surpris. Les relais conducteurs : Lille - Chalindrey, ça me parait trop long en temps, mais gros dépot diesel, y refaire le plein ? dételer puis remise en tête ? . Il y a eu un long arret (1 H.) mais je ne me rappelle pas si c'était à Chalindrey ou peut étre Dijon.
Je ne m'avancerai pas plus sur le sujet, mais toute info est bienvenue.
Désolé pour le hors sujet, l'admin jugera
Bon train à tous
16012
16012
 
Messages: 551
Enregistré le: 05 Oct 2010, 14:01

Re: La reproduction des trains de pointes hivernales en H0

Messagepar CC 7140
26 Fév 2018, 11:17

Salut
Un témoignage est toujours le bien venu MERCI à vous! J'en suis très friand !
Le seul regret que j'ai personnellement est de ne pas avoir pris de notes pour pouvoir en dire plus avec un maximum de détails !!
Ciao
Michel
Avatar de l’utilisateur
CC 7140
 
Messages: 697
Enregistré le: 12 Mai 2012, 19:10

Re: La reproduction des trains de pointes hivernales en H0

Messagepar 16012
26 Fév 2018, 12:11

CC 7140 a écrit:Salut
Un témoignage est toujours le bien venu MERCI à vous! J'en suis très friand !
Le seul regret que j'ai personnellement est de ne pas avoir pris de notes pour pouvoir en dire plus avec un maximum de détails !!
Ciao
Michel

Je me garderai bien de parler de témoignage en ce qui concerne mes citations, ce ne sont que des souvenirs qui s'estompent avec le temps, sans aucune mesure avec votre expérience et vos interventions.
Au plaisir de vous lire.
16012
16012
 
Messages: 551
Enregistré le: 05 Oct 2010, 14:01

Re: La reproduction des trains de pointes hivernales en H0

Messagepar sncb_nmbs
01 Mar 2018, 15:59



Rejoindre les Alpes en une nuit ? Au début des années 1970, cela était possible grâce au Train-ski ! ❄️

Après un repas dans la voiture-restaurant et une bonne nuit dans la voiture-couchettes, les voyageurs pouvaient glisser vers les pistes de ski dès le lendemain matin, entièrement équipés.

En 2003, ces trains de nuit ont été remplacés par les Thalys Neige. #TBT – Nostalgie
"Il y a plus de bonheur à donner qu'à recevoir"
Avatar de l’utilisateur
sncb_nmbs
Bavard
 
Messages: 6785
Enregistré le: 25 Déc 2013, 10:29
Localisation: Carolo expatrié en hexagonage

PrécédenteSuivante

Retourner vers Matériel roulant

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités