Engins SE en II métrique

Construction intégrale, montage de kits, tant pour le matériel roulant que pour le reste.

Re: Engins SE en II métrique

Messagepar malletslm
12 Oct 2018, 05:36

jeanluc4343 a écrit:(...) A propos de ce galbe, on peut voir sur les quelques clichés de ces voitures que :
- certaines n'avaient pas de galbe de bas de caisse;
- certaines avaient un galbe relativement marqué sur les 50 cm du bas de caisse;
- certaines avaient un galbe très léger qui partait de la ceinture de caisse, juste sous les baies.
Cela tient à la diversité des constructeurs (3)...)

Je m'instruis aujourd'hui, car j'ignorais les 3 types de "bas de caisse" ! :cool:
Avatar de l’utilisateur
malletslm
 
Messages: 844
Enregistré le: 13 Déc 2007, 22:47

Re: Engins SE en II métrique

Messagepar jeanluc4343
12 Oct 2018, 08:00

malletslm a écrit:Je m'instruis aujourd'hui, car j'ignorais les 3 types de "bas de caisse" ! :cool:


Ce n'est qu'une simple supposition de ma part.
Je CONSTATE qu'il existe plusieurs types de "galbe", comme ici par exemple :

la première voiture est galbée, ce qui lui permet de mieux refléter l'objet blanc qui se trouve sur le quai, alors que la seconde voiture, apparemment dépourvue de galbe, le reflète nettement moins. Mais il faut une loupe pour le voir ...
ou là :

C'est clair sur la voiture salon des SE Allier, de même origine que les autres.
et, même sur cette photo pourtant prise de face, la différence de teinte sur la robe de la voiture de droite (entre le haut et le bas) ne peut s'expliquer que par un galbe, alors que la voiture de gauche en est visiblement dépourvue :

Je ne crois pas qu'un constructeur se soit amusé à créer trois modèles différents. Par conséquent, la seule explication logique qui me vienne à l'esprit est que chaque constructeur (ils étaient 3) a réalisé un "galbe" (ou pas) propre à ses créations ...
Mais ils sont très peu marqués !
Cordialement. JLS
Avatar de l’utilisateur
jeanluc4343
Bavard
 
Messages: 1413
Âge: 69
Enregistré le: 19 Mar 2011, 14:07

Re: Engins SE en II métrique

Messagepar jeanluc4343
12 Oct 2018, 16:32

Découpe des planchers, puis figuration du châssis sous le plancher afin de prévoir au mm les découpes des différents longerons. Il y a principalement du I (ou du H court) de 5x10, du U de 5x10, du I et du L de 4x4, plus quelques plaques de liaisons entre les longeronnets ....
On en profite pour reporter les lignes de rivets sur les longerons principaux. Il y a 73 rivets par longeron pour la Bf et 79 pour l'ABDf :

Il y a aussi 2 lignes de 3 (ou 5) rivets sur les traverses de tamponnement en U (pas encore coupées), de chaque côté du tampon central. Ces lignes servent d'une part à solidariser la traverse avec les longeronnets en V, d'autre part à solidariser la plaque sous tampon supportant l'attelage central qui, lui, est relié aux entretoises centrales.
A part 6 rivets de plus sur les longerons, les châssis ABDf et BF se différencient uniquement par la présence d'un support de caisse supplémentaire sous le fourgon avec décalage du support "normal" entre ses deux voisins.
Cordialement. JLS
Avatar de l’utilisateur
jeanluc4343
Bavard
 
Messages: 1413
Âge: 69
Enregistré le: 19 Mar 2011, 14:07

Re: Engins SE en II métrique

Messagepar malletslm
13 Oct 2018, 18:56

ça avance bien ! :cool:


jeanluc4343 a écrit:
malletslm a écrit:(...) Je CONSTATE qu'il existe plusieurs types de "galbe", comme ici par exemple (...). Je ne crois pas qu'un constructeur se soit amusé à créer trois modèles différents. Par conséquent, la seule explication logique qui me vienne à l'esprit est que chaque constructeur (ils étaient 3) a réalisé un "galbe" (ou pas) propre à ses créations ...

Les forums sont justement idéaux pour ça : partager ses observations pesonnelles, celles qui ne sont pas (encore ?) dans la littérature "reconnue" ! ;) : après, le lecteur adhère ou pas (ou, plus contructivement, il retient l'observation et la vérifie, ou pas).

C'est comme ça qu'on avance, et pour ma part je verrai ces voitures SE d'un autre "oeil" maintenant... :)
Avatar de l’utilisateur
malletslm
 
Messages: 844
Enregistré le: 13 Déc 2007, 22:47

Re: Engins SE en II métrique

Messagepar jeanluc4343
13 Oct 2018, 23:40

C'est aussi mon avis.

Ca n'avance pas aussi vite que le montage d'un kit, parce qu'il faut d'abord "fabriquer" les pièces avant de les assembler. Aujourd'hui, je n'ai pu réaliser que les entretoises "spéciales" :
- celles qui enferment les inserts dans lesquels se positionneront les axes de rotation des boggies. Les deux premiers sont en place, les deux au fond attendent leur tour
- celles qui supportent les ressorts de rappel des attelages (elles sont au centre)
Seules ces deux types d'entretoises sont collées en place sur le premier châssis, les autres pièces sont juste posées en place "pour voir".

Les trous des rivets sont tous percés sur les longerons, mais les rivets (des pointes laiton) ne sont pas encore collés car je ne sais pas encore si je colle les pointes et les coupe après ou si je les coupe (à 3 mm) avant de les poser.
Chaque méthose présente son avantage : des pointes longues sont plus aisées à positionner mais pas faciles à couper lorsqu'elles sont 5 sur deux rangs à 2 mm les unes des autres, en revanche des pointes déjà coupées sont plus difficiles à placer correctement dans leurs trous de passage ....

Il y a bien une troisième méthode : placer une pointe, la coller puis la couper avant de placer la suivante, etc
Mais à ce rythme là, j'en aurai pour trois jours :H2:
Cordialement. JLS
Avatar de l’utilisateur
jeanluc4343
Bavard
 
Messages: 1413
Âge: 69
Enregistré le: 19 Mar 2011, 14:07

Re: Engins SE en II métrique

Messagepar jeanluc4343
14 Oct 2018, 20:47

Le châssis de la Bf avance bien. Hormis les supports triangulaires de caisse, toutes les autres pièces sont coupées et posées en place. Pour l'instant, seules les pièces entre les longerons et les traverses de tamponnement sont collées :

Les tampons sont confectionnés à partir de tubes de 3 mm: un bout de tube, un bout de laiton et un bout de tige filetée soudés ensemble. Un écrou vient solidariser le tampon avec une entretoise libre (non collée), insérée entre les longeronnets, qui servira de ressort. Le fût du tampon est en plastique ainsi que sa plaque de garde. Rien n'est encore collé en place, pas même la traverse de tamponnement :


Ce système simple (breveté JLS) équipe déja la quasi totalité de mes voitures et wagons TC et POC. Il ne nécessite aucun ressort spirale et ne soumet pas les traverses de tamponnement aux efforts habituellement constatés avec les systèmes classiques. La seule pièce qui subi un effort est l'entretoise libre qui ploit légèrement (1 à 2 mm) sous la poussée.
Cordialement. JLS
Avatar de l’utilisateur
jeanluc4343
Bavard
 
Messages: 1413
Âge: 69
Enregistré le: 19 Mar 2011, 14:07

Re: Engins SE en II métrique

Messagepar jeanluc4343
15 Oct 2018, 18:27

Réception des attelages Märklin. Ils sont toujours aussi beaux et fonctionnels et ont judicieusement été complétés d'un crochet (métallique) qui sert à la fois de plaque de garde et de support pour l'attelage inutilisé ce qui évite de la voir trainer sur les voies ...

Et puis fabrication du second châssis, selon les mêmes principes que pour le premier :
Cordialement. JLS
Avatar de l’utilisateur
jeanluc4343
Bavard
 
Messages: 1413
Âge: 69
Enregistré le: 19 Mar 2011, 14:07

Re: Engins SE en II métrique

Messagepar jeanluc4343
16 Oct 2018, 16:12

Aujourd'hui c'était pose des rivets :siffle:
Ma pince coupante étant plus large que le fond du longeron, je n'ai pas eu le choix. Il a fallu couper d'abord tous les rivets à 2 mm puis les coller un par un. :mort:
Dans ces conditions, pas question d'utiliser directement la colle cyanolite.
J'ai opté pour la colle à bois légèrement "mouillée" (pour qu'elle ne sèche pas trop vite car mettre en place 5 rivets demande environ une à deux minutes). Une fois la colle à bois sèche, on retourne l'ensemble et on colle à la cyano par derrière :

Les percages (à 1 mm) pour des rivets de 0,7 (à tête de 1,5 mm) permettaient de rectifier la position de certains rivets afin de tenter de corriger les petites erreurs de percages effectués à main levée :

Une fraiseuse à commande numérique aurait fait mieux, mais je ne suis pas une machine à commande numérique ... :ange2:
Les longerons sont collés en place ainsi que les traverses de tamponnement. On peut désormais tester le "ressort" du tampon :


Pas facile avec une main sur le déclencheur :H2:
Demain, pose des marchepieds, des tirants et autres petites pièces sous châssis :

Cordialement. JLS
Avatar de l’utilisateur
jeanluc4343
Bavard
 
Messages: 1413
Âge: 69
Enregistré le: 19 Mar 2011, 14:07

Re: Engins SE en II métrique

Messagepar malletslm
16 Oct 2018, 21:22

jeanluc4343 a écrit:(...) Ma pince coupante étant plus large que le fond du longeron, je n'ai pas eu le choix. Il a fallu couper d'abord tous les rivets à 2 mm puis les coller un par un. :mort: (...)


Je n'aurai qu'un mot (et deux smileys) : OUAH !!! :shock: :applause:
Avatar de l’utilisateur
malletslm
 
Messages: 844
Enregistré le: 13 Déc 2007, 22:47

Re: Engins SE en II métrique

Messagepar arthur
17 Oct 2018, 09:18

Superbe travail j Luc... :applause:
question? les châssis sont en plasticard???le Forex est un autre matériau intéressant..(plus facile à découper)je teste sur un projet de voitures métalliques en G.
bonne continuation
Arthur.....qui bosse aussi, :siffle:
arthur
Bavard
 
Messages: 1397
Âge: 68
Enregistré le: 15 Déc 2007, 10:10

PrécédenteSuivante

Retourner vers Construction

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités