Engins SE en II métrique

Construction intégrale, montage de kits, tant pour le matériel roulant que pour le reste.

Re: Engins SE en II métrique

Messagepar jeanluc4343
27 Jan 2012, 14:15

baldwin 94 a écrit:Sans blague, j'hallucine!!!!!!! un fil commencé aujourd'hui à 12h et des brouettes!!!! et que vois je à 22h, châssis monté, essai moteur et un bissel de monté, juste pour voir!!!! :malade:
"Il est complètement fou ce mec. Mais moi, les dingues, je les soigne. J'vais lui faire une ordonnance et une sévère"
Raoul Volfoni
...


J'ai triché. En fait j'avais reçu le kit la veille ! :siffle:
et le châssis était déjà monté par le constructeur : F. LALUQUE si je ne me trompes
J'ai juste eu à le nettoyer et à redresser deux pièces soudées un peu de travers ...

montlucon03 a écrit: pour la 120 SAINT PRIEST, la petite gare de Saint Priest en Murat existe encore et est encore dans son état d'origine :cool: :cool: . Le propriétaire (87 ans) m'a confirmé que les essais des michelines etaient effectués à partir de SAINT PRIEST via Montmarault.
...
Les fous ALLIER.


En fait mes origines sont doubles:
- TC par ma mère corrèzienne;
- SE Allier par mon père bourbonnais. Du reste, j'ai encore de la famille à Montluçon.
D'ailleurs, l'origine du nom que je porte se situe dans la montagne bourbonnaise, aux confins des Combrailles que vous connaissez bien, n'est ce pas ! :ange2:

Alors "Totalement Consternant et Sans Espoir !", pourquoi pas ! :ange2:
Cordialement. JLS
Avatar de l’utilisateur
jeanluc4343
Bavard
 
Messages: 1544
Âge: 69
Enregistré le: 19 Mar 2011, 15:07

Re: Engins SE en II métrique

Messagepar CFRA
27 Jan 2012, 17:17

AAAAAAAH ! je savais bien que j'laurai un jour ! il avoue sa tricherie grâce aux Volfoni. Mais je me méfie quand même, il est capable d'ouvrir un troisième fil...Non ne me dites pas qu'il y pense ! :apero: :apero: :apero:
les céféra....toute l'histoire de mes grands parents.
Avatar de l’utilisateur
CFRA
 
Messages: 469
Enregistré le: 21 Mar 2011, 16:10
Localisation: région PACA

Re: Engins SE en II métrique

Messagepar jeanluc4343
27 Jan 2012, 20:22

CFRA a écrit:AAAAAAAH ! je savais bien que j'laurai un jour ! il avoue sa tricherie grâce aux Volfoni. Mais je me méfie quand même, il est capable d'ouvrir un troisième fil...Non ne me dites pas qu'il y pense !
:apero:


Ben, c'est à dire que ...
Enfin ...
pourquoi pas !

Non, pas sur la tête !
Cordialement. JLS
Avatar de l’utilisateur
jeanluc4343
Bavard
 
Messages: 1544
Âge: 69
Enregistré le: 19 Mar 2011, 15:07

Re: Engins SE en II métrique

Messagepar xc656
27 Jan 2012, 20:27

Quelle énergie cet homme, non content de faire du très beau travail, on va finir par croire qu'il ne dort jamais!

Avatar de l’utilisateur
xc656
Bavard
 
Messages: 1117
Âge: 63
Enregistré le: 16 Aoû 2011, 14:57
Localisation: Taupont 56

Re: Engins SE en II métrique

Messagepar jeanluc4343
27 Jan 2012, 20:32

Les travaux du jour :
Enfin, ceux que je présente, parce que j'ai pris un peu d'avance pour demain
Mise en place des sabots de frein :

Les supports d'origine livrés nus sont complétés de sabots Gecomodel et d'un fil de liaison entre les sabots gauches et droits qui n'empêche pas le passage du fond de châssis.
Puis mise en place des pièces de détaillage des cylindres (robinets de purge, fonds de cylindre) :

Après quoi j'ai ébarbé les traverses de tamponnement avant et arrière juste posées en bout de châssis "pour voir" ...
Pour voir surtout comment je dois les fixer ... plus tard ! :siffle: :ange2:
Cordialement. JLS
Avatar de l’utilisateur
jeanluc4343
Bavard
 
Messages: 1544
Âge: 69
Enregistré le: 19 Mar 2011, 15:07

Re: Engins SE en II métrique

Messagepar jeanluc4343
28 Jan 2012, 20:28

Aujourd'hui, ... galère ! :siffle:
Souder du laiton sur du laiton (fin ou massif) c'est facile. Souder du métal blanc sur du métal blanc, ou sur du laiton fin, c'est faisable.
Aujourd'hui, il me fallait souder du métal blanc massif sur du laiton massif. C'est un vrai poème, même avec de la soudure au bismuth, parce que le laiton massif nécessite beaucoup de chaleur pour que la soudure prenne et, évidemment, cette chaleur emmagasinée se transmet au métal blanc qui ne la supporte pas sans désagrément.

Enfin, les traverses de tamponnement sont désormais soudées au châssis en laiton.
Il aura fallu passer un peu de Syntofer pour combler deux dépressions provoquées par l’excès de chaleur avant de fixer les pièces de parement des traverses de tamponnement.
Du coup, j'ai fixé ces pièces ... au Syntofer ! :siffle:

Par ailleurs, les crochets d'attelages ont été usinées (au disque à tronçonner) pour que le crochet ait vraiment l'air d'un crochet, et pas d'un morceau de laiton photo découpé. Les bords des plateaux de tampons ont également été adoucis.
J'ai aussi usiné l'extrémité visible du "carré" supportant le plateau du tampon en sorte qu'il prenne l'apparence d'un cylindre.
Puis, j'ai soudé les plateaux de tampon sur leurs supports et là encore ce fut un poème car les trous des plateaux étaient trop grands !

Les tampons sont désormais en place mais il ne peuvent pas être aisément rendus fonctionnels car le concepteur à "oublié" de percer un trou sur le "carré" pour bloquer la course du ressort de rappel !
On trouvera une solution demain, pour aujourd'hui, j'ai ma dose !

En galérant toute cette après-midi pour faire ces "pas grand chose" le plus convenablement possible j'ai souvent pensé à mes artisans préférés (Gecomodel et Loco-Diffusion) qui proposent de vrais kits parfaitement usinés et calibrés, faciles à assembler.
Cordialement. JLS
Avatar de l’utilisateur
jeanluc4343
Bavard
 
Messages: 1544
Âge: 69
Enregistré le: 19 Mar 2011, 15:07

Re: Engins SE en II métrique

Messagepar jeanluc4343
28 Jan 2012, 23:54

J'ai finalement bloqué la course des tampons en collant une rondelle plastique qui vient se bloquer à l'extrémité du fut derrière la traverse de tamponnement. Ils fonctionnent désormais correctement et pourront toujours se démonter si besoin.
Ce sera vraiment tout pour aujourd'hui :mort:
Cordialement. JLS
Avatar de l’utilisateur
jeanluc4343
Bavard
 
Messages: 1544
Âge: 69
Enregistré le: 19 Mar 2011, 15:07

Re: Engins SE en II métrique

Messagepar Rockandrail
29 Jan 2012, 00:00

jeanluc4343 a écrit:Ce sera vraiment tout pour aujourd'hui :mort:


Petit joueur! :mdr2:
Observateur désabusé
Prince Héréditaire du Bruxelbourg et Saroulmapoul délocalisé


Président, fondateur et directeur du club Picot-87 - Picot-87, la norme de roulement des véritables non-modélistes
Avatar de l’utilisateur
Rockandrail
Vertueux Du Goulag
 
Messages: 16883
Âge: 66
Enregistré le: 13 Déc 2007, 23:55
Localisation: Courbevoie (Paris)

Re: Engins SE en II métrique

Messagepar jeanluc4343
29 Jan 2012, 13:41

Bon d'accord, j'étais dans un mauvais jour !
Et j'aurais mieux fait d'aller faire un tour. :siffle:

Aujourd'hui embiellage et distribution.
Les bielles principales et secondaires sont en laiton fraisé. Il faut impérativement adoucir leurs angles trop tranchants, notamment pour ce qui concerne les supports du piston, puis séparer les pièces appartenant à chaque embiellage pour s'assurer que toutes y figurent et en quantité utile :

Apparemment ren ne manque, mais il n'y a pas un seul rivet ou circlip de rab.
Va falloir taper avec modération sur les rivets dont les carottes de tête ont été consciencieusement meulées pour que les têtes soient bien à plat sur le tas ...
Et maintenant :apero:
Cordialement. JLS
Avatar de l’utilisateur
jeanluc4343
Bavard
 
Messages: 1544
Âge: 69
Enregistré le: 19 Mar 2011, 15:07

Re: Engins SE en II métrique

Messagepar jeanluc4343
29 Jan 2012, 16:24

Le dessin proposé pour le montage de l'embiellage est très sommaire. De plus il dessine deux pièces qui n'existent pas, omet de représenter deux pièces qui existent et semble commettre une erreur.
Dans ce cas la seule solution consiste à monter à blanc et à plat pour voir où vont les pièces en main, en s'aidant des photos du modèle monté et en commençant par positionner les pièces qui n'offrent aucune alternative; les évidences. Ça donne ceci :

Le rivet de crosse de piston a donc manifestement été dessiné à l'envers (ce n'est pas la tête du rivet creux qui est visible mais la partie creuse à ouvrir pour coincer la bielette.
De plus la manivelle de distribution devra être soudée sur son support (flèches rouges). Et ce ne sera pas simple car il y a la rondelle plastique d'isolation de la bielle motrice juste au-dessous ! :siffle:
Heureusement les fixations par circlips (flèches vertes) rendront l'embiellage démontable (donc montable!) : difficile mais faisable, les bielles motrices et d'accouplement demeurant toujours solidaires de l'essieu moteur !
On peut donc sans danger assembler définitivement tout ce qui figure dans l'aire jaune.
Au boulot :siffle:
Cordialement. JLS
Avatar de l’utilisateur
jeanluc4343
Bavard
 
Messages: 1544
Âge: 69
Enregistré le: 19 Mar 2011, 15:07

PrécédenteSuivante

Retourner vers Construction

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 2 invités