Engins SE en II métrique

Construction intégrale, montage de kits, tant pour le matériel roulant que pour le reste.

Re: Engins SE en II métrique

Messagepar jeanluc4343
17 Oct 2018, 18:51

malletslm a écrit:Je n'aurai qu'un mot (et deux smileys) : OUAH !!! :shock: :applause:

Merci mais ce n'est pas aussi bien que je l'avais révé :H2:
arthur a écrit:Superbe travail j Luc... :applause:
question? les châssis sont en plasticard???le Forex est un autre matériau intéressant..(plus facile à découper)je teste sur un projet de voitures métalliques en G.

Oui, c'est du PVC "dur" et je l'ai immédiatement regretté. Je connais le "Forex" que j'apelle plutôt "PVC Expansé" pour éviter de citer une marque. Mes De dion TC sont réalisés en Expansé et ça se travaille effectivement très bien. Mais ça "marque" aussi très bien. Attention aux ongles un peu trop longs !

Pas beaucoup avancé aujourd'hui. Juste les supports de caisse et les tirants sur les deux châssis, et aussi les ressorts centraux des attelages sur l'un des deux :

Les rondelles de pivotement des boggies aident à couper le fil laiton à bonne longueur. Elles ne sont pas encore collées.
Cordialement. JLS
Avatar de l’utilisateur
jeanluc4343
Bavard
 
Messages: 1546
Âge: 69
Enregistré le: 19 Mar 2011, 14:07

Re: Engins SE en II métrique

Messagepar jeanluc4343
18 Oct 2018, 17:28

Fabrication des marchepieds et des marches.
Seules les marchepieds et marches du passage central sont collés en place. Pour les autres il faudra attendre la fabrication des gardes-corps d'extrémité car les petites marches y sont enfichées une fois chacune et les grandes marches deux fois chacune. Les trous de passage sont donc marqués mais il reste possible qu'un petit mm de décalage dans un sens ou dans l'autre soit constaté :

Il faut effectivement que les barreaux des gardes-corps soient parfaitement verticaux, parallèles et rigoureusement espacés. Je pense même qu'une bonne part de l'esthétique finale de ces voitures en dépendra. Les marches seront donc percées et collées en place après, et uniquement en fonction de la tombée des barreaux.

Les marchepieds occupent le troisième trou, sous les deux rivets qui fixent (normalement) le marchepied au châssis :
P1020876.JPG

P1020877.JPG
Cordialement. JLS
Avatar de l’utilisateur
jeanluc4343
Bavard
 
Messages: 1546
Âge: 69
Enregistré le: 19 Mar 2011, 14:07

Re: Engins SE en II métrique

Messagepar jeanluc4343
19 Oct 2018, 16:03

Quand faut y aller, faut y aller ! :gratte:
Donc, aujourd'hui, c'est mise en fabrication d'un garde-corps.

On commence par dessinner la bète à l'échelle II, puis, on plie les mains courantes dans du demi-rond laiton de 2,5 x 1,25 mm :

On vérifie que les marches (et marchepieds) seront bien aux bons endroits :

la petite marche sera 3-4 mm plus éloignée du châssis.
Apparemment, ca marche ... :hinhin
forcément :gne:
Le dessin du garde-corps, préalablement dupliqué en 4 exemplaires, servira de "patron". On pose les piéces dessus. La main courante est collée sur le papier le plus bas possible et les barreaux de 1,5 mm sont collés sur une barre laiton de 0,5 mm d'épaisseur :

Puis, une seconde barre laiton de 0,5 mm est glissée sous les barreaux le plus haut possible. Une troisième barre laiton est posée sur les barreaux et un objet lourd est posé sur le tout. Ainsi, les barreaux seront automatiquement placés à 0,5 mm des bords de chaque côté de la main courante et le tout sera bien à plat sur la table d'opération :

On soude. Evidemment le papier brûle. C'est étudié pour ! :ange2:

On démonte, et on passe un coup de chalumeau sur la colle cyano sans dessouder les barreaux. Evidemment, il y en aura un ou deux qui récalcitreront :gne: :

On les ressoude en évitant de dessouder les autres, puis on nettoie le tout. A priori, on aura ça :

Enfin, on essaie en place (la rambarde sera 2-3 mm plus bas sur la traverse de tamponnement, mais on voit bien que pour les marches, en largeur comme en hauteur, ça ira :

Les deux barreaux biseautés et la main courante sont quelques mm plus longs que nécessaire. Ils seront coupés à bonne longueur après pose des marches.
Pour les trois autres garde-corps, on attendra encore un peu, le temps que le fil de laiton commandé arrive :siffle:
Après cet effort : :apero:
Cordialement. JLS
Avatar de l’utilisateur
jeanluc4343
Bavard
 
Messages: 1546
Âge: 69
Enregistré le: 19 Mar 2011, 14:07

Re: Engins SE en II métrique

Messagepar malletslm
19 Oct 2018, 21:18

Ce qui m'épate, c'est le "timing" et le rythme d'avancement :shock: : on est réellement sur une construction "en temps réel", sans même un léger différé ?

Heureusement que l'attente des matériaux pour les 3 autres plateformes va permettre de souffler :apero: un peu ! ;)
Avatar de l’utilisateur
malletslm
 
Messages: 859
Enregistré le: 13 Déc 2007, 22:47

Re: Engins SE en II métrique

Messagepar jeanluc4343
20 Oct 2018, 14:11

Ben non, on soufflera quand elles seront terminées. Voila déjà dix jours qu'elles sont commencées et il n'est pas question de leur consacrer plus d'un mois ! :H2:
Et il reste beaucoup de choses à faire, à commencer par .... :siffle:
les châssis des boggies :

On en trace quatre et on n'en retient qu'un (pour l'instant)
Cinq paires de supports d'essieux (dont au moins une pour faire les onze autres en copié-collé)

Les supports seront collés puis "rivetés" (8 rivets par support)
les suspensions seront fonctionnelles (ressorts fonctionnels) pour ménager les postérieurs des voyageurs .... :ange2:
Cordialement. JLS
Avatar de l’utilisateur
jeanluc4343
Bavard
 
Messages: 1546
Âge: 69
Enregistré le: 19 Mar 2011, 14:07

Re: Engins SE en II métrique

Messagepar jeanluc4343
21 Oct 2018, 10:11

C'est bien du "montage en temps réel". La preuve par le premier couac ci-dessous.

J'avais imaginé rendre les ressorts de suspension fonctionnels. Ils étaient d'ailleurs montés sur un support en T qui coulissait entre les supports d'essieux. Malheureusement, même en réduisant la boite d'essieux à sa plus simple expression, l'axe du tampon de la voiture se serait retrouvé à 40 mm au-dessus du rail (montage de gauche) :

Or, l'axe du tampon doit se trouver entre 33 et 35 mm au-dessus du rail. Il faut donc gagner au moins 5 mm :gratte:
Après mes classiques cogitations nocturnes, je ne vois qu'une seule possibilité : supprimmer le petit palier intérieur de l'essieu (au-dessus à gauche) et le remplacer par un plus gros palier qui sera placé à l'extérieur, dont la partie supérieure sera meulée et qui sera "habillé" pour, en même temps, figurer la boite d'essieux. L'essieu pourra donc bouger d'un petit mm.
Par la même occasion l'ensemble ressort sera remonté au maximum possible (et ne pourra donc plus être fonctionnel). Il cachera la seconde rangée de rivets qu'il devient donc inutile de poser sur les autres boggies. On pourra même encore gagner 1 mm en supprimant la partie basse du support des ressorts à lames ce qui permettra de descendre les ressorts (et donc les arrondir).
Le montage possible est donc celui de droite, sachant que les supports doivent être refaits 3 mm plus courts et que les extrémités de la lame supérieure des ressorts doivent se trouver dans le tiers supérieur du longeron.

Voila, à refaire ! :pleure:
Cordialement. JLS
Avatar de l’utilisateur
jeanluc4343
Bavard
 
Messages: 1546
Âge: 69
Enregistré le: 19 Mar 2011, 14:07

Re: Engins SE en II métrique

Messagepar jeanluc4343
21 Oct 2018, 11:33

Sitôt dit, sitôt fait (donc, pas de regrets !) :

j'ai pu récupérer la plaque, 5 supports (sur 8) et tous les rivets.
La rondelle entre le boggie et la caisse sera collée sur la plaque du boggie ce qui permettra de remonter les longerons latéraux de 1,5 mm. En revanche les longerons d'extrémité seront à la même hauteur que la plaque afin de laisser passer les fils laiton des attelages.
Je vais tenter de couper les supports d'essieux de 3 mm sur le haut ce qui supprimmera un trou de rivets sur chacun et devrait suffire. Si l'esthétique en est affectée ils seront refaits.

On verra ça cet AM, à la mi-temps des matchs de coupe d'Europe de Rugby (mon sport préféré, même si je n'aime guère ses évolutions récentes).
Cordialement. JLS
Avatar de l’utilisateur
jeanluc4343
Bavard
 
Messages: 1546
Âge: 69
Enregistré le: 19 Mar 2011, 14:07

Re: Engins SE en II métrique

Messagepar malletslm
21 Oct 2018, 14:38

jeanluc4343 a écrit:C'est bien du "montage en temps réel". La preuve par le premier couac ci-dessous...

On n'en demandait pas tant :oops: pour la démonstration ! ;)


jeanluc4343 a écrit:(...)(...) L'essieu pourra donc bouger d'un petit mm.
Par la même occasion l'ensemble ressort sera remonté au maximum possible (et ne pourra donc plus être fonctionnel). ...

Je ne me fais pas de souci pour le confort des voyageurs au 1/22,5ème ! on pouvait aussi avoir quelques craintes pour la tenue dans le temps des lames d'essieu en plastique (risque d'affaissement, à la longue ?). Et surtout, il aurait été dommage d'avoir des voitures "sur échasses"... :)

Bonne continuation :applause: et... bon match ! :cool:
Avatar de l’utilisateur
malletslm
 
Messages: 859
Enregistré le: 13 Déc 2007, 22:47

Re: Engins SE en II métrique

Messagepar arthur
21 Oct 2018, 22:09

Superbe boulot... :applause:
pour la suspension pourquoi n'essaies tu pas un montage des essieux en trois points? est faisable sur le bogie??...je dis peut être une bêtise :gne: mais sait on jamais...
Arthur
arthur
Bavard
 
Messages: 1412
Âge: 69
Enregistré le: 15 Déc 2007, 10:10

Re: Engins SE en II métrique

Messagepar jeanluc4343
21 Oct 2018, 23:43

malletslm a écrit:....il aurait été dommage d'avoir des voitures "sur échasses"...

Le risque n'était pas bien grand : 5 mm de plus pour des voitures qui font quand même 12 cm de haut et plus de 50 cm de long serait probablement passé inapercu. Le véritable risque se serait situé au niveau des tampons avec des "mariages" probables avec les tampons des autres véhicules ou de la Mallet.

arthur a écrit:....pour la suspension pourquoi n'essaies tu pas un montage des essieux en trois points? est faisable sur le bogie??...je dis peut être une bêtise :gne: mais sait on jamais...

C'était effectivement possible, même sur des boggies mais cela n'aurait eu aucun effet sur la suspension, seulement sur le captage du courant de la voie. Hors mes voitures ne seront pas éclairées et la voie dans mon grenier est bien dressée. Il ne m'a donc pas semblé nécessaire de pratiquer la suspension 3 points.

Tout est rentré dans l'ordre en ce qui concerne la hauteur des boggies.
Se pose désormais la question de savoir comment réaliser les attaches des ressorts de suspension.
Deux méthodes sont possibles :
- la simpliste : un fil laiton plié en 3 et collé en place (à gauche sur la photo). Mais c'est un peu "maigre";
- la "réaliste" : deux petits "huit" en fil laiton de 8/10° soudés sur deux pointes laiton, le tout collé en place. C'est faisable avec toutefois une grosse difficulté : faire tenir ensemble et à 4 mm, bien perpendiculaires ces quatre pièces sur une pince pour les souder ensemble sans souder la pince avec :

C'est plus difficile, mais en place c'est quand même nettement mieux !
Cordialement. JLS
Avatar de l’utilisateur
jeanluc4343
Bavard
 
Messages: 1546
Âge: 69
Enregistré le: 19 Mar 2011, 14:07

PrécédenteSuivante

Retourner vers Construction

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 3 invités