Engins SE en II métrique

Construction intégrale, montage de kits, tant pour le matériel roulant que pour le reste.

Re: Engins SE en II métrique

Messagepar malletslm
27 Oct 2018, 12:18

Ça avance bien !!! :cool:


jeanluc4343 a écrit:(...) j'ignore si ces intercirculations ont fonctionné. Sans doute pour le passage des contrôleurs ...

Je me suis plus d'une fois posé la question : à la réflexion, quand on imagine les risques insensés (et bien inconcevables aujourd'hui !) que prenaient les messieurs pour accéder (et voyager !) aux "impériales" des omnibus à chevaux de la 2ème moitié du 19ème siècle ou, à peine plus tard, à celles des fameuses voitures "Bidel" de l'Ouest-Etat... je finis par penser que ces "intercirculations" sommaires sur les passerelles offraient éventuellement une sécurité très correcte aux usagers "lambda" de ces voitures à voie métrique. :)

Du reste, les contrôleurs de l'époque étaient supposés capables de passer d'une voiture à l'autre (voire d'un compartiment à l'autre)... en "voltigeant" par les marchepieds :!: : j'en veux pour preuve les fameuses "cages à poules" BCifv ou bien les wagons "Kifv" du CFD-Vivarais où, dans l'immatriculation, le petit "i" (pour "intercirculation" !) désignait carrément :shock: ... les longs marchepieds latéraux :!: dont étaient dotés ces véhicules !
Avatar de l’utilisateur
malletslm
 
Messages: 860
Enregistré le: 13 Déc 2007, 23:47

Re: Engins SE en II métrique

Messagepar jeanluc4343
27 Oct 2018, 17:35

Entièrement d'accord. De plus, lorsqu'on examine attentivement les rambardes des voitures de ce type sur le réseau du Vivarais ou sur celui de la Baie de Somme, on voit très bien que la rambarde était coupée à cet endroit et qu'elle y fut soudée ultèrieurement. Le petit marchepied qui prolonge la plateforme au-dessus du tampon et les deux poignées latérales (qui se retrouvaient d'ailleurs dans les soufflets d'intercirculation des voitures SNCF des années soixante) n'auraient eu aucun sens s'il n'y avait pas eu intercirculation effective, au moins pour les personnels de la compagnie. De plus la "vitesse" des trains était suffisamment faible pour que le passage entre les voitures à cet endroit là ne pose aucun vrai problème de sécurité.
Une anecdote : ces voitures n'étant pas dotées de toilettes, la gent masculine se postait au bord de la plateforme pour assouvir un besoin urgent, en prenant garde au vent. Et la gent féminine avait la possibilité, soit de s'accroupir au même endroit (dos tourné au paysage avec une amie interdisant alors momentanément la sortie en se tenant devant la porte), soit de descendre du train (généralement dans une rampe), de s'isoler derrière un buisson, puis de remonter en marche, manoeuvre nettement plus dangereuse que de passer d'une voiture à l'autre au-dessus des tampons !

Jusqu'en 2010, ma collection de lanterne comprenait une lanterne de contrôleur du Second Empire. Imaginez un bougeoir dont la partie haute était enfermée dans une boite carrée vitrée sur 3 côtés avec une chaîne permettant de se la passer autour du cou pour avoir la lanterne sur la poitrine et les deux mains libres. Ces lanternes étaient rares car beaucoup ont terminé leur vie dans un fossé (parfois avec le contrôleur d'ailleurs). C'est assez dire les "acrobaties" auxquelles se livraient ces personnels qui n'entraient jamais dans les compartiments et se tenaient constamment sur le long marchepied latéral en sautant d'une voiture à l'autre, toujours sur ces marchepieds, la nuit comme le jour, qu'il pleuve ou qu'il vente. C'est pour ces acrobates, et pour eux seuls, qu'étaient posées des rambardes latérales le long des parois des voitures et fourgons ....

Revenons à nos rambardes. Et de trois :

Notez que les portillons ne sont pas soudés aux fils laiton qui les bordent sur leurs deux côtés. Ils ne sont soudés qu'à la rambarde horizontale.
Cordialement. JLS
Avatar de l’utilisateur
jeanluc4343
Bavard
 
Messages: 1546
Âge: 70
Enregistré le: 19 Mar 2011, 15:07

Re: Engins SE en II métrique

Messagepar jeanluc4343
28 Oct 2018, 12:50

Et de quatre :


Ouf !
Ils seront dégraissés avant montage en place et montage des marches d'extrémité.
Cordialement. JLS
Avatar de l’utilisateur
jeanluc4343
Bavard
 
Messages: 1546
Âge: 70
Enregistré le: 19 Mar 2011, 15:07

Re: Engins SE en II métrique

Messagepar Marcel
28 Oct 2018, 13:25

Belle régularité dans l'assemblage, ça sera splendide une fois en place !

J'ai également utilisé l'astuce du fil laiton enroulé serré, mais un peu différemment :
Autour d'une queue de foret pour faire les anneaux de mes wagons Atelier Vaporiste.


Pour les fixer, j'ai gravé une série de petites attaches :


Bravo Jean-Luc, j'ai hâte de voir la suite...
MJM
Le temps dégage le charme de choses qui n'en n'ont pas. C'est pourquoi le temps est poète. (V.Jankélévitch)
Avatar de l’utilisateur
Marcel
 
Messages: 23
Enregistré le: 29 Aoû 2018, 22:53
Localisation: Quimper - Bretagne

Re: Engins SE en II métrique

Messagepar jeanluc4343
28 Oct 2018, 14:56

Excellent !
J'avais moi-même testé une méthode analogue pour l'équipement d'un tombereau TC.
Ici : viewtopic.php?f=60&t=5684&start=370
et le gros plan sur l'élévation de ce plat SE (même si c'est un "réseau breton") m'incite de plus en plus à acquérir la collection de l'atelier vaporiste pour constituer une rame mixte.
Un peu plus bas sur le fil on voit aussi mon tampon fonctionnel ....
Cordialement. JLS
Avatar de l’utilisateur
jeanluc4343
Bavard
 
Messages: 1546
Âge: 70
Enregistré le: 19 Mar 2011, 15:07

Re: Engins SE en II métrique

Messagepar jeanluc4343
28 Oct 2018, 15:02

Vos attaches sont elles disponibles à la vente ?
Et, par la même occasion, envisageriez vous de réaliser des plaques photogravées SE pour la décoration d'une locomotive ?
une Mallet de l'Allier, N° 4 502, par exemple ? :ange2:
Cordialement. JLS
Avatar de l’utilisateur
jeanluc4343
Bavard
 
Messages: 1546
Âge: 70
Enregistré le: 19 Mar 2011, 15:07

Re: Engins SE en II métrique

Messagepar jeanluc4343
29 Oct 2018, 13:46

Pose des garde-corps d'extrémité, nettoyés et apprétés, et des chaînes de sécurité :

Les voitures pourraient accepter un rayon de courbe un peu plus faible :

mais ce ne serait pas très esthétique :

pose des marchepieds cet AM si je trouve le temps de le faire ....
Cordialement. JLS
Avatar de l’utilisateur
jeanluc4343
Bavard
 
Messages: 1546
Âge: 70
Enregistré le: 19 Mar 2011, 15:07

Re: Engins SE en II métrique

Messagepar Marcel
29 Oct 2018, 17:54

jeanluc4343 a écrit:Vos attaches sont elles disponibles à la vente ?
Et, par la même occasion, envisageriez vous de réaliser des plaques photogravées SE pour la décoration d'une locomotive ?
une Mallet de l'Allier, N° 4 502, par exemple ? :ange2:


Ah !... le travail "à la façon"... Hélas, non : mes gravures maisons sont dédiées au prototypage et quelques bricoles perso que je case dans les espaces vides de plaques.

Cela dit, quand j'envoie un fichier au graveur pour une petite série, et qu'il reste des espaces vides, j'y ajoute des petits compléments....
MJM
Le temps dégage le charme de choses qui n'en n'ont pas. C'est pourquoi le temps est poète. (V.Jankélévitch)
Avatar de l’utilisateur
Marcel
 
Messages: 23
Enregistré le: 29 Aoû 2018, 22:53
Localisation: Quimper - Bretagne

Re: Engins SE en II métrique

Messagepar ferro33
29 Oct 2018, 19:24

Il y a Dominique ADDIASSE qui fait de la gravure à façon. Jean Luc, voici le lien pour aller sur son site AD MODEL's TRAIN

https://ad-train-models.fr/
Avatar de l’utilisateur
ferro33
 
Messages: 247
Enregistré le: 19 Mar 2010, 21:51

Re: Engins SE en II métrique

Messagepar jeanluc4343
29 Oct 2018, 20:07

Merci pour ces deux intéressantes infos. La suite se fera par message ....

Montage des marchepieds. Plus facile que je ne le craignais (1 heure quand même !) :siffle: :




Il est important que les marchepieds soient à la bonne place, mais il est aussi très important qu'ils soient alignés d'une voiture à l'autre et aussi le long d'une même voiture ... :gne:
Apparemment c'est le cas :ange2:

Je crois que ce sera tout pour les châssis avant peinture.
Ah non, il faudra aussi passer les fils électriques de branchement des lanternes de toiture qui seront posées sur le fourgon (généralement placé en queue de rame), mais à condition que je trouve des lanternes de toiture de la bonne taille, et c'est pas encore gagné !
(je pensais à des lanternes de locos échelle O sans anses)

Demain on reprend les travaux sur les caisses.
Cordialement. JLS
Avatar de l’utilisateur
jeanluc4343
Bavard
 
Messages: 1546
Âge: 70
Enregistré le: 19 Mar 2011, 15:07

PrécédenteSuivante

Retourner vers Construction

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités