Page 8 sur 86

Re: Chemin de fer du Vivarais mal au point

MessagePosté: 19 Jan 2009, 02:14
par Rodolphe
Lavoie Desonmètre a écrit:Bonjour,
Dernière nouvelle, Vendredi 09-01-09, malgré le froid, une réunion proposée par la nouvelle association. Maintien et développement des transports ferroviaires en Haut Vivrais, a mobilisé la population à Boucieu-Le-Roi. [...]


Suite à ton message j'avais envoyé un courriel à l'association pour en savoir plus. Je mets en ligne ci-dessous ce que je viens de recevoir.

Rodolphe

Bonjour,

En réponse à votre mail, vous trouverez ci-joint un article paru dans la presse
suite à la réunion du 09 janvier dernier ainsi qu'un bulletin d'adhésion à
l'Association.

Cordialement

Les membres de MDTFHV




bulletin adhesion.pdf
(8.98 Kio) Téléchargé 97 fois

Re: Chemin de fer du Vivarais mal au point

MessagePosté: 19 Jan 2009, 10:30
par Lavoie Desonmètre
Merci , pour ton initiative

Re: Chemin de fer du Vivarais mal au point

MessagePosté: 05 Fév 2009, 11:15
par Lavoie Desonmètre
Un peu de vie sur le Vivarais
http://trainduvivarais.org/spip.php?article154

Sur le site SGVA dans les images du locotracteur en ligne, ce sont les 3 salariés rescapés qui sont au boulot, après avoir réparé le locotracteur en souffrance à St jean de Muzol, ils dégagent la voie, des coulées de boues, des dernières intempéries de septembre 2008.
Pour sa part la SGVA en plus de sa journée de travail mensuelle du 1er samedi du mois à Boucieu le Roi, a reçu l'autorisation du liquidateur, d'aller en ligne le 14 février pour dégager le tronçon Boucieu - Colombier, en vue de pouvoir faire passer des trains de débroussaillement de la ligne.
Nous allons aussi très prochainement re-motoriser notre draisine, mise H.S. par l'exploitant défaillant

Re: Chemin de fer du Vivarais mal au point

MessagePosté: 05 Mai 2009, 08:38
par 130HSP
La CITEV aurait rendue une expertise trés précise de l'état du CFT, la SAUR un gestionnaire d'eau pourrait mettre qq euros , les courriers Rhodaniens (autocariste) est aussi intersssé ,ainsi qu'un cabinet d'étude, SAULNIER connaissant bien le tourisme .De bonnes idées sont dans les dossiers de ces 4 entreprises . reste à trouver de 8 à 10 milion d'euros .

Au tribunal de commerce de prendre la bonne décision.

Re: Chemin de fer du Vivarais mal au point

MessagePosté: 05 Mai 2009, 10:03
par La Mouette
130HSP a écrit:La CITEV aurait rendue une expertise trés précise de l'état du CFT, la SAUR un gestionnaire d'eau pourrait mettre qq euros , les courriers Rhodaniens (autocariste) est aussi intersssé ,ainsi qu'un cabinet d'étude, SAULNIER connaissant bien le tourisme .De bonnes idées sont dans les dossiers de ces 4 entreprises . reste à trouver de 8 à 10 milion d'euros .

Au tribunal de commerce de prendre la bonne décision.


J'aime bien l'humour sous-jacent.

Re: Chemin de fer du Vivarais mal au point

MessagePosté: 16 Mai 2009, 10:00
par Lavoie Desonmètre
Info du Dauphiné Libéré du 30 04 09 sur le devenir du Mastrou.

http://www.ledauphine.com:80/tourisme-c ... t-a-la-rep\
rise-du-mastrou-@/index.jspz?article=126496&chaine=21

TOURNON/LAMASTRE
Les noms de ces entreprises sont longtemps restés secrets. Il y a eu quelques fuites ici et là, des rumeurs, des démentis...
Mais il est désormais possible d'affirmer que les quatre, entreprises qui s'intéressent de près au Mastrou sont : la Citev (compagnie internationale des trains express à vapeur), les Courriers Rhodaniens, la Saur et Saulnier (cabinet d'études grenoblois).

Pour élaborer un scénario viable
Ces entreprises avaient été auditionnées par le comité de pilotage au conseil général en février. Elles ont ensuite proposé un ou des scénarios, rendus le 10 avril. Entre sept ou huit au total. Les élus, concernés par le train touristique reliant Tournon à Lamastre, les ont découverts le mercredi 22 avril.
La Saur, spécialisée dans la gestion de l'eau et l'assainissement, ne semble pas intéressée directement par l'exploitation mais serait prête à apporter sa pierre (financière) à l'édifice.
La Citev, qui gère le train à vapeur d'Anduze, a su donner une réelle expertise avec des éléments très précis sur des solutions de reprise.
Les Courriers rhodaniens (transports en autocar), en s'alliant avec un opérateur touristique, ont également rendu un dossier sérieux et complet.
Et le cabinet d'études grenoblois Saulnier, en connaissant très bien le marché du tourisme, a pu apporter des idées.
Selon le conseil général, « il y a des choses très pertinentes dans ces scénarios. Les propositions sont intéressantes, riches et complémentaires ».
Des propositions qui doivent servir de « base de travail » pour élaborer un véritable « scénario viable ».

L'objectif est qu'il y ait un équilibre d'exploitation sans que le Département et autres collectivités remettent encore la main au portefeuille par la suite.
Quand la proposition de reprise sera jugée valable par le comité de pilotage, un tour de table financier sera effectué courant mai : le Déparment veut savoir sur quelles sommes les différents partenaires peuvent s'engager.

En sachant qu'il faut entre 8 et 10 millions pour une reprise.
Le scénario sera alors proposé et discuté lors d'une session du conseil général fin juin.
Mais comme il s'agit d'une liquidation, c'est le tribunal de commerce qui aura, au final, son mot à dire.

Car c'est lui qui validera ou non cette proposition.
La reprise du Mastrou n'est toujours pas prévue avant 2011.

REPÈRES
TROIS PHASES
Trois phases sont nécessaires pour la reprise du Mastrou : trouver le scénario le plus viable, choisir la forme juridique et chercher les fonds nécessaires.
COMITE de pilotage
Cordonné par le Département, le comité de pilotage réunit entre autres différents élus de la vallée du Doux, concernés par la Mastrou, et le "médiateur", Jean-Pierre Frachisse.
REPRENEUR ?
Les entreprises intéressées ne sont pas les repreneurs. Elles ont en fait fourni une sorte d' "audit" avec des solutions. Mais, par la suite, certaines d'entre elles pourraient s'occuper de l'exploitation.
LES PISTES
Le Mastrou doit-il démarrer de Tournon ou de Saint-Jean-de-Muzols ? Pourrait-il avoir plusieurs propositions de trajets aux visiteurs : un court (jusqu'à Boucieu) et un long (jusqu'à Lamastre) ? Un musée ou d'autres activités annexes pourraient-ils être créés ?

Re: Chemin de fer du Vivarais mal au point

MessagePosté: 16 Mai 2009, 10:29
par XTof_vl
Bon, espérons! :cool:

Re: Chemin de fer du Vivarais mal au point

MessagePosté: 16 Mai 2009, 13:29
par La Mouette
Ouais c'est ça esperons, ça fait pas de mal ...

Re: Chemin de fer du Vivarais mal au point

MessagePosté: 16 Mai 2009, 13:32
par BENOUIT
C'est encourageant.

Re: Chemin de fer du Vivarais mal au point

MessagePosté: 16 Mai 2009, 13:59
par La Mouette
Je dirais plutôt qu'au contraire ça ne l'est pas du tout (cf. message de Jean Michel plus haut dans ce fil) mais bon ...