Le Train des Mouettes

Animateurs: Panama, loco17

Re: Le Train des Mouettes

Messagepar Panama
30 Jan 2019, 09:02

Cadelaz a écrit:Bonjour,

Il est important pour nous, associations membres de l’unecto, de montrer que cette histoire de taxe carbone nous handicape. Certaines associations n’arriveront même probablement plus à faire face à la hausse de la taxe, remettant en cause leur activité.

Rien à voir mais dans l’article quand même, le journaliste parle de 30.000€ d’interessement, erreur de sa part je suppose, vu qu’un bénévole ne peut pas être rémunéré ?
Amitiés
Max


Oui, il y a bien intéressement de T&T : l'argent n'est pas honteux.
C'est nous qui avons demandé un intéressement : comme on verse cette recette au département, puisqu'il nous paye à faire rouler le train, on pourrait se moquer du développement du Train des Mouettes et se contenter de rouler : là, si on fait bien marcher le train, on récupère une partie du surplus de recette dégagé.
Cela reste du bénévolat, puisque cet argent sert à réhabiliter le patrimoine ferroviaire, conformément à nos statuts.
Etre bénévole n'interdit pas de travailler proprement et économiquement.

Vive le Chemin de Fer !
Panama
Bavard
 
Messages: 1568
Enregistré le: 04 Juil 2013, 16:42

Re: Le Train des Mouettes

Messagepar Cadelaz
30 Jan 2019, 10:16

Hello,

C'est plus clair en effet.
Car si on lit l'article de but en blanc, on peut croire que bénévoles et salariés de T&T ont récupéré pour eux ce fameux magot, et là, forcément, on ne pourrait plus parler de bénévolat.
Les 30.000€ sont en fait récupérés par l'association, dans le but de l'amélioration du système.

Amitiés

Max
Maxime Mathon - Responsable Exploitation du Chemin de Fer de la Vendée
Avatar de l’utilisateur
Cadelaz
 
Messages: 10
Enregistré le: 11 Oct 2017, 07:19

Re: Le Train des Mouettes

Messagepar 130HSP
31 Jan 2019, 10:02

merignac380 a écrit:Bjr , si vous allez payer la taxe carbone pour utilisation du charbon , vous avez 2 solutions , soit de portez un gilet noir avec lettre blanche , sur les ronds points de votre département ! ou alors pour ètre plus intelligent , utilisez le bois soit plaquette ou des pellets ,mais sinon voir comment fait le train de la doller , il brule du bois local , vu la vitesse excessive qu il pratique tout comme vous sur la ligne de la tremblade , la chauffe sera plus dévoreuse de bois mais au moins , vous produirez de la vapeur .


Utiliser de Pellets implique un changement du plan de grille , ne seront ils pas aspirés dans les tubes à l’ouverture du régulateur ????
Il faut aussi prevoir un stockage au sec et quid du pouvoir calorifique etc etc.

Le bois : au CFBS l’allumage et la montée en pression se font au bois , se pose le problème du stockage de celui ci dans des locos tender qui ont ete conçus pour le charbon.
Quelles conséquences pour les chaudieres les coins et bords sont moins couvert qu’avec du charbon.
A voir ....
La Doller est dans une region boisée ce qui est moins le cas pour s’en approvisioner en Charente Maritime ou la Somme.

Pour satifaire les écolos une étude de faisabilité de chauffe de l’eau par panneaux solaire couplé à des photovoltaïque sera présenté fin mars début avril.
Et si le rendement s’avère trop faible il sera possible de booster la combustion par l’intermédiaire d’un réservoir de Péthane* sous pression.
* technique mise au point et dévelopée par le regreté NONO
Avatar de l’utilisateur
130HSP
 
Messages: 838
Âge: 69
Enregistré le: 13 Déc 2007, 22:48
Localisation: Seine et Marne

Re: Le Train des Mouettes

Messagepar 150Y17
31 Jan 2019, 15:05

Bonjour,

Dans mon coin du Sud-Ouest d'Allemagne il existe une jeune entreprise en pleine expansion spécialisée dans le recyclage de biomasse et de déchets industriels par pyrolyse. Ils sont, parait-il, l'un des leaders dans le développement et la production de combustibles alternatifs.

Désolé, leur site n'existe qu'en allemand pour l'instant: https://www.carbonauten.com/

Il y a une multitude de produits spécifiques aux différents usages, et, aux dernières nouvelles, ils travaillent sur un substitut de houille, la "Biocoke"...

Je ne suis pas du tout spécialiste dans ce domaine, mais peut-être qu'il y a là-dedans du potentiel pour une future solution du problème ?

Cordialement,
Johannes
Non au front
Avatar de l’utilisateur
150Y17
 
Messages: 389
Âge: 23
Enregistré le: 24 Mai 2012, 18:09
Localisation: Allemagne (Bade-Wurtemberg)

Re: Le Train des Mouettes

Messagepar 130HSP
31 Jan 2019, 20:56

150Y17 l’un des collègues contacté m’indique que les Américains bossent aussi sur le sujet.
voir le lien.
https://csrail.org/

L’avantage l’Allemagne est plus proche que les USA
Avatar de l’utilisateur
130HSP
 
Messages: 838
Âge: 69
Enregistré le: 13 Déc 2007, 22:48
Localisation: Seine et Marne

Re: Le Train des Mouettes

Messagepar 150Y17
01 Fév 2019, 08:38

130HSP,

il y a sûrement d'autres entreprises comparables dans le monde. J'ai juste partagé l'exemple de celle-là comme c'est une jeune pousse très innovatrice en pleine expansion située à quelques km de chez moi. En plus, ils ont le projet de créer un réseau de production décentralisé à travers l'Europe, ce qui pourrait convenir aux besoins des exploitants de locos vapeur. Comme déjà dit hier, s'il y a besoin de traduction/contact/ etc...n'hésitez pas ;)

Johannes
Non au front
Avatar de l’utilisateur
150Y17
 
Messages: 389
Âge: 23
Enregistré le: 24 Mai 2012, 18:09
Localisation: Allemagne (Bade-Wurtemberg)

Re: Le Train des Mouettes

Messagepar loco17
05 Fév 2019, 15:10

UN FUTUR BENEVOLE
J'ai le plaisir de vous informer que le petit JEAN est bien arrivé le 31 janvier.
Nous souhaitons tout nos vœux de bonheurs aux parents, Léa et Nicolas
:applause: :applause: :applause: :applause:
loco17
 
Messages: 689
Âge: 52
Enregistré le: 04 Oct 2010, 21:14

Journée OFP

Messagepar Panama
11 Fév 2019, 10:11

Tous les ans, l'organisme porte-parole des exploitants français non SNCF de chemin de fer, Objectif OFP, réunit 300 personnes impliquées.
Porte-parole, car il existe d'autres unions d'exploitants de chemins de fer non SNCF qui essaient discrètement de construire.
OBJECTIF OFP (pour Opérateurs Fret de Proximité) est le seul a organiser une grande réunion annuelle où tout le monde est appelé à faire son bilan, dont les SNCF.
Par exemple nous avons ri jaune quand SNCF Réseau a osé nous annoncer comme un exploit l'investissement, au niveau national, de 2 millions d"€ dans la rénovation des voies de débord, négligées depuis combien de temps ?
Ainsi, il n'était plus possible d'apporter une locomotive par camion au tour en fosse de Rennes : l'unique voie noyée permettant le déchargement est interdite à la circulation...
Et pour le tour en fosse de Bordeaux, sa voie noyée est inaccessible aux locomotives sur camion pour cause de présence de la caténaire : même la SNCF ne peut donc plus y traiter ses LOCMA qui travaillent à 6 kilomètres de la et n'ont plus le droit, vu leur classification interne en LOCMA, de circuler sur les voies qu'ils ont utilisées 30 ans...
Pauvre maison, aussi victime de son indigestion de règlementations...
Et on va où, avec 2 millions d'€ de travaux ?

C'est parfois dur pour le moral des exploitants privés, comme cette année 2018 où les grèves de la SNCF leur ont causé deux mois de pertes de chiffre d'affaire, avec des conséquences durables, dont des pertes d'emploi.
Jacques CHEVINEAU et André THINIERES, les chevilles ouvrières de Objectif OFP, nous livrent ce matin leurs conclusions prospectives, en 7 points que je compte vous "distiller" étape par étape.

Commençons par le point 6, vraiment frappant :

6. Réhabiliter le fret ferroviaire et remettre le report modal à l’ordre du jour.
Le fret ferroviaire français a chuté de 16% (en 2000) à 9% de part de marché (en 2018), quand il croissait de 16% à 17% en Allemagne. Cette chute est celle des envois par lots de wagons, 10% du trafic ferroviaire en France, 45% en Allemagne.
La circulation de trains lourds à haute productivité sur les grands corridors passe par la mutualisation en amont des envois.
Il faut soutenir les initiatives logistiques territoriales et urbaines numérisées, intermodales, ouvrant à des coopérations rail/route, structurant les hinterlands ferroviaires des ports.
Le report modal doit être réactivé par la mise au point d’une alternative à l’écotaxe ;
le Train de Noé a lancé l’objectif de 30% de part de marché moyenne européenne en 2030.
La France doit y contribuer en sortant de sa stagnation ferroviaire, en retenant l’objectif politique du retour en 2025 à la part modale de 16%, celle de 2000.


https://utp.fr/actualite/rail-freight-f ... ain-de-noe

https://www.sncf.com/fr/le-train-de-noe ... le-a-paris

"Vous retrouverez ici la suite des aventures de nos sympathiques héros."

Vive le Chemin de Fer !

Olivier
Panama
Bavard
 
Messages: 1568
Enregistré le: 04 Juil 2013, 16:42

Reseau Ferré National

Messagepar Panama
11 Fév 2019, 14:06

Comme son nom l'indique, le RFN est national.
il importe donc de le retirer des mains d'une famille particulière, avant que celle-ci n'ait fini de le ruiner et dilapider.
Eh oui !

Voici donc les points 2 et 3 de OBJECTIF OFP, suivi d'un dessin paru dans le Monde de samedi.

2. Densifier l’utilisation du réseau ferré.
Il faut rompre avec le dogme du retour à l’équilibre économique par la fermeture de lignes et la suppression de trains, au seul motif de leur déficit, sans en mesurer l’impact sur le réseau et sans explorer des offres innovantes. Le pluralisme du rail est un atout ; la complexité qu’il génère est à la portée des technologies actuelles. Il contribue à densifier l’utilisation du réseau, à la diversifier, à attirer de nouveaux utilisateurs, à faire converger utilité sociale et efficacité économique.




3. Réinventer le lien du ferroviaire avec les territoires.
La France dispose de 12 000 km d’infrastructures fines territoriales. Ces chemins de fer ont des réserves d’innovation : pour une offre intermodale ciblant la mobilité quotidienne et le désenclavement territorial, pour une logistique territoriale qui attire des entreprises, qui crée ou revitalise des embranchements ferrés dont certains, mutualisés, seraient des points d’accès au rail/route.
Il est prudent d’assurer l’entretien de base de ces « chemins de fer ».
Il est urgent de mener à son terme la simplification de l’imbroglio règlementaire contreproductif, accumulé au fil des décennies. (NDLR : c'est OBJECTIF OFP, des connaisseurs, qui le dit)
Les Régions, SNCF Réseau, les CCI, adossés à un droit à l’expérimentation reconnu par la loi, pourraient explorer de nouveaux modes d’exploitation de ces lignes, managées localement par des organisations de profil PME, porteuses d’un choc d’innovation qui connecte nos territoires aux métropoles et à l’Europe ferroviaire.


Vive le Chemin de Fer !
Panama
Bavard
 
Messages: 1568
Enregistré le: 04 Juil 2013, 16:42

OBJECTIF OFP

Messagepar Panama
12 Fév 2019, 16:02

Et nous poursuivons la publication des "conclusions prospectives" de OBJECTIF OFP, en mettant le point 1 :

Conclusions prospectives sur la journée OFP du 15 novembre
Elles peuvent s’organiser autour de sept axes stratégiques

1. S’emparer du potentiel écologique et énergétique du train.
Cet atout du train, dont la réduction des émissions de CO2 (9 fois moins que la route), de la pollution (8 fois moins), redevient d’une grande actualité. Il est hors de portée des autres modes, à condition de traiter les faiblesses accumulées au fil des ans. Un réseau intelligent, contrôlant l’état des installations, la position et la vitesse des trains, réduisant le bruit, rendra le train de demain plus compétitif, plus fiable, plus flexible, encore plus sûr, ouvrant une nouvelle ère ferroviaire.

Ce point 1 n'est pas moteur, au sens ou il ne doit pas permettre de penser qu'on peut grace à lui s'éviter une PROFONDE remise en cause des méthodes de travail.
C'est pourquoi les Pouvoirs Publics ne le mettront pas en avant : les possibilités de gains de productivité doivent être analysées AVANT.

Vive le Chemin de Fer
Panama
Bavard
 
Messages: 1568
Enregistré le: 04 Juil 2013, 16:42

PrécédenteSuivante

Retourner vers Le Train des Mouettes

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités