Le Train des Mouettes

Animateurs: Panama, loco17

Re: Le Train des Mouettes

Messagepar 130HSP
15 Oct 2019, 18:37

Super la récupération (enfin) de ces plaques .
Alain vite la suite du texte .
Et oui le cabestan peut il faire le voyage vers le TdM ?

Chef pour le remake du film " Les cracks" , il me semble que Bourvil porte des lunettes de cheminot , voir la photo jointe trouvée sur Pinterest c'est déjà un accessoire que nous avons.

Pour les moustaches soit ont laisse pousser soit des postiches avec de la colle Mastix de chez Kryolan , spéciale maquillage .

Image
Avatar de l’utilisateur
130HSP
 
Messages: 964
Âge: 71
Enregistré le: 13 Déc 2007, 23:48
Localisation: Seine et Marne

Re: Le Train des Mouettes

Messagepar Alain Cassagnau
15 Oct 2019, 20:14

Vu que je me suis fait doubler par le Service Caténaire :gne: je vais tenter de publier des photos qui servent à quelque chose (du coup, ça m'en fait moins à poster).






Note : récupérer les bouts de rails arrivant sur la plaque, ça fait 5 voies X deux files de rails X deux contre rails, total 20 rails à couper à la disqueuse... bon, les gars sont sympas, mais là il vaut mieux oublier.

Alain Cassagnau
 
Messages: 253
Enregistré le: 25 Aoû 2013, 15:22
Localisation: Bordeaux

Plaques

Messagepar Alain Cassagnau
16 Oct 2019, 12:46

Ce matin, "de bonne heure et de bonne humeur" comme disent les militaires, petit point rapide :
Comme disait Bourvil "Forcément elle va marcher moins bien". Et comme disait Robert Lamoureux : "Et ça coulait, ça coulait... à un moment y'en a un qui s'arrête, il devait s'y connaître parce qu'il a dit : ça, c'est pas une bielle, un bielle ça coule pas comme ça".

Pour la plaque dite n°1 (la plus grande, à l'extérieur du faisceau de voies), les ouvriers tentent un perçage en biais pour passer les élingues. Leur objectif est de lever tout l'ensemble en une fois. Savoir comment solidariser les 3 parties (socle, roulement, plaque) c'est "le problème du transporteur". :siffle: :

En tout cas, joli millésime :

Plaque dite n°2 (dans le faisceau de voies) : le conducteur de l'engin me dit "On n'est pas habitués à faire ça, nous on ne fait que de la voie, de l'ancien comme ça, ça nous change !". Et puis ça n'est pas facile non plus.

Le site, il n'y a pas longtemps, était encore pourvu de très nombreux cabestans et poupées. En voici une isolée, pour faire du renvoi d'angle. C'est la dernière. Ne faudrait-il pas la prendre ? La couleur verte, ce n'est pas parce qu'elle est à tribord... c'est surtout parce qu'elle est en bordure d'un parking et au ras du sol. Ça fonctionne, puisque je n'ai vu aucun débris autour :D

Bon, demain pas d'étape intéressante, les dégagements se poursuivent. La suite vendredi dès potron-minet, ça va brasser du lourd, à commencer par la A8 ex Est qui a un bogie sur la plaque n°2.
Alain Cassagnau
 
Messages: 253
Enregistré le: 25 Aoû 2013, 15:22
Localisation: Bordeaux

Re: Le Train des Mouettes

Messagepar 030T6
16 Oct 2019, 16:43

:coucou:
Super sauvetage !!! :cool: :applause:

Tous ces reportages n'ont-ils pas leurs places sur le fil "Plaque tournante" ?

030T6
Je suis membre du Chemin de Fer de la Vendée.
Avatar de l’utilisateur
030T6
 
Messages: 291
Enregistré le: 02 Mai 2015, 12:34

Re: Le Train des Mouettes

Messagepar Panama
16 Oct 2019, 18:20

030T6 a écrit::coucou:
Super sauvetage !!! :cool: :applause:

Tous ces reportages n'ont-ils pas leurs places sur le fil "Plaque tournante" ?

030T6


Non : le fil principal raconte notre histoire au jour le jour, donc tout va bien.
Panama
Panama
Bavard
 
Messages: 1823
Enregistré le: 04 Juil 2013, 17:42

des plaques, des plaques, oui mais des...

Messagepar Panama
17 Oct 2019, 09:31

Et nous retrouvons nos sympathiques héros dans leurs activités ferroviaires :

Une petite photo, préparée par Alain pour bien situer ces deux plaques : celle "de derrière", à gauche, avec cabestan et "facile" à extraire.
Et celle "de devant", où un malin il y a trois ans a vidé une toupie de béton pour pouvoir passer facilement en voiture, et sur laquelle est garée une voiture voyageurs dans un état horrible, mais avec des bogies à roulement SKF, avis au peuple, j'dis çà j'dis rien.
Plaques-tournante-train-des-Mouettes-Bordeaux.jpg

Bonne surprise : la plaque était pleine de terre, et donc le béton peu épais.

Donc voici deux photos faites ce matin 17 octobre, de la plaque "de devant" qui a été "attaquée" hier :


Vive le Chemin de Fer !

Panama
Panama
Bavard
 
Messages: 1823
Enregistré le: 04 Juil 2013, 17:42

Re: des plaques, des plaques, oui mais des...

Messagepar Alain Cassagnau
17 Oct 2019, 14:44

Panama a écrit:Et celle "de devant", où un malin il y a trois ans a vidé une toupie de béton pour pouvoir passer facilement en voiture

Info inexacte, j'ai toujours connu cette plaque avec ce béton, qui est aussi ancien que le reste du glacis. D'ailleurs le béton est armé, ce qui veut dire que ce n'est pas un bricolage improvisé.
Alain Cassagnau
 
Messages: 253
Enregistré le: 25 Aoû 2013, 15:22
Localisation: Bordeaux

des plaques, des plaques, oui mais des...

Messagepar Panama
17 Oct 2019, 17:21


Le wagon va prochainement être ferraillé : les bogies doivent être sauvables.

Bon, ce ne sont que des détails.
S'il y a un intéret sérieux pour les bogies, "faire avion" !

Vive le Chemin de Fer.
Panama
Panama
Bavard
 
Messages: 1823
Enregistré le: 04 Juil 2013, 17:42

Fonderie de Mazières

Messagepar Panama
17 Oct 2019, 19:43

Grace au collègue Caradec, des éléments sur la Fonderie de Mazières, constructeur de ces deux plaques "Ateliers Sud" Bordeaux :

la Fonderie de Mazières
En 1846, le marquis de Voguë acquiert la propriété du Petit Mazières, près de Bourges, idéalement placée : canal de Berry, projet de chemin de fer à proximité, et y établit une fonderie. L'usine oriente sa production vers la construction métallique et le matériel ferroviaire.

La grande halle de fonderie bâtie en 1847 sert de référence au niveau national de même que les deux hauts-fourneaux circulaires, de type Thomas et Laurens de plus de 20 mètres, construits après 1864 et détruits en 1908.

De ce site industriel ne reste qu'une partie du mur sud de l'enceinte et le bâtiment de la conciergerie.
Les principaux bâtiments (maison du directeur, logements du gardien) ont été détruits dans la décennie 1980.
La fonderie de Mazières a réalisé de nombreux ouvrages : halles (Bourges en 1886 ; Sète en 1889 ; Paris), ponts (pont du Midi à Lyon entre 1888 et 1891, pont de Saint-Ouen, de Suresnes), viaduc d'Ahun (Creuse), matériel ferroviaire (aiguillages, plaques tournantes, ponts tournants, chariots transbordeurs...)

Plusieurs de ses productions sont encore visibles à Bourges dont la halle Saint-Bonnet, les grilles des établissements militaires et une partie de fonte ornementale conservée au Musée du Berry. Le prototype de l'icosaèdre (figure régulière limitée par 20 triangles équilatéraux égaux) en fonte (dont huit étaient destinés à surmonter les pilastres du pont du Midi à Lyon) est visible à Mehun-sur-Yèvre (Cher). Le site est actuellement occupé par le groupe Manoir Industries (fonderie).


Alain, Caradec et les autres, tous des gars trop forts !

Vive le Chemin de Fer !
Panama
Panama
Bavard
 
Messages: 1823
Enregistré le: 04 Juil 2013, 17:42

Les X 2200 aux Mouettes

Messagepar Panama
17 Oct 2019, 20:58

C'est de Limoges que nous recevons des informations sur nos deux X 2200.
Ils sont de construction ANF industrie, à CRESPIN dans le Nord.

C'est depuis 1989 une filiale de BOMBARDIER : sur ce site sont construits les AGC et les Regio2N
Le x 2208 est de 1986, et nous serons demain de quelle année est le X 2251.
Nous rechechons leur n° SNCF intégral (avec en 3 et 4° chiffe 87, sauf erreur) : bon, cela doit être écrit de chaque coté, il va bien y avoir un collègue pour le vérifier, et c'est peut-être même visible sur une photo plus haut, sur ce fil !
Vive le Chemin de fer !
Panama
Bavard
 
Messages: 1823
Enregistré le: 04 Juil 2013, 17:42

PrécédenteSuivante

Retourner vers Le Train des Mouettes

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités