Le Train des Mouettes

Animateurs: Panama, loco17

Signalisation

Messagepar Panama
17 Oct 2019, 21:06

Un cours de formation à la SIGNALISATION française.
La pub au début, bon, no comment, et la voix du commentateur, peu naturelle.
Mais le fonds semble EXCELLENT et utile :
https://www.youtube.com/watch?v=4yyOeGV ... e=youtu.be

Vive le Chemin de Fer !
Panama
Bavard
 
Messages: 1824
Enregistré le: 04 Juil 2013, 17:42

Re: Le Train des Mouettes

Messagepar loco17
17 Oct 2019, 23:01

Y 51 147

Notre valeureux Y 51 147 a ses chaussettes usées !
Nous avons donc déposé les essieux qui vont partir au reprofilage.
Au niveau des boites, c'est parfait
Nous profitons de cet arrêt pour travailler sur la carrosserie et le repeindre en ...... :gne: :gne:
Surprise :siffle: :siffle:
essieux Y 51 147.jpg
loco17
 
Messages: 858
Âge: 54
Enregistré le: 04 Oct 2010, 22:14

Re: Les X 2200 aux Mouettes

Messagepar gilles_tagada
18 Oct 2019, 07:21

Panama a écrit:Le x 2208 est de 1986, et nous serons demain de quelle année est le X 2251.
Nous rechechons leur n° SNCF intégral (avec en 3 et 4° chiffe 87, sauf erreur) : bon, cela doit être écrit de chaque coté, il va bien y avoir un collègue pour le vérifier, et c'est peut-être même visible sur une photo plus haut, sur ce fil !
Vive le Chemin de fer !

Bonjour,
Le 2251 est de septembre 1987. Le numéro dont vous parlez est le numéro UIC. Ce n'est pas certain qu'il apparaisse sur la caisse, on le voit rarement sur les engins de cette époque.
gilles_tagada
 
Messages: 180
Enregistré le: 20 Oct 2010, 12:57
Localisation: Toulon

Re: Le Train des Mouettes

Messagepar gilles_tagada
18 Oct 2019, 07:38

Les numéros devraient être :
- F-SNCF 95 87 000 2208-0
- F-SNCF 95 87 000 2251-6
A la radiation, ces numéros ont certainement été "radiés" eux aussi, mais cela n'a pas d'importance pour rouler uniquement sur votre ligne. Si vous voulez les faire rouler sur RFN par contre, il va falloir les faire ré-immatriculer.

NDLR : Les immatriculations des deux matériels CORAIL récemment reçus sont :

Fourgon Corail : construction ANF 1976 Dd2, 29/34T 51 87 92 70 160 - 0
Voiture-lit Corail : construction ANF A9 C9ux, 40/44T 50 87 49 77 272 - 1
Le fourgon est autorisé à la circulation internationale ("51") quand la Linéa ne peut circuler qu'en France ("50")
gilles_tagada
 
Messages: 180
Enregistré le: 20 Oct 2010, 12:57
Localisation: Toulon

Plaques Bordeaux

Messagepar Alain Cassagnau
18 Oct 2019, 18:01

Je publierai mes photos du chantier des plaques dans la soirée. Raison essentielle : je dois me rendre à une conférence sur l'utilisation de la Passerelle (pont ferroviaire Eiffel à Bordeaux). Ça a été aussi un combat auquel j'ai contribué aux côtés d'une arrière petite-fille de Gustave Eiffel qui habite à Bordeaux. Je ne peux pas rater ça, et c'est aussi pour la bonne cause.
Alain Cassagnau
 
Messages: 254
Enregistré le: 25 Aoû 2013, 15:22
Localisation: Bordeaux

Plaques PARTIE 1

Messagepar Alain Cassagnau
18 Oct 2019, 23:04

Voilà, je suis rentré de la conférence dont je parlais. J'ai bien fait d'y aller, j'ai pris et repris des contacts avec des acteurs influents sur Bordeaux qui sont intéressés par le patrimoine ferroviaire. Et qui peuvent trouver les moyens (mais là il faut de la patience, beaucoup de patience...).
Donc ce matin, de bonne heure, la plaque n°2 était dégagée du béton armé qui la solidarisait avec la dalle du glacis. Mais cette partie de Bordeaux est traversée par "l'Estey de Bègles", donc il y a de l'eau à 40 cm de profondeur. Ça n'aide pas :

Donc il faut pomper. Mais quand on pompe il faut stocker :

Par ailleurs le site étant encombré (ambiance fin de règne), il faut d'abord faire le ménage : voitures SNCF, containers, etc :
Alain Cassagnau
 
Messages: 254
Enregistré le: 25 Aoû 2013, 15:22
Localisation: Bordeaux

Plaques PARTIE 2

Messagepar Alain Cassagnau
18 Oct 2019, 23:08

Les bouts de rails arrivant sur la plaque ont été adaptés, semble-t-il, par découpe au chalumeau. Ça voudrait dire que cette plaque, au moins, a été posée vers 1900, et non pas avant. Intéressant, puisque la plaque 1 date de 1886 mais est posée sur un socle en béton. Ces indices permettent de penser que ces plaques sont plus anciennes que l'époque de leur installation.

Un fois l'eau pompée, on constate que la plaque 2 est posée, elle, sur un lit de balast. Mais on peut remarquer la méthode de pose, faite par calage fait d'un bloc minéral puis d'une cale en bois. Probablement un moyen simple de mettre la plaque à niveau, suite à quoi le ballast est disposé par dessous par bourrage :

Déplacement de la voiture B10 Est : il a fallu la lever en disposant des poutrelles sous les bogies, car il manquait des boulons sur les fixations des tampons. A travers la broussaille et les monticules de terre, ça n'a pas été simple :

Poursuite du dégagement de la plaque :

Elingage :

Une pièce non identifiée au bord de la plaque. Elle bouge, mais reste attachée. Bizarre...

Le grutier fait un test pour estimer le poids : à ce stade, il y a un doute sur la capacité de la grue à cette distance. Les plaques sont bien plus lourdes que prévu...

Mais c'est gagné, et l'info tombe : poids 21,5 t. :

Une image du trou, très furtive, car le rebouchage a commencé 2 minutes plus tard :

Voilà, vers 11h30 les opérations étaient terminées. Comme l'a dit Olivier, il y a des bogies à récupérer sous la caisse de la B10, ce ne sont pas des Y2 Pennsylvania, mais une variante dont je ne retrouve pas le nom de type.

Infos pratiques : les plaques font toutes les deux 6,90 m. de diamètre extérieur. Chacune sera transportée à plat, ça se fera de nuit et l'autoroute sera bloqué au départ de Bordeaux (info : conducteur). Le transport se fera fin novembre ou début décembre. J'ai bien expliqué à l'équipe ce qu'est le Train des Mouettes et les projets, plaques inclues. Sans doute auront nous la visite de plusieurs d'entre eux pendant la période touristique.
Fichiers joints
Alain Cassagnau
 
Messages: 254
Enregistré le: 25 Aoû 2013, 15:22
Localisation: Bordeaux

Re: Le Train des Mouettes

Messagepar Christophe AMF87
18 Oct 2019, 23:15

Cette voiture n'est pas une métallique Est, c'est une métalisée SE, même sans doute une re-métalisée, une B10 ex-C10 type 1936 en l’occurrence métallisée entre 1963 et 1968. Les bogies sont des PLM de type D, il y en a une très belle photo en sortie de reconstruction dans L'Encyclopédie des Voitures SNCF 1ère édition page 208. Dommage qu'elle soit ferraillé.

Bravo pour ce sauvetage de plaques, hâte de venir voir tout ça aux Mouettes!
Modifié en dernier par Christophe AMF87 le 18 Oct 2019, 23:18, modifié 1 fois.
Christophe AMF87
Avatar de l’utilisateur
Christophe AMF87
Talent à vendre
 
Messages: 2393
Âge: 41
Enregistré le: 30 Jan 2008, 00:57
Localisation: Wavrin

Re: Plaques PARTIE 1

Messagepar Bergün
18 Oct 2019, 23:17

Alain Cassagnau a écrit:Voilà, je suis rentré de la conférences dont je parlais.

Merci Alain pour ce passionnant reportage plein de suspense et de rebondissements !
On compte sur toi pour en faire autant quand le transport sera à l'ordre du jour (ou de la nuit...) !
Avatar de l’utilisateur
Bergün
 
Messages: 334
Enregistré le: 18 Sep 2013, 17:21
Localisation: Sainte-Geneviève-des-Bois

Re: Plaques

Messagepar Alain Cassagnau
19 Oct 2019, 00:11

Merci Christophe pour l'identification de la voiture (ah oui, les métallisées et les re-métallisées... c'est pas facile à suivre !). Et aussi pour l'identification des bogies, parce que c'est un type qui m'était connu visuellement. Donc je prends note du terme approprié.

Pour Bergün : suivre le transport, j'y réfléchis, au moins pour le départ de Bordeaux. J'en ai très envie, mais mon nouveau boulot ne m'octroie pas encore de jours de congés payés, alors je vais bien y réfléchir...
Alain Cassagnau
 
Messages: 254
Enregistré le: 25 Aoû 2013, 15:22
Localisation: Bordeaux

PrécédenteSuivante

Retourner vers Le Train des Mouettes

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités