Voyage dans l'histoire de la ligne Saujon-la Tremblade

Animateurs: Panama, loco17

Voyage dans l'histoire de la ligne Saujon-la Tremblade

Messagepar loco17
22 Mar 2020, 11:36

Bonjour,
Je viens de créer ce nouveau sujet pour nous faire remonter en image la vie de la ligne Saujon-la Tremblade depuis sa création jusqu'à nos jours.
De la compagnie de la Seudre à T&T en passant par l'ETAT, la SNCF et CFTS
On compte sur vous !
loco17
 
Messages: 870
Âge: 54
Enregistré le: 04 Oct 2010, 22:14

Re: Voyage dans l'histoire de la ligne Saujon-la Tremblade

Messagepar dedreux
22 Mar 2020, 11:48

Bonne initiative, que des évocations sur l'histoire de cette ligne, qui, à l'origine, était une VFIL, un peu comme, un peu plus au nord, les lignes de : Nantes à Pornic, Paimboeuf et Machecoul (Cie des "Chemins de fer Nantais", reprisent par les CF de l'Etat et reclassées d'intérêt général, dès 1878/80 )...
dedreux
 
Messages: 41
Enregistré le: 02 Oct 2018, 09:27

Re: Voyage dans l'histoire de la ligne Saujon-la Tremblade

Messagepar sncb_nmbs
22 Mar 2020, 12:40

Déjà quelques vues : http://roland.arzul.pagesperso-orange.f ... _greve.htm

--------------------


source : archives.charente-maritime (nb. image panoramique sur le site)

--------------------

Gare de Mornac-sur-Seudre



source : breuillet.net
"Il y a plus de bonheur à donner qu'à recevoir"
Avatar de l’utilisateur
sncb_nmbs
Bavard
 
Messages: 8087
Enregistré le: 25 Déc 2013, 11:29
Localisation: Carolo expatrié en hexagonage

Re: Voyage dans l'histoire de la ligne Saujon-la Tremblade

Messagepar KM 506
22 Mar 2020, 17:37

Bonjour,

Avec ce nouveau sujet, je n’ai plus d’excuse pour ne pas poster les documents que j’ai photographiés aux Archives Départementales de la Charente-Maritime à La Rochelle où j’ai passé quelques heures en septembre dernier. J’en profite pour remercier l’équipe des archivistes du Département pour leur très bon accueil.

Je commence par cette affiche qui a été placardée le 20 juillet 1875 sur la porte de l’église et celle de la Mairie de Chaillevette, comme pour chaque commune concernée par l’implantation d’un point d’arrêt du chemin de fer de la Seudre, conformément aux instructions ministérielles des 25 janvier 1854 et 9 Août 1859, « relatives à l’enquête spéciale à ouvrir sur le nombre et l’emplacement des stations de voyageurs et des gares de marchandises ».


Source : Archives Départementales de la Charente-Maritime (sous-série 5S Chemins de fer)

Comme le rappelle l’affiche, le Chemin de fer de la Seudre est déclaré d’utilité publique par décret du 15 janvier 1873. Le tracé de la ligne est approuvé par le Préfet de la Charente-Inférieure par décisions des 10 octobre 1874 et 10 juin 1875.
Reste donc à approuver l’emplacement des stations et haltes après enquête publique avant que les travaux ne puissent débuter.

Le Préfet de la Charente-Inférieure qui a approuvé en juin 1875 le tracé de la ligne et qui ordonne l’enquête publique se nomme L. Mahoû… Un nom qui me dit quelque chose, que j’ai déjà vu plusieurs fois, ceux qui me connaissent comprendront vite pourquoi.

Petite biographie rapide de Léonce MAHOU, Préfet de la Charente-Inférieure à La Rochelle du 10 avril 1875 au 12 avril 1876 :
Pierre Léonce MAHOU est né en 1835. Il est licencié en droit en 1855. De 1855 à 1863, il est attaché au ministère des Finances à la direction de la dette inscrite et de la comptabilité générale. De 1863 à 1870, il est agent de change à Paris.
En 1867, il épouse Claire Bourée, née à Beyrouth quand son père, Nicolas Bourée, était Consul de France à Beyrouth (il sera quelques années après ambassadeur de France à Constantinople).
Il est nommé Préfet des Deux-Sèvres en 1870, puis Préfet de Lot-et-Garonne, Préfet de la Charente-Inférieure, Préfet de Seine-et-Marne et enfin Préfet de Seine-et-Oise. Sa carrière de Préfet s’achève à la fin de l’année 1877.
A partir de 1879, il devient administrateur de la Société financière de Paris. Il est également administrateur du Crédit mobilier.
En 1883, il est nommé commissaire aux comptes de la Compagnie des chemins de fer de Bône-Guelma et prolongements.
Et il est aussi administrateur de la Compagnie ottomane de la Route de Beyrouth à Damas puis en 1891 de la Société des Chemins de fer Ottomans économiques de Beyrouth-Damas-Hauran en Syrie dont il démissionne en 1895 pour devenir administrateur de la Société Syrienne de Construction, l’exploitant du chemin de fer Beyrouth-Damas-Hauran de 1895 à 1900.
Il décède en 1904.

Voilà pour le Préfet de la Charente-Inférieure ! Dans le prochain épisode, je vous parlerai de l’enquête publique sur l’emplacement de la station de Mornac qui a fortement mobilisé les habitants et surtout les commerçants de la commune…
KM 506
 
Messages: 125
Enregistré le: 08 Jan 2014, 23:41

Re: Voyage dans l'histoire de la ligne Saujon-la Tremblade

Messagepar sncb_nmbs
22 Mar 2020, 17:56

Dans la même veine, sur Wikipedia il y a des renvois :

« N° 2225 - Décret qui déclare d'utilité publique l'établissement d'un chemin de fer d'intérêt local de Pons à la Tremblade, avec embranchement de Saujon sur Royan : 15 janvier 1873 », Bulletin des lois de la République Française, Paris, Imprimerie Nationale, série XII, vol. 7, no 145,‎ 1873, p. 72 - 90 (lire en ligne).



« N° 9683 - Loi qui, 1° incorpore dans le réseau d'intérêt général le chemin de fer de Pons à la Tremblade, avec embranchement de Saujon sur Royan ; 2° approuve la convention passée avec la Compagnie du chemin de fer de la Seudre pour le rachat de ladite ligne : 27 juillet 1880 », Bulletin des lois de la République Française, Paris, Imprimerie Nationale, série XII, vol. 21, no 553,‎ 1880, p. 302 - 304 (lire en ligne).



« N° 10084 - Décret concernant l'exploitation du chemin de fer de Pons à la Tremblade, avec embranchement de Saujon sur Royan : 30 novembre 1880 », Bulletin des lois de la République Française, Paris, Imprimerie Nationale, série XII, vol. 21, no 580,‎ 1880, p. 1043 (lire en ligne).

"Il y a plus de bonheur à donner qu'à recevoir"
Avatar de l’utilisateur
sncb_nmbs
Bavard
 
Messages: 8087
Enregistré le: 25 Déc 2013, 11:29
Localisation: Carolo expatrié en hexagonage

Re: Voyage dans l'histoire de la ligne Saujon-la Tremblade

Messagepar sncb_nmbs
22 Mar 2020, 21:18

FONTBEDEAU-L'EGUILLE


- La Gare - Editeur : Le Guiastrennec à Saujon. HT
"Il y a plus de bonheur à donner qu'à recevoir"
Avatar de l’utilisateur
sncb_nmbs
Bavard
 
Messages: 8087
Enregistré le: 25 Déc 2013, 11:29
Localisation: Carolo expatrié en hexagonage

Re: Voyage dans l'histoire de la ligne Saujon-la Tremblade

Messagepar sncb_nmbs
22 Mar 2020, 21:21

Chaillevette - Chatressac


- La Gare - Édition : J Thomas à Etaules - N°8 HT
Modifié en dernier par sncb_nmbs le 22 Mar 2020, 21:25, modifié 1 fois.
"Il y a plus de bonheur à donner qu'à recevoir"
Avatar de l’utilisateur
sncb_nmbs
Bavard
 
Messages: 8087
Enregistré le: 25 Déc 2013, 11:29
Localisation: Carolo expatrié en hexagonage

Re: Voyage dans l'histoire de la ligne Saujon-la Tremblade

Messagepar sncb_nmbs
22 Mar 2020, 21:25

ETAULES


- La Gare - Editeur : J.Thomas à Etaules n°3. HT
"Il y a plus de bonheur à donner qu'à recevoir"
Avatar de l’utilisateur
sncb_nmbs
Bavard
 
Messages: 8087
Enregistré le: 25 Déc 2013, 11:29
Localisation: Carolo expatrié en hexagonage

Re: Voyage dans l'histoire de la ligne Saujon-la Tremblade

Messagepar loco17
22 Mar 2020, 21:31

Savez-vous pourquoi la gare de Fontbedeau a une architecture différente maintenant ?
Vous avez 3 heurs ! :gne: :siffle:
loco17
 
Messages: 870
Âge: 54
Enregistré le: 04 Oct 2010, 22:14

Re: Voyage dans l'histoire de la ligne Saujon-la Tremblade

Messagepar sncb_nmbs
22 Mar 2020, 21:37

ARVERT-AVALLON


- La Gare - Numéro 2439. HT


La Gare - Cliché : Braun n°159.


- Le Train en manoeuvre à la Gare - Cliché : Braun n°1035.
"Il y a plus de bonheur à donner qu'à recevoir"
Avatar de l’utilisateur
sncb_nmbs
Bavard
 
Messages: 8087
Enregistré le: 25 Déc 2013, 11:29
Localisation: Carolo expatrié en hexagonage

Suivante

Retourner vers Le Train des Mouettes

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 5 invités