Bonnes et mauvaises nouvelles du rail français

Les photographies, l'actualité, tout ce qui concerne le chemin de fer réel actuel.

Re: Bonnes et mauvaises nouvelles du rail français

Messagepar Christou231
10 Aoû 2018, 20:53

Cela fait un peu polar mai je vais raconter mon voyage AR Paris St Lazare- Valognes le 26 Juin dernier…Rubrique: La ligne de Cherbourg meurt lentement.. Avec les tarifications style compagnie aérienne (que je trouve débile) j'ai pris une première classe pour le prix des secondes. Donc à l'aller du 3307 de 12h09 , le train était à quai. En queue, la voiture 10 est pilote. Après avoir repérer ma voiture, la 4 qui étaient en queue après la 2 et 3 derrière la 10 , j'ai filé en tête pour voir la machine. On ne voit pas grand chose sous le pont de l'Europe:

Mise en tète de la BB15052



Départ à l'heure du jour sans grève dans une voiture coach défraichie, une Corail A10, une première classe qui n'offre rien de plus sinon un siège en moins, pas de tablette,...ma place unique (la 106) près des WC douteux - pour une fois il y avait de l'eau - avec une porte d'accès coulissante en panne. Comme la voiture était presque déserte que me suis installé ailleurs. Bien entendu, il y a longtemps qu'il n'y a plus de service ambulant de restauration. Donc le casse croute préparé par mon épouse. Arrivé à l'heure à 15h01 pour une visite à Barneville Carteret pour une expertise…20mn de trajet en voiture… sans les tracteurs et camions

Retour avec le 3320 de 19h27 à Valognes. Rien à becqueter dans la gare. Je me suis approvisionné à la boulangerie du coin. En attendant sur le quai, je constate que les herbes folles envahissent les voies.




On aperçois le TER venant de Caen à quai et la base en maçonnerie de l'ancien château d'eau.




Arrivée à l'heure du 3320 avec la BB 26017.






Là c'est la voiture 5 et toujours la place 106 près des WC (plus propres). Une A10 coach un peu moins défraichie mais avec l'intercirculation en panne portes coulissantes à manœuvrer manuellement. Je monte pour rejoindre ma place et là surprise pas de siège à la 106 je fais pareil , je m'installe ailleur pour céder dès la montée à Caen d'une foule d'anglophones qui venait du mémorial. Le casse croute du retour a réclamé de l'eau à mort et je n'avais que 33 cl d'eau car la clim' était limite.

Train arrivé à l'heure à 22h26. Pour gagner du temps, j'avais traversé les voitures pour rejoindre celle de tête afin de prendre ma correspondance à Gare de Lyon via la ligne 14.

RER à Gare de Lyon à 22h42 ne s'arrettant pas à Brunoy....J'ai pris le 23h02

4h30 heures de trajet peinard au lieu de 5h30 sans camions le Dimanche pour 375km en voiture sans s'arrêter à 90km /h ou 110 (l'autoroute c'est 25 bornes de plus à 130 max et une vingtaine d'Euros sans gain de temps) pour l'aller. Itou pour le retour.

Comparaison des prix 102€ pour le train (et métro RER) , ou 50€ d'essence 98 avec ma 308 pour un AR en trajet sans autoroute (Caen Cherbourg n'est qu'une voie rapide à 110). Si je prend l'autoroute seul c'est sensiblement le même prix sans compter les frais et l'amortissement du véhicule.

Bref, on est mal barré, si l'offre de transport ne s'améliore pas en qualité. On ne voyage pas sur le toit des wagons mais cela va venir ...
Cordialement

CHT
Avatar de l’utilisateur
Christou231
 
Messages: 92
Âge: 71
Enregistré le: 25 Oct 2011, 17:54
Localisation: BRUNOY

Re: Bonnes et mauvaises nouvelles du rail français

Messagepar Challenger60
11 Aoû 2018, 00:36

C'est un petit reportage intéressant, aussi bien pour ce qui concerne le confort et la propreté des matériels de la SNCF que pour le coût, même si sur ce point je ne suis pas d'accord.

Il m'arrive assez régulièrement de voyager en TGV et de temps en temps en Intercité. Les TGV (en première qui plus est), même s'ils sont nettoyés sont souvent douteux: sièges usés, toilettes malodorantes, moquettes des plates formes usées jusqu'à la corde. J'ai aussi eu l'expérience d'une voiture TEOZ entre Paris et Brive où la porte vitrée séparant de la plate forme avait été cassée et pas remplacée, et on roulait donc dans le froid et un vacarme d'enfer.
A contrario, j'ai eu l'occasion de prendre un Ouigo Roissy -St Exupéry et je craignais de me retrouver dans un truc vraiment bas de gamme et plus ou moins sale et ce n'était pas le cas, mais c'est peut être parce que les aménagements sont neufs.

Pour le comparatif de coût entre le train et la route, cela ne me semble pas réaliste de ne pas prendre en compte le péage et a fortiori l'amortissement de la voiture: en comptant 30€ de péage et 0,50€ / km (barême fiscal) sur 375km ça change nettement le résultat...
Olivier

Le Blog de Challenger: http://challenger60.over-blog.com/
Avatar de l’utilisateur
Challenger60
Riveteur de laiton
 
Messages: 1330
Âge: 49
Enregistré le: 24 Fév 2012, 22:41

Re: Bonnes et mauvaises nouvelles du rail français

Messagepar Christou231
11 Aoû 2018, 08:21

Je n'ai pas fait un calcul exact pour le comparatif de coût, mais j'ai quand même dit que les prix étaient sensiblement équivalent en prenant en compte les frais d'autoroute. De plus les prix du carburant varient aussi. On était en Juin et la limitation était à 90m/h. Quand je prend le train, je cherche la rapidité et le confort. C'est plus rapide et sans fatigue si tout va bien...Dans les années 60, je prenais les trains à tranches Paris Le Mans- Nantes- Saint Gilles Croix de Vie et retour. On peut faire la comparaison. Les trains, plus lents, étaient à l'heure et propres.
Cordialement

CHT
Avatar de l’utilisateur
Christou231
 
Messages: 92
Âge: 71
Enregistré le: 25 Oct 2011, 17:54
Localisation: BRUNOY

Précédente

Retourner vers Photographies et actualités ferroviaires

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité