Comment bien caler un embiellage ??

Construction intégrale, montage de kits, tant pour le matériel roulant que pour le reste.

Re: Comment bien caler un embiellage ??

Messagepar BB9004
17 Aoû 2018, 11:54

merci cher amateur de "Polite" (quel journal !) de cette précision ;)

j'ajoute un outil utile pour le démontage des roues, à 12 euros livré...
> https://fr.aliexpress.com/item/Walkera- ... 75536.html

8-)
A toute vapeur !
Avatar de l’utilisateur
BB9004
 
Messages: 70
Âge: 63
Enregistré le: 12 Avr 2018, 14:43
Localisation: A coté de la ville lumière, planète Bleue

Re: Comment bien caler un embiellage ??

Messagepar AlexK
17 Aoû 2018, 12:12

J'ai seulement deux machines avec les bielles en plastique: la BR52 de vieux Piko/Gützold (qui a maintenant reçu de bielles en maillechort Weinert avec des roues correspondantes) et la 141 P de vieux Rivarossi avec le tender motorisée aussi que dans la BR52.

Tous mes autres vapeurs des firmes différentes ont l'embiellage métallique. Si tous les essieux ont le calage correct, leur jeu augmenté ne crée pas de problèmes.

Mon histoire a commencé de E 3/3 Tigerli de Liliput de la première série que j'ai acheté en occasion. Ce n'était pas possible d'aligner l'embiellage avec l'engrenage des trois roues motorisés. Mais j'ai vu chez mon ami le même Tigerli de la série plus avancée, il a le pignon sur un seul essieu motrice, c'était fait d'origine. L'embiellage était le même. J'ai modifié mon Tigerli et tous les problèmes ont disparu.

BR01 Trix, BR89.2 Piko neuf, 130 TC Roco, E 3/3 Lematec, Ee 3/3 Roco, Ee 3/3 Fulgurex - tous ces modèles ont l'engrenage sur un seul essieu motrice d'origine.
Modifié en dernier par AlexK le 17 Aoû 2018, 15:45, modifié 1 fois.
HO, SNCF+CFF, Epoque IV-V
Avatar de l’utilisateur
AlexK
 
Messages: 814
Âge: 54
Enregistré le: 02 Jan 2013, 16:19
Localisation: Moscou, Russie

Re: Comment bien caler un embiellage ??

Messagepar Taisson
17 Aoû 2018, 13:22

Tout à fait d'accord ami Tyrphon!
Un produit industriel est (le plus souvent...mais il y à des exceptions!) conçu pour fonctionner, à la différence de certains modèles, ou la fidélité de reproduction l'emporte.
Et, des engrenages assurent une traction complète, faisant vraiment passer la puissance du moteur.
La différence de taille ne permet pas toujours d'utiliser les mêmes principes de fonctionnement que sur une machine 87 fois plus grosse.
Il faut bien dire que le modèle qui me pose problème est mal conçue, et sent très fort la "loco de vitrine" !
Je ne parlerai pas des palpeurs inutiles et d'ailleurs non câblés d'origine sur les roues motrices, puisque seul le bissel est capteur etc...
On est bien obligé de reconnaître qu'une Jouef des mêmes années est bien meilleure, bien que moins "léchée" d'aspect!
Par ex: la 231 k 82 "Calais" de Jouef, qui devait bien valoir la moitié (ou moins !) du prix de l'autre est une merveille de fonctionnement à côté de cette daube !!
Mais, dans tous les cas,locomotive ou non, la bonne intervention pour remettre en fonction est toujours celle qui modifie a minima.
On opère le moins possible, en ouvrant le moins possible, parce qu'à chaque démontage, il y à toujours des dégâts "collatéraux", d’où l'importance de diagnostic du dysfonctionnement.
Si il s'agit d'un cas désespéré ou d'une reconstruction, c'est un autre sujet.
Et, chacun fait ce qu'il pense bon...
Mais, moins on touche, moins on casse !! Parce que dans le réel, on ne peut pas restaurer la copie de sauvegarde !!
Avatar de l’utilisateur
Taisson
 
Messages: 137
Enregistré le: 16 Oct 2015, 16:23
Localisation: France profonde...Sarthe

Précédente

Retourner vers Construction

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité