Compositions de trains

Les photographies, les récits, tout ce qui concerne le chemin de fer ancien.

Compositions de trains

Messagepar Pierre bis
13 Jan 2020, 15:31

Depuis déjà quelques temps j'explore les compositions des trains réels pour me faire des scénarios de jeu en HO. Mes sources principales sont les livrets RA, les chaix et quelques livres ayant déjà publié des compositions.
Mes centres d'intérêts sont principalement les lignes au départ de Paris-Montparnasse et Paris-Austerlitz entre 1965 et 1974 mais je me fais aussi un scénario pour Paris-Moret en 1969.

Pour commencer je vous propose un mardi, jour assez neutre en matière de pointes de traffic, à l'hiver 1964/65 sur Paris - Le Mans. Mes sources ont été le chaix Grandes lignes Ouest, les livrets RA que j'ai photographiés aux archives du Mans et le livre paru au Editions e La Vie du Rail en 2019 "La longue marche du dépôt du Mans". Ce livre m'a notamment fourni des informations qui ne figurent pas dans les livrets RA, comme la machine théoriquement affectée à chaque train à l'été 1964 ainsi que les types d'automotrices. Certes ce n'est pas l'hiver 64/65 mais c'est tout de même intéressant.

les livrets RA sont de toute façon incomplets. Pour un grand nombre de trains périodiques, ainsi que pour des forcements réguliers de fin de semaine, ils renvoient au "programme hebdomadaire".

Cet hiver 64/65 correspond pour la ligne à une période de transition. La section Le Mans - Laval vient d'être électrifiée en 25 kv. Toutefois les machines bicourant sont encore en cours de livraison. Il s'agit d'ailleurs uniquement des 25500. Les 25200 n'arriveront qu'en septembre 1965. Au niveau du choix, étonnamment, cette électrification n'a pas été prise en compte. Ainsi le temps de changement de machine de 7 mn est maintenu au Mans pour les trains vers Rennes et, à l'inverse, le temps d'arrêt à Laval n'excède pas deux ou trois minutes. D'autre par certains trains n'ont pas d'arrêt à Laval. Il faut donc en conclure que les 241P ont eu un sursis sous caténaire pendant un an et que, quand elles cédaient la place à une 25500, celle-ci était censée prendre de l'avance pour permettre le changement de machine à Laval.

Dans mon infographie je n'ai affecté une 25500 qu'à deux trains. J'ai aussi repris une information très intéressante du livre, à savoir les trains théoriquement affectés aux BB 9001-4 à l'été 64.

Pour ne pas être "pollué" par les nombreux trains Paris-Chartres pour lesquels il me faudrait connaître les roulements des automotrices, je me suis placé virtuellement à 30 mn en aval de Chartres, soit à peu près entre La Loupe et Nogent el Rotrou.

Voici donc ce tableau





On remarque que les célèbres "rouges" Z3800 ne faisaient qu'un seul AR jusqu'à Chartres, leurs autres trains ne dépassant pas Nogent.
Une brute qui tourne en rond ne va pas plus loin que deux intellectuels assis (Michel Audiard revisité)
Avatar de l’utilisateur
Pierre bis
Bavard
 
Messages: 2405
Enregistré le: 05 Oct 2010, 14:23

Re: Compositions de trains

Messagepar sncb_nmbs
16 Jan 2020, 22:58

miam miam, quelle excellente initiative que ce partage. MERCI :applause: :cool: :coeur1:


mode humour on
Dis Pierre, quand tu reproduis un train : la gérance inscrite sur les modèles réduits est conforme à celui des voitures réelles qui forment le convoi ? :ange:
mode humour off
"Il y a plus de bonheur à donner qu'à recevoir"
Avatar de l’utilisateur
sncb_nmbs
Bavard
 
Messages: 7095
Enregistré le: 25 Déc 2013, 10:29
Localisation: Carolo expatrié en hexagonage

Re: Compositions de trains

Messagepar Pierre bis
24 Jan 2020, 16:54

J'avance en âge, tu sais. Mes yeux ne me permettent plus ce genre de caprices ...
Une brute qui tourne en rond ne va pas plus loin que deux intellectuels assis (Michel Audiard revisité)
Avatar de l’utilisateur
Pierre bis
Bavard
 
Messages: 2405
Enregistré le: 05 Oct 2010, 14:23


Retourner vers Histoire ferroviaire

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité